Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

des livres dans la cuisine

Avec cet hiver qui n'en finit pas, un bon couscous ne se refuse pas. C'est même devenu le second plat préféré des Français devant la blanquette ! Il est vrai que cette viande tendre, ces légumes fondants, ce bouillon épicé et parfumé, cette semoule légère sont bien séduisantes quand le soleil laisse place à la grisaille et que la neige réapparaît... Cet hiver qui n'en finit plus nous mine le moral et alors on s'autorise douceurs et plats réconfortants.Là c'est un peu de soleil dans l'assiette...

DSC09437.JPGEt c'est aussi très équilibré avec ces légumes de saison (sauf les courgettes et tomates) et une viande pas trop grasse si on prend le temps de la dégraisser avant de la mettre à cuire. J'ai toutefois veillé à incorporer les légumes petit à petit pour qu'il ne soient pas trop trop cuits et ajouté un bouillon épicé de harissa pour faire plaisir à mon papa et mes hommes qui en sont amateurs !

De plus, il en reste, ce midi pas de cuisine !-))

DSC09438Et quand c'est Fatéma qui nous livre sa recette dans son livre La cuisine du Maroc, aux éditions Hachette, on ne peut que foncer ! D'ailleurs, Madame Hal, si vous êtes disponible l'année prochaine, un dimanche d'avril (on vous communiquera la date très prochainement), nous serions ravis, Pat et moi, de vous avoir comme marraine de la 5ème édition du Salon du livre gourmand de Maurecourt qui sera consacrée à la cuisine du Sud.... Edda, bien entendu, tu auras ta place avec ton Déjeuner de soleil en Italie et ton amie Sylvia pourra aussi se joindre à nous !-))

Pour 8 personnes. Préparation 45mn, cuisson idem

(les proportions orginelles sont données pour 6, nous étions 7 dont 2 ados en pleine croissance)

Marché :

Chez le primeur

2 oignons

1 botte de coriandre

1 "         de persil

4 8 carrottes

4 1 gros navets (on est pas fan et je pensais en avoir plus)

3 courgettes

1/4 1/2 chou vert

300gr 700 de potiron

1 2 branches de céléri

2 tomates (1càs de concentré, j'ai craqué pour les courgettes mais là les tomates n'ont pas de goût et viennent pour la plupart d'Espagne !-()

2 piments verts 1càc d'harissa

 Epicerie ou placard :

100 150gr de pois chiches

1 1,5 càc de gingembre

1 pincée de filamanets de safran

2,5 càc de sel

1/2 càc de poivre noir

500gr de semoule fine moyenne

Chez le boucher :

600/800 gr 1,200 kg d'épaule d'agneau coupée en gros morceaux et dégraissée (ou de collier)

Eau : 1,5l pour le bouillon et 75cl pour la semoule

 

Dans un grand faitout ou mieux un couscoussier, mettre la viande, un oignon, les 2 bottes d'herbes, le gingembre, le safran le sel et le poivre avec 1,5l d'eau et portez  à ébullition puis baissez le feu et* faire cuire à couvert 30mn.

 

Pendant ce temps, épluchez tous les légumes et coupez-les en gros morceaux. Ebouillantez le chou.

 

Puis préparer la semoule. Si vous avez un couscoussier : mettez-la dans un saladier et humectez bien avec environ 1 verre d'eau puis égrenez avec les doigts pour bien l' humidifier. Sinon, je recouvre la semoule avec de l'eau bouillante et 2càs d'huile d'olive et je fais gonfler 15mn jusqu'à ce que l'eau soit bien absorbée. Après je fais fondre un bon morceau de beurre dans une sauteuse et je déssèche la semoule en remuant bien avec une spatule quelques minutes.


 * Puis vous la placez dans le haut du couscoussier que vous posez sur le bas dès que cela bout. Quand la vapeur traverse la semoule, remettez dans un saladier, salez et réhumectez en égrainant à la main ou fourchette pour que la semoule ne s'agglomère pas. Remettez sur le bas à chauffer. Dès que la vapeur retraverse la semoule, transvasez dans un sladier et ajoutez un bon morceau de beurre en égrénant. Réservez au chaud.

 

Après 30mn de cuisson de la viande, joignez les légumes.

Ajoutez en premier le concentré de tomate  (ou les tomates selon saison), l'oignon, les carottes et navet(s). Rectifiez le bouillon si besoin avec épices et sel/poivre.

Puis 10mn, après ajoutez les courgettes et potiron. Là je n'avais plus de place dans mon couscoussier, donc j'ai fait cuire le chou à la vapeur 10mn, après l'avoir ébouillanté et coupé en 2.

 

Dès que les légumes sont cuits, dressez dans un plat, moi je préfère présenter la semoule à part avec quelques raisins secs. Je n'ai pas mis les 2 piments verts parce que je me méfie, nos palets ne sont pas habitués, mais j'ai présenté un grand bol de bouillon et un plus petit avec 1càc de harissa diluée.

DSC09440.JPG

Je ne sais pas si Madame Hal appréciera mais c'est comme ça que les hommes de la maison l'aiment leur couscous. Libre à vous de faire comme il vous plaira.

 

Il va sans dire que c'était délicieux et que toutes les assiettes son revenues vides ! La seule difficulté, c'est la semoule mais en vérifiant réfgulièrement, on y arrive. Pour ma prochaine tentative, je prendrais de la fine car il est vrai que cela doit cuire plus vite et c'est ce que Fatéma Hal préconise.

Vous pouvez aussi allez le déguster dans son restaurant Le Mansouria du XIème arrondissement ou vous procurer son livre pour découvrir tout un univers de saveurs.

 

 

J-28 avant le Salon du livre de Maurecourt...

N'oubliez pas de venir y découvrir nos invités et leurs livres !-)


affiche-salon-gourmand-4v2-copie

Published by Caro et Pat - - Livres Gourmands

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

babakitchen 11/03/2013 12:34

haaaa le couscous !! c'est une amie algerienne qui m'a appris, j'adore !!

Caro et Pat 12/03/2013 05:50



Nous aussi on apprécie beaucoup, mais là c'est Fatéma qui m'a tout soufflé!



des livres dans la cuisine

Des recettes, coups de coeurs gastronomiques et littéraires, tests et expériences, balades et pérégrinations gourmandes pour une cuisine colorée et décompléxée !

Hébergé par Overblog