Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

des livres dans la cuisine

Chelsea buns pour les Anglais, Cinnamon rolls pour les Américains, Schneckenkuchen pour les Allemands,  Pain aux raisins ou escargot ou encore Chinois pour nous nous avons tous une version de pain brioché enroulé en spirale, avec des raisins secs et/ou bien de la crème pâtissière ( chinois) ou de la cannelle et du sucre.

Je vous ai déja proposé une version germano-américaine ici mais celle-ci inspirée du petit Marabout carré Un goûter à Londres est encore meilleure... certainement le fruit de mon expérience avec la brioche et de toutes mes tentatives pour obtenir un cinnamon roll conforme à mes souvenirs de dégustation. Son petit plus est certainement l'adjonction de pommes râpée dans la garniture de ces buns, de l'emploi de levure fraîche, de l'action du Robot KA avec la pâle et le crochet comme pour la brioche là et de générosité dans les proportions!

 

Pas très beaux mais si bons...

Pas très beaux mais si bons...

Pour 8 à 9 buns, préparation 30mn, repos 2h minimum, cuisson 20mn

Pâte

250gr 300gr de farine T 65 (bio)

2càc de levure de boulanger 15gr de levure fraîche

2 càs d'eau tiède

1 càc de sucre

1 càc de sel fin

150ml de lait tiède

1 oeuf battu

1 jaune additionné d'eau et de sel pour dorer

20gr de beurre doux en dés

Garniture

30gr de beurre fondu

80gr de raisins secs

1 pomme verte pelée et râpée 2 petites pommes bio gala pelées et râpées

50gr de sure blond de canne

Nappage

3 càs de sucre en poudre ,

2 càs d'eau

50gr de beurre doux fondu

3 càs de sucre en poudre cassonade brun

1 càc càs de cannelle en poudre

 

La pâte

10 à 15 mn avant :  délayer la levure dans le 2 càs d'eau additionnées de la càc de sucre.

Vous pouvez faire cette recette à la main en commençant par la farine et le beurre que vous incorporez au couteau, puis en ajoutant la levure, puis peu à peu le lait en finissant par l'oeuf battu et en pétrissant bien le tout pendant 10mn de sorte à optenir une pâte souple et lisse, un peu collante.

Moi j'ai opté pour le robot muni de la pâle  à pâte au début et du crochet en toute fin. Depuis que je boulange avec le Kitchen Aid, mes pâtes sont plus levées et je réussis toutes mes brioches, pâtes à pizza, pains etc. L'huile de coude c'est bien mais pas suffisant dans mon cas!

 

J'ai d'abord incorporé le beurre en faisant tourner la pâle quelques instants, puis ajouté levure+ eau+ sucre, puis le lait et enfin l'oeuf battu. J'ai fait tourner la pâle 10mn, puis le crochet pendant 2 à 3. La texture de la pâte doit être un peu collante, élastique et lisse.

Si elle est trop collante, il faut soit rajouter de la farine, soit diminuer le lait...

Bouler la pâte et couvrir d'un linge. mettez à lever 1h au chaud dans une pièce sans courant d'air.

Garniture

Dans une casserole, mélanger le beurre fondu, le sucre, les raisins et les pommes râpées.

Chemiser un moule rectangulaire de papier cuisson.

Dégazez la pâte (faites-la retombe ravec la corne) et étalez-là délicatement sur un plan de travail légèrement fariné en appuyant pas trop sur votre rouleau en un grand rectangle d'environ 30x25cm.

La pâte est un peu molle, je pense que si on réfrigère la pâte quelques heures ou une nuit comme pour la brioche, cela facilite l'étalage car elle est plus ferme.

Répartissez la garniture, en laissant un espace vierge de quelques centimètres à une extrémité de façon à pouvoir souder le rouleau avec les doigts, puis couper en 9 parts de 4 cm de haut à peu près. Placez-les par rangée de 3 dans le moule, couvrez et laisser pousser 1h à nouveau. Les buns doivent doubler de volume.

Faites chauffer le four sur th 6, 180°.

Dorez au jaune.

Enfournez pour 20mn jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.

Nappage

Arrosez du glaçage réalisé avec le sucre et l'eau, puis saupoudrez de sucre et de cannelle.

Pour la touche perso, j'ai ajouté du beurre fondu, préféré le sucre roux et plus de cannelle car je n'étais pas satisfaite du résultat trop sec à mon goût.

A vous de voir, voilà ce que cela donne quand vous rompez un petit buns, on apperçoit la pomme râpée gorgée de beurre qui apporte du moelleux sucré sans que cela ne soit trop riche ou doucereux comme une crème pâtissière. C'est vraiment là que se fait la différence!

 

Bien levé et moelleux, un régal !

Bien levé et moelleux, un régal !

C'est sans fausse modestie que je peux affirmer que ces buns ont fait un carton chez mes testeurs qui les ont élus "les meilleurs jamais dégustés" et en ont redemandé plus pour la prochaine fournée...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

des livres dans la cuisine

Des recettes, coups de coeurs gastronomiques et littéraires, tests et expériences, balades et pérégrinations gourmandes pour une cuisine colorée et décompléxée !

Hébergé par Overblog