Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

des livres dans la cuisine

Voici venu le temps de la chandeleur, des crêpes et des gauffres. Pour les premières, je vous conseille la recette de mon amie Sophie, , ou la mienne ici,  pour les secondes je suis plus versatile car il en existe plein de sortes, légères, moelleuses, croustillantes et briochées à la manière des gaufre belges qui sont réalisées à partir d'une pâte à brioche avec de la levure de boulangerie. Ma dernière expérience de gaufre ducasse avait été décevante, je ne pouvais rester sur une mauvaise impression... celle-ci est facile à réaliser et tient toutes ses promesse!

prêtes à déguster!

prêtes à déguster!

En feuilletant le dernier ouvrage de mon pâtissier chouchou, Christophe Felder et de son acolyte tout aussi doué, Camille Lesecq, intitulé Gâteaux (dont je vous ai déjà parlé), j'ai jeté mon dévolu sur la page 38, une recette du Pas-de-Calais, les gaufres en prévision d'un goûter dominical.

Habituée à la pâte à brioche, je l'ai réalisée à la feuille et au robot et non à la spatule comme conseillé et j'ai fait lever une première fois 1h30 à température ambiante, réfrigéré ma pâte une nuit, puis l'ai fait revenir à température ambiante une heure avant de la faire cuire...

Pour 20 gaufres, (8 pour moi) Préparation 20mn Repos 1h30 + 12h pour moi cuisson 4mn/2 gaufres

Ingrédients

250gr de farine

2 oeufs

1/2 gousse de vanille

1 pincée de sel

60gr de beurre

15cl de lait entier( bon 1/2 ecrémé pour moi)

15 gr de levure fraîche

100gr de crème épaise fraîche ( de bonne qualité)

1càs de kisch ou de rhum

sucre glace

sucre grelot

Avant de commencer,faites toutes vos pesées, cela évite les erreurs et facilite le travail.

Si vous avez de la farine fluide de type 45, inutile de tamiser, sinon c'est mieux cela évite les grumeaux. Mettez-là dans un saladier ou comme moi dans le bol du robot.

Cassez les oeufs et battez-les.

Fendez la demi gousse et récupérez les graines, ajoutez-les aux oeufs avec le sucre et le sel.

Faites fondre votre beurre ds le micro-ondes. laissez refroidir.

Diluez la levure dans le lait tiédi, puis versez dans la farine et incorporez ensuite le mélange à base d'oeufs et la crème faîche. Si vous avez opté pour le robot, mettez la pale à pâte et faites tourner à vistesse lente. Sinon armez-vous d'une maryse et d'huile de coude et mélangez !

Incorporez le beurre tiédi et, soit vous passez à une vitesse moyenne, soit vous ne faiblissez pas avec votre spatule pour obtenir une pâte lisse et homogène.

Finissez par ajouter l'alcool de votre choix.

Couvrez votre saladier d'un torchon propre et placez dans un endroit chaud et dénué de courants d'air pendant au minimum 1h30.

Soit vous passez ensuite à la cuisson , soit vous réfrigérez votre préparation pour une nuit comme moi. C'est ce que je fais pour la brioche et comme cette pâte en est une, je me suis dit qu'elle ne serait que meilleure avec un peu plus de repos.

Cuisson

Faites chauffer votre gaufrier, si besoin avant, huilez-le avec une huile neutre (pépins de raisin par ex).

Puis disposez une petite quantitée de pâte, soit 1 cuillère à soupe, sur chaque empreinte et laissez cuire jusqu'à ce que la gaufre colore bien et que plus de vapeur ne s'échappe du gaufrier.

 

 

Voilà, ele est cuite!

Voilà, ele est cuite!

Sur certaines, j'ai incorporé du sucre grelot comme pour les gaufres ducasse mais juste avant de les cuire pour que le sucre ne fonde pas dans la pâte.

Sinon poudez de sucre glace et laissez quelques instants sous le gril du four pour faire légèrement caraméliser.

Par contre je n'obtiens pas 20 gaufres mais 8 ... enfin cela suffit même pour une armée de gourmands un dimanche après-midi de janvier... Avec une bonne confiture maison de framboises ou de la pâte à tartiner maison, c'est top, n'est-ce- pas Géraldine? !!!

 

 

 

 

 

commentaires

des livres dans la cuisine

Des recettes, coups de coeurs gastronomiques et littéraires, tests et expériences, balades et pérégrinations gourmandes pour une cuisine colorée et décompléxée !

Hébergé par Overblog