Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

des livres dans la cuisine

Ce week-end , j'ai vu défiler sur ma timeline un flot de brioches bicolores, roses, vertes, parfumée pour fêter le printemps. Quelque peu interloquée, je me suis dit qu'il fallait que je me documente un peu, le Japon pays du sushi et du riz, n'est pas réputé pour ses viennoiseries et la seule brioche que je lui connaissais est vapeur et fourrée de pâte de haricots rouges! Bon, elle n'est pas nouvelle sur la blogosphère, mais je ne suis pas non plus à l'affût de toutes les tendances! C'est le post de Jackie qui a retenu mon attention, bien expliqué et détaillé, c'est une bonne base pour commencer.

Sa particularité, c'est qu'elle est faite à base d'une pâte crémeux composée de lait, eau et farine , le "Tangshong" qui lui confère une mie filante et aérienne remarquable! Elle est, de plus, déconcertante de facilité à réaliser pour peu que vous ayez un bon robot pâtissier. Un essais plus que prometteur qui a fait l'unanimité chez mes goûteurs! A vous de juger!

Bien levée, ma brioche m'a fait penser à une grosse vague comme celle des illustrations d'Hokusaï
Bien levée, ma brioche m'a fait penser à une grosse vague comme celle des illustrations d'HokusaïBien levée, ma brioche m'a fait penser à une grosse vague comme celle des illustrations d'Hokusaï

Bien levée, ma brioche m'a fait penser à une grosse vague comme celle des illustrations d'Hokusaï

 

Ingrédients :

Pour 8 personnes

540 g farine de blé T55 (bio)
85 g sucre en poudre  (de canne bio)
8 5 g sel fin
10 g lait écrémé en poudre
11 g 20 gr levure de boulanger déshydratée fraîche
2 œufs ( de mes poules)
60 g de crème fraîche épaisse bio
55 g lait frais entier
50 g beurre fondu (1/2 sel bio pour moi donc diminuer la quantitée de sel à 5g)
185 g tangzhong
Le tanghzong
50 g farine T65
125 ml eau
125 ml lait
Pour la dorure

un peu de lait

Etape 1 : Préparer le "tangshong"

Dans une petite casserole, mélanger l'eau, le lait et la farine et faire chauffer doucement jusqu'à 65° ou épaississement du mélange de la consistance d'une crème un peu épaisse. Déposer dans un bol, filmer et laisser refroidir. Ce mélange s'utilise à température ambiante.

Etape 2 :

Diluez la levure dans un peu de lait tiède et 1 càc de sucre. laisser reposer 10-15mn

Etape 3 : la pâte

Versez tous les ingrédients dans le bol du robot en terminant par le thangshong et le beurre fondu. Comme pour la brioche traditionnelle, j'ai commencé par 5 bonnes minutes avec la feuille avant de passer au crochet pendant 5 autres bonnes minutes. On obtient un mélange un élastique un peu collant mais c'est normal!

Etape 4 : 1ère levée

Filmez ou transvasez dans un gros bol tupperware que vous fermez (bien car sinon gare au couvercle sauteur avec la force de la poussée de la levée!)  et laissez lever à l'abri des courant d'air 1h 30 à 2 h.

Rabattez la pâte avec une corne et soit vous passez au façonnage, soit comme moi, mettez une nuit au frais.

Etape 5 : Façonnage

Beurrez un moule à cake.

Rabattez votre pâte, puis divisez-la en 4 boules de 300gr. Fleurez votre plan de travail préalablement nettoyé au vinaigre blanc(comme ça il est bien propre)  et commencez à étaler chaque boule en un ovale long que vous repliez à la façon d'un portefeuille, tournez d'un quart de tour et étalez-le un peu délicatement avant de le rouler en un escargot que vous placerez au fur et à mesure dans votre moule. Faites de même pour les 4 boules. C'est très bien expliqué en image sur le post de Jackie.

Etape 6 : 2nde levée

Laissez lever 1h, jusqu'à ce que le pain double de volume, dorer au jaune d'oeuf ou au lait comme moi. N'oubliez pas de préchauffer  votre four sur 150°, chaleur tournante et placez votre grille en bas du four.

Etape 7 : Cuisson

Enfournez pour 50 à 55mn, cela dépend de votre four, moi il m'a fallu 5 mn supplémentaire pour que ma mie soit bien cuite à coeur.

Sortez, laissez refroidir 15mn, puis démoulez sur une volette avant de déguster avec un bon thé Hokusaï ou un thé vert sencha, palais des thés bien sûr!

Le lendemain, la mie est toujours aussi moelleuse, délicieux au petit dej avec un peu de confiture maison ou nature. Peu beurrée, cette brioche est légère et si aérienne qu'on en redemande, d'autant qu'elle est vraiment facile à faire!

 

 

 

 

En la coupant, on découvre un pin brioché moelleux, bien levé et à la mie légère!

En la coupant, on découvre un pin brioché moelleux, bien levé et à la mie légère!

Voir les commentaires

Published by Caro -

Le naan au fromage est une galette de pain blanc fourrée de fromage. en France on les fait avec des portions de fromage fondu, mais en Inde ils sont fourrés de paneer, sorte de lait caillé moulé en fromage dont vous pouvez trouver la recette dans le livre Naans & curries de Sandra Salmandjee aux éditions Mango.

Très appréciés des petits et grands, j'ai réalisé ces petites galettes avec beaucoup de plaisir!

 

 

Une jolie pile de naans prête à être dégustée
Une jolie pile de naans prête à être dégustée

Une jolie pile de naans prête à être dégustée

Ingrédients

Pour 6 galettes

500gr de farine de blé

125gr de yaourt bulgare ou velouté

8gr de levrure fraîche de boulanger

18cl d'eau

4 càs d'huile végétale

1càc de sucre

 1 càs de sel

6 portions de fromage fondu en triangle ou de paneer.

Pâte

Mélangez la farine, le sucre et le sel. creusez un puits et ajoutez, l'huile, le yaourt et la moitié de l'eau et pétrissez pendant 15 à 20mn au robot muni du crochet à pâte.

Ajoutez peu à peu la moitié de l'eau restante jusqu'à obtenir une pâte lisse, souple et non collante.

Recouvrez d'un torchon et laisser lever 2 h, la pâte doit doubler ou tripler de volume.

Nans

Divisez la pâte en 3 petites portions et glissez au centre le fromage, puis repliez les bords tout autour pour bien enfermer le fromage.

Moi j'ai laissé reposer 1/2h avant de les étaler en un disque d'environ 20cm très délicatement pour ne pas faire sortir le fromage.

Pour la cuisson, on utilise une poêle ou sauteuse munie d'un couvercle poà défaut du four tandoori.

Faites bien chauffer votre poêle, déposez le naan, puis le retourner au bout de 5mn.

Déposez une noix de ghee, beurre clarifié dont vous avez la recette sur le précédent post sur chaque galette et placer votre plat sur une assiette placée sur une casserole d'eau chaude pour les garder au chaud.

Dégustez avec vos curries!

 

 

 

 

A table !

A table !

Voir les commentaires

J'ai découvert Sandra Sanje du blog Bollywood Kitchen avec son premier ouvrage Inde consacré à la cuisine indienne. Le second, Nans & curries est toujours aussi bien conçu, avec de jolies photos et des recettes pas à pas qui facilitent la réalisation des différents plats proposés, en l'occurence des "pains" indiens, nans , chapatis et autres spécialités, ainsi que différents curries , de légumes, de poisson ou de viande!

Une variété de propositions qui m'a donné envie de concocter un repas indien, réalisé de A à Z pour les 14 ans de ma petite pestouille de coeur, Laïs, la fille de mon amie Vanessa, que je connais depuis sa naissance.

Un repas réalisé à 6 mains avec mes 2 amis pour un moment convivial et joyeux, entre parfums épicés et douceur sucrée du macaron XL, demandé par la reine de la fête, LaÏs, qui a fait honneur à tous les plats!

 

Un repas maison concocté de A à Z grâce à ces 2 livres
Un repas maison concocté de A à Z grâce à ces 2 livresUn repas maison concocté de A à Z grâce à ces 2 livres

Un repas maison concocté de A à Z grâce à ces 2 livres

Un repas indien, ne se déroule pas comme en France avec une entrée, un plat et un dessert mais est composé de multiples saveurs proposant tous les plats ensemble sur la table allant du sucré, amer, salé, pimenté, acide à l'astringent. 6 saveurs qui s'équilibrent tout au long du repas et  sur lesquelles reposent l'ayurveda (science de la longévité), et qui seraient nécessaires au quotidien pour être en bonne santé.

Le mien était composé d'une raïta, d'un curry de pois chiche, carottes et épinards, d'un poulet tandori ail et gingembre et de nans au fromage. La seule entorse fut le dessert, un macaron XL à la framboise, car en pâtisserie et douceurs, la France est championne!*

Pour cuisiner indien, comme le dit Sanjee, il faut pas mal d"ingrédients du placard dont les traditionnels épices qui sont légions, ça tombe bien, j'en ai toujours une desserte bien garnie, du gingembre et de l'ail frais, ça aussi il y en a toujours, du lait de coco, du riz basmati, des légumes secs et du ghee, beurre clarifié qui est facile à réaliser.

Ghee

Donc, première étape, le Ghee, beurre clarifié débarrassé de ses protéines qui permet de faire frire les épices sans le brûler et ainsi de dégager tous leurs arômes.

Cela s'achète aussi tout fait dans les épiceries indiennes.

Sinon faire cuire le beurre coupé en morceaux pendant 45mn à feu moyen, en écumant au fur et à mesure et en filtrant à la fin dans une passoire très fine. Mettre le tout dans un pot hermétique et conserver au frais.

Ingrédients

Curry de pois chiche, carottes et épinards ou Chana palak dahl

800gr de pois chiche sec ou 700 cuits

200gr de carottes,

200gr d'épinards jeunes

200gr de tomates concassées

1 oignon

2 gousses d'ail

3cm de gingembre frais

1 bâton de cannelle

4 gousses de cardamome

2 clous de girofle

1/2 càc de graines de fenouil

1càc de garam massala

20cl de lait de coco

1 càs de ghee

sel

Si comme moi, vous utilisez des pois chiches secs, mettez-les à tremper la veille au soir dans un grand saladier d'eau ; Réservez 2 càs de pois chiches avec un peu d'eau de trempage.

Epluchez les carottes et coupe-les en rondelles. Faites de même pour l'oignon que vous émincerez,  l'ail et le gingembre que vous pilerez dans le mortier avec un peu de sel.

Dans une sauteuse, faites chauffer le ghee et faites-y frire la cannelle, les clous de girofle, la cardamome et le fenouil.

Ajoutez les oignons et la purée ail-gingembre.

Laissez fondre l'oignon et ajoutez le reste de épices. Mélangez-bien et retirez les épices entières.

Mettez cette préparation dans le bol d'un blender avec les tomates concassées, le lait de coco ert les 2 càs de pois chiches réservés. Mixez jusqu'à obtenir une crème.

Versez dans la sauteuse, faites frémir pendant 5 mn puis ajoutez les carottes et pois chiches. couvrez et laissez cuire jusqu'à temps que le pois chiches soient tendres. Sanjee préconise 15mn avant d'ajouter les épinards, pour moi cela a été plus long, 1h30 car mes pois chiches n'étaient pas cuits!

Servez avec un riz basmati.

 

 

 

 

curry de pois chiches, carottes et épinards prê à etre dégusté

curry de pois chiches, carottes et épinards prê à etre dégusté

Pour les autres plats, rendez-vous plus tard, pour l'instant, je vous laisse digérer le curry!

 

Voir les commentaires

des livres dans la cuisine

Des recettes, coups de coeurs gastronomiques et littéraires, tests et expériences, balades et pérégrinations gourmandes pour une cuisine colorée et décompléxée !

Hébergé par Overblog