Des livres dans la cuisine

Des livres dans la cuisine

Des recettes, coups de coeurs gastronomiques et littéraires, tests et expériences, balades et pérégrinations gourmandes pour une cuisine colorée et décompléxée !

22 Mai 2012

OFF : Open Food Facts ou encyclopédie collaborative alimentaire

openfoodfacts-logo-fr.pngQuand Stéphane Gigandet du site Recettes de Cuisine (mais pas que) m'a parlé du lancement de OFF (on va adopter cet acronyme Open Food Facts c'est vraiment trop long), j'ai tout de suite été intriguée.  De plus avec son sens inné de l'à propos, il a lancé ce site le jour anniversaire de la Food Revolution de Jamie Oliver, bien connu du grand public et de la blogosphère comme chef et ardent défenseur de la Food Revolution.

 

Mais par manque de temps et délais courts, je n'ai pu que modestement contribuer à cette base de données qui a pour objectif de recenser toutes les informations utiles sur les différents produits alimentaires qui nous sont proposés dans le commerce, histoire de vérifier si les allégations "25% de sel ou gras en moins", ou les labels "bio" le sont bien.

Car pour ce qui est de nous faire prendre des vessies pour des lanternes, les publicitaires et autres marqueteurs se posent là et ça marche. Même si nous nous croyons des consommateurs avertis, qui ne s'est pas laissé tenté par de telles allégations ou par les vertues prétendument écologique d'une certaine lessive (moi la première) ou autre produit responsable !

Ayant été touchée par quelques problèmes de santé pouvant être en partie imputables à mon alimentation, consciente de l'impact de la pollution et de l'utilisation de pesticides sur notre environnement et alimentation, je suis depuis déjà un moment adepte du bio ou de l'agriculture raisonnée. Mais au quotidien, quand on doit administrer un famille de 5 personnes et "tenir" une maison, ce qui veut dire nourrir et entretenir, on se pose beaucoup de questions sur ce qu'il faut faire, acheter et manger. J'ai donc eu une période où je passais plus de temps à lire les étiquettes des produits que j'achetais qu'à remplir le dit caddie. Et le bio, comme chacun sait, cela coûte cher et c'est pas toujours compatible avec un budget...

Donc pour en revenir à OFF, je me dis que c'est une initiative très utile, voir salutaire.  

Les informations sur les aliments (photos, ingrédients, composition nutritionnelle etc.) sont collectées de façon collaborative et mises à disposition de tous et pour tous usages dans une base de données ouverte, libre et gratuite.

Et comme prendre des produits en photo cela ne change pas beaucoup de prendre des aliments ou plats en photo, je me suis lancée en commençant par faire l'inventaire de mon réfrigérateur. Au début c'est un peu rébarbatif, c'est lent et un peu long mais on est très fier une fois le fiche produit établie et mise en ligne.

Donc, si l'aventure vous tente et que vous êtres comme nous préoccupés par ce que vous mangez et achetez, venez rejoindre les contributeurs de OFF et étoffer la base, allez et inscrivez-vous, ensuite il vous suffit de suivre le tuto et les indications claires de notre ami Stéphane.

 

C'est très simple et vous pourrez vous familiariser avec l'interface en accomplissant des missions (objectifs ludiques fixés qui vous aident à vous orienter et à développer la base) :

 

 

mission-releveur-d-empreintes.pngLes Missions

Pour contribuer au développement de la base de produits alimentaires d'Open Food Facts, vous pouvez ajouter des produits et relever des missions.

Certaines de ces missions sont ludiques et ont pour but de vous faire ajouter des produits qui ne sont pas dans votre placard et votre réfrigérateur (mais peut-être dans ceux de la voisine, ou dans les rayons d'un magasin de votre quartier où vous n'êtes jamais encore allé).

D'autres correspondent à des besoins : pour augmenter le nombre de produits d'une catégorie peu référencée, ou pour préparer une étude comparative dans une catégorie donnée. Par exemple si l'on souhaite vérifier les allégations du type "25% de sel en moins par rapport à la moyenne des autres jambons blancs", il faut que l'on référence au moins 95% des jambons blancs pour pouvoir calculer la teneur moyenne en sel.

 

Voilà, je compte sur votre collaboration, même infime, cela sera toujours cela de pris!

En attendant, faut que je remplisse mes "missions", bravo et merci à Steph pour cette initiative et son sens du marketing ludique. Même si nous ne sommes plus des enfants, être investi d'une mission, c'est super important!

 

Publié par Caro et Pat à 10:39am
Avec les catégories : #Le petit journal de Caro

commentaires

CtresFAcileafaire 23/05/2012

Coucou ! J'aime bien cette idée aussi. Je me laisse un peu de réflexion pour me joindre au mouvement ! Bonne mission Miss James.

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog