Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

des livres dans la cuisine

Toujours à la recherche d'idées pour utiliser les très bonnes oranges bio de Corto, en feuilletant le très beau livre de Mr Conticcini  La Pâtisserie des rêves aux éditions Grund, j'ai jeté mon dévolu sur ce qu'il appelle un biscuit mais qui me fait diablement penser à un hybride de cake et de financier...

Comme toujours avec Conticcini, c'est un peu long et compliqué, mais pas autant que la tarte à l'orange déjà testée et qui vous plaît beaucoup, c'est un best du blog.  Donc il faut du temps et de la patience, toutefois on est récompensé de son labeur par l'émoi de nos papilles soulevé par cette saveur "douce amère" caractéristique du confit d'orange, la signature du chef.

Et comme c'est aussi" très très bon" comme dirait François-Régis Gaudry, on ne regrette rien et vos invités vous en redemandent!

 

Moelleux, parfumé et très très bon !

Moelleux, parfumé et très très bon !

Les proportions sont données pour un petit moule de 16 à 18cm, j'ai donc modifié les propostions pour un moule de 26cm. Trouver un moule à cake de 18 ou 20 cm dans le commerce c'est difficile mais cela devrait se regler ds les prochains jours!

Préparation 1h minimum et pas 35 il faut déjà 45mn pour le confit...

Ingrédients

3 blancs doeuf

125gr de beurre + une noix pour le moule

135gr de poudre d'amande

65 gr de farine 45

1 oeuf entier + 1 jaune

45 gr de sucre glace

135gr de cassonade

le zeste rapé de 2 oranges bio

1 goussse de vanille

1,5 càc rase de levure chimique

3 pincées de fleur de sel

20gr de sucre en grain

 

Pour le confit d'orange

6 à 8 oranges bio (1/2 sanguines1/2 douces pour moi) soit 100gr de peau

25cl de jus

Je vous conseille de commencer par cela, voire de le faire la veille ou bien en avance, il faut l'utiliser froid, l'idéal serait d'en avoir toujours sous la main au frais... La recette est expliqué en pas à pas ici

Pâte

Faites fondre le beurre et laissez le le cuire à feu moyen 1à 2 mn jusqu'à temps qu'il deviennne légèrement noisette. Stoppez la cuisson en le transvasant ds un bol et laissez refroidir. Ce sont les ferments lactiques du beurre qui deviennnent bruns.

Allumez le four sur 180° (170 si vous avez un four précis) ou th 6.

Dans un saladier ,ou bol du robot mini de la pâle pour moi, mélangez pincées de sel, poudre d'amande,  80 gr de cassonade, sucre glace et les grains de la gousse de vanille grattée ainsi que les zeste et les 3/4 du confit . Ajoutez l'oeuf et le jaune. Bien mélanger

Versez le beurre refroidi et bien mélangez, puis incorporez la farine+ levure en 2 fois.

Montez les blancs doucement avec le restant de la cassonade. Ils ne doivent pas être trop fermes mais mousseux.

Maintenant il faut incorporer 1/3 des blancs au fouet pour ramollir la pâte puis le restant à la spatule.

Cela se fait très bien, pas de souci...

Toutefois l'opération suivante est un peu difficile.

Dans votre moule beurré et parsemé de sucre en grain, versez la moité de la pâte, puis 1/2 du confit restant, recouvrez du reste de pâte .

PH Conticcini préconise une cuissonde 30mn, pour moi ce fut quasiment une heure, donc rajouter des tranches de 5 à 10mn et vérifier bien la cuisson, le pic à brochette doit ressortir sec!

Remarque et critiques constructives :

Le temps de réalisation est minimisé

Le confit ne reste pas au centre du gâteau comme sur la photo du bouquin mais à tendance à tomber au fond...

Comme pour les autres recettes testées, on peut regretter que la rédaction ne soit pas chronologique, par exemple :

  • C'est ridicule de commencer par monter les blancs en neige car le temps que vous réalisiez les différentes opérations pour la pâte, ils attendent et retombent.
  • Si vous n'attendez pas que votre beurre noisette soit froid, vous rsiquez de cuire les oeufs de pâte...

En résumé, il manque certains conseils pratiques... c'est vraiment conçu pour des pâtissers éclairés car la complexité des ingrédients et de la mise en oeuvre demande beaucoup de temps.

Mais c'est délicieux, entre les parfums de beurre, fleurs de sel, vanille, le moelleux de l'amande et la douce amertume du confit, c'est une explosion de saveurs pour le palet. Mr Conticcini merci pour cette belle idée mais la prochaine fois que vous faite un livre, je veux bien le relire et tester la faisabilité de vos recettes ;-)

 

 

 

 

commentaires

des livres dans la cuisine

Des recettes, coups de coeurs gastronomiques et littéraires, tests et expériences, balades et pérégrinations gourmandes pour une cuisine colorée et décompléxée !

Hébergé par Overblog