Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

des livres dans la cuisine

Aujourd'hui c'est mercredi, jour des enfants et si vous en profitiez pour leur faire des gaufres*? Bien moelleuses enfermant dans leur coeur de gros grains de sucre comme en Belgique... je vous imagine par l'évocation alléché... bon, il faut un peu de patience mais le résultat vaut bien le mal donné et la satifaction de voir vos bambins ravis est une motivation de taille. Les miens, même si ce ne sont plus à proprement parlé des "petits", ont adoré, il m'a fallu mettre le holà sinon il n'en serait même pas resté une pour leur père grand amateur de ces douceurs sucrées.


DSC07871.JPG

Bon, on s'y met sans plus tarder sinon elles ne seront pas prêtes pour 4 heures!

 

Pour une petite dizaine de gaufres, temps de 15mn + 2 levées de 1h et 30mn.

 

20cl de lait tiède

10gr de levure de boulanger

375gr de farine

1 pincée de sucre

1 pincée de sel

2 oeufs

1càc de vanille liquide

125gr de beurre fondu

100gr de sucre perlé (gros grains)

 

Mélangez le lait tiède avec la levure et la pincée de sucre. Mêlez farine + sel, dans le bol d'un robot muni du crochet pétrisseuret ajoutez les oeufs battus, le lait et la vanille. Pétrissez 10mn, couvrez d'un linge et laissez lever 1heure à température ambiante. Ajoutez le beurre fondu et 100gr de sucre pelé, pétrissez 2mn et laissez lever à nouveau 30mn. Divisez votre pâte en boules de 80gr et faites cuire dans le gaufriez bien chaud... laissez venir à vous les petits ou grands enfants par l'odeur alléchée! Libre à eux de les napper de caramel, de sucre glace ou de chantilly ou chocolat pour les plus gourmands...


DSC07869.JPG

*Une recette trouvée dans Elle (reportage roule ma food sur les food trucks 2/11/2012)

Voir les commentaires

Published by Caro et Pat - - Les recettes de Caro sucrées

De retour du 5ème Salon du blog de Soissons où nous avons croisé de nombreux amis blogueurs (Dorian, Pascale Weeks, Philo, Marina, Liliane...), bien évidemment Chef Damien ( futur parrain de notre 4ème édition du Salon du livre gourmand de Maurecourt) et Christophe Felder (notre parrain de la deuxième édition de 2011), on a un peu le blues. La fête est finie et le ciel est maussade, la grisaille s’est installée et même bien installée !!

Grr ! Ce n’est pas la peine de mettre le bout du nez dehors.

ALORS !!!! On fait des cupcakes pour se réconforter…

Bah, cela tombe bien je suis tombé sur le livre d' Estérelle Payany « Cupcakes » aux éditions Solar.

PARDON, Chloé de mon ingratitude envers toi, mais j’ai la flemme de me trainer à Paris pour aller te voir dans ta cupcakerie (je ressors au printemps, comme les marmottes, promis !!)

Un super point pour l’auteur, au début du livre, elle explique la pâte de base pour les cupcakes.

En feuilletant, je tombe sur les cupcakes au spéculoos, un petit goût des Flandres (c’est bon, on a le ciel du Nord)

101 3835

Alors, il faut pour 12 cupcakes :

-      12 càs de pâte à spéculoos

-      2 œufs

-      120gr de beurre mou

-      4 càs de lait

-      140gr de farine

-      100gr de sucre

-      ½ sachet de levure chimique

-      1 pincée de sel

-      ½ càc de cannelle en poudre

Pour le glaçage :

-      250gr de mascarpone

-      4 càs de crème liquide

-      125gr de pâte à spéculoos

-      Quelques gouttes de chicorée liquide

Préchauffez le four (Th 6/180°).

Mélangez le beurre et le sucre jusqu’à ce que la préparation blanchisse.

Incorporez les oeufs, la farine, le sel, la levure. Mélangez et ajoutez le lait et la cannelle.

Déposez dans des caissettes au deux tiers et déposez une cuillère à soupe de pâte à spéculoos.

Mettre au four pendant 20mm.

Préparez le glaçage.

A l’aide d’un batteur, travailler la mascarpone, la crème, la pâte à spéculoos et la chicorée liquide.

Quand les cupcakes sont sortis du four, à l’aide d’une poche à douilles décorez-les avec le glaçage.

Si vous avez des spéculoos, les émietter dessus.

101 3829

A déguster sans attendre avec sa petite femme, un bon thé et une bonne cheminée (tiens, il faudrait envisager d’en acheter une ! NON, pas une femme, une cheminée !!!)

Pour le livre c'est par ici:


Voir les commentaires

Published by Caro et Pat - - Les recettes de Pat sucrées

J'ai profité des vacances de Toussaint pour faire quelques expos : celle de Sol Lewitt au Centre Pompidou de Metz et celle consacrée au thé du musée Guimet. Les deux sont à conseiller : pour l'une c'est l'occasion de découvrir l'annexe du musée Pompidou de Metz et renouer avec mes racines lorraines et pour l'autre de découvrir l'histoire d'un breuvage que j'adore. Je vous conseille les deux, la première pour la démarche originale de Sol Lewitt et ses "wall drawing" reproduit par 80 élèves des écoles d’art et d’architecture du Grand Est sur 1200 m2, de quoi en prendre plein les yeux et pour le petit film documentaire qui explique la genèse de cette expo. Si vous le pouvez, allez-y, cela vaut le coup, vous avez jusqu'au 29 juillet 2013, de quoi voir venir!


affiche-the.jpg

Pour celle consacrée au thé, ne tardez pas trop, elle ne dure que jusqu'au 7 janvier ! ainsi vous erez incollable  sur le thé :  savez-vous que ce petit arbuste est de la famille des camélias et que la légende veut que ce soit par hasard que l'on ai découvert les proprieté des feuilles de thé qui auraient volé dans un bol d'eau bouillante ? au gré de l'expo, vous découvrirez les différents âges du thé : d'abord bouilli depuis le VIIème siècle, puis battu à partir du Xème et enfin infusé au XIVème... les différents ustensils qui ont été utilisés au cours des siècles pour le préparer, poterie chinoise, ofèvrerie et dinanderie tibétaines et mongols, Raku japonais, puis théières en grés et porcelaine, céramique Ming, émaux Qing...

Ne ratez pas le clip réalisé par le cinéaste Tran Anh Hung, l'auteur de " L'odeur de la papaye verte" sur Maître Tseng : un instant poétique et intime filmant la dégustation de cette experte du thé et tentant de traduire en image ses sensations gustatives et olfactives....(cf interview dans dernier Numéro de Elle à table)

Vous saurez tout des différentes sortes de thé qui, ne proviennnent pas de différentes espèces comme on pourrait le penser mais du traitement que subissent les feuilles : Thé blanc provenant de bourgeons séchés, jaune : bourgeons et feuilles légèrement oxydées à l'étouffée, Thé vert : torréfié et en feuilles entières, Thé bleu-vert (Olong) : oxydé et en partie fermenté, thé rouge (Lapsang-souchong  : complètement oxydé et fumé et  thé noir (Pu'er) doublement oxydé... et vous pourrez prolonger cette découverte par celle des Thés du palais, des thés que vous pouvez humer et découvrir en début d'expo. Un thé a même été crée pour l'occasion à base de thé vert, bleuet et fleurs de cerisier : le thé Guimet qui est en vente à la boutique du musée, de même que d'autres variétés et spécialités du Palais des thé. Moi j'ai craqué pour le thé Fleur de Geisha (thé vert à la fleur de cerisier) et le thé Guimet!


DSC07733.JPG

Et comme c'est bientôt Noël, j'ai été ravie de recevoir en avant première le coffret n°25 des thés de Noël du Palais des thés avec un thé noir, un thé vert et un rooibos aromatisés à la vanille, cannelle, cardamome, amandes, pétales de rose et écorces d'oranges qui évoquent les fêtes de fin d'année. Rien que de sentir leurs parfums, on se sent une âme d'enfant, il ne manque plus que le sapin...


DSC07884.JPG

De quoi alimenter les goûters de l'Avent avec quelques bredele ,


biscuits Noël 025
et pains d'épices


leckerlis 001

à déguster au coin du feu entre amis après une ballade pour se réchauffer et avec ces 3 variétés, il y a de quoi satisfaire tous les goûts.

biscuits Noël 011

En attendant que je mette au point de nouvelles recettes avec ces thés, vous pouvez aller voir ces suggestions!

Voir les commentaires

Published by Caro et Pat - - Le petit journal de Caro

Si comme nous vous êtes fondus de cuisine et de tout ce qui s'y rapporte, foncez du 16 au 18 novembre 2012, à Soissons au  Salon du Blog Culinaire qui  met la ville dans une assiette et accueille la 1re édition du Salon du Blog Vins et Spiritueux. Vous n'êtes pas blogueur et pourtant… vous y pourrez y aller !

  

affiche-salon-du-blog-culinaire-5.jpg

 

En 4 ans, Soissons est devenu la ville de tous les « fondus » de cuisine non professionnels mais véritablement passionnés et surtout hyper connectés. Enfants du clavier et du petit écran, ils sont plus de 5000 blogueurs « food & wine » à échanger, lire, écouter… Tout ce qui se dit, s’écrit, se fait autour de la table. Une fois par an, ces blogueurs, car c’est leur nom, abandonnent le monde virtuel pour se retrouver dans une réalité gourmande et amicale à nulle autre pareille, celle du Salon du Blog Culinaire.

 

La recette du succès...

1+1= 3. C’est la promesse du programme cette année avec : 1 espace entièrement dédié au grand public + la 1re édition du Salon du Blog Vins et Spiritueux. Soit 3 jours d’euphorie
épicurienne pendant lesquels les blogueurs, nouveau visage de la jeune cuisine, vont repousser leurs limites. Venus d’Allemagne, Suisse, Belgique, Grèce, Canada, Espagne... ils seront près de 500 à faire battre le coeur de Soissons au rythme de leurs ustensiles de cuisine et à mettre à l’honneur tous les styles de cuisine. Domestiques ou gastronomiques, fantaisistes ou classiques, les casseroles seront en ébullition avec plus de 150 démonstrations culinaires toujours plus audacieuses.

chef damien

Le Salon du Blog Culinaire a été lancé à l'initiative de Chef Damien et du site de recettes de cuisine 750 grammes. Et chef Damien sera le parrain de notre prochain Salon du livre gourmand de Maurecourt qui aura lieu le 7 avril 2013 !

L'année dernière nous avons découvert cette manifestation et adoré nous retrouver au milieu  de cette foule en tablier colorés déambulant à travers le lycée hôtelier de Soissons pour aller d'un atelier à l'autre découvrir et échanger autour de ce qui nous motive le plus : la cuisine! Nous y avions rencontré Dorian qui sera aussi avec nous pour le Salon, Pascale Weeks, Sylvie Aït Ali, Edda Onorato et Philo qui fut notre guide dans ce monde inconnu que nous découvrions!

101 3060

 

Donc cette année, on remet ça et pour ma part, j'y serai pour 2 jours où je vais en prendre plein les mirettes et rencontrer d'autres amis blogueurs !

 

Voir les commentaires

Published by Caro et Pat - - Le petit journal de Caro

Lors de mon post sur le tagine de coquelets et butternut, je vous avais promis la recette des cornes de gazelles, ce délicieux petit gâteaux oriental qui va si bien avec un thé à la menthe pour clôturer un bon repas marocain...

DSC07717.JPG

 

Et bien la voici, c'est aussi l'occasion de vous parler de la projection du DVD documentaire "La cuisine en héritage" que nous organisons à la bibliothèque ce vendredi à 20h30 en présence de la réalisatrice Mounia Meddour. Nous finirons cette soirée avec un thé à la menthe, donc si vous voulez plus d'infos,  rendez-vous sur la page Facebook de la bibliothèque Berthe Morisot. Sinon pour les cornes de gazelles, c'est tout de suite ! J'adore ces gâteaux et même si c'est un peu long, c'est très facile à faire!

DSC07711

 

Pour 25-30 cornes de gazelle

préparation10mn, fazçonnage 20-30mn, cuisson 10mn

farce

500gr de poudre d'amandes

150gr de sucre glace +un peu pour saupoudrer les gâteaux

4 à 6 càs d'eau de fleur d'oranger

30gr de beurre doux

 pâte

350gr de farine

45gr de beurre doux fondu

12 à 15 cl d'eau

 

Farce

 

Dans le bol du robot muni du couteau, mélanger les amandes, le sucre, puis ajouter l'eau d'oranger et le beurre ramolli. malaxer jusqu'à obtenir une boule de pâte.

DSC07701

 

 

Pâte

Soit à la main, soit dans le robot avec le crochet à pâte, mélangez la farine, le beurre puis l'eau et travaillez jusqu'à obtenir une pâte bien lisse et élastique un peu plus légère que la pâte à pain.


farce

Divisez la pâtes en pâtons que vous roulez en amincissant les extrémités.

Allumez le four sur th 6, 180°.

 

façonnage

Préparez 2 plaques à pâtisserie munies d'un tapis silicone ou feuille de papier sulfurisé.

Divisez la pâtes en deux et étaler très finement la première moitié.

DSC07706.JPG

Incurvez, posez votre saucisse de farce et recouvrez-là de pâte de façon à former un croissant. Soudez les bords et coupez la pâte à la roulette dentelée, posez sur la plaque. 

DSC07710.JPG


Répétez l'opération jusqu'à épuisement de la farce.


DSC07705

Enfournez pour 10mn, la pâte doit rester blanche et ne pas dorer.


DSC07713.JPG

Saupoudrez de sucre glace et dégustez avec un thé à la menthe (thé gunpowder, menthe fraîche et sucre)...


DSC07718.JPG

C'est divin et se mange par pure gourmandise!

Voir les commentaires

Published by Caro et Pat - - Les recettes de Caro sucrées

Crumble d’endives ou de chicon, comme on le dit dans le nord !

Vous savez que l’endive est un bourgeon. On sème des graines au printemps pour donner une plante aux longues feuilles vertes. On coupe les feuilles, à la fin de l’été et on ramasse la grosse racine, qu’on fait forcer dans des caves pour sortir un bourgeon qu’on appelle endive… Les premières endives furent vendues à Paris en 1879… Bah, il n’y a pas si longtemps que ça…

Bon, après le petit cours sur les endives, je vous dispense du cours sur le roquefort, quoi que,  je vous donne le lien.

Cela fait bien de sortir sa science en servant ce petit plat, histoire de dire que l’on fait de la bonne cuisine et en plus on n’est pas bête !

Pour un crumble d’endives ou de chicons au roquefort

101_4020.JPG

Pour 4 pers :

-8 petites endives

-100gr de farine

-80 gr de beurre

-80 gr de Roquefort

-20 gr de sucre en poudre

-1 càc de miel

-80 gr de poudre d’amande

-sel, poivre

 

Epluchez les endives.

Faites fondre 20gr de beurre dans une sauteuse et rangez-y les endives.

Salez et poivrez. Saupoudrez de sucre, ajoutez le miel et un peu d’eau.

Couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant 35/40mm.

Retournez-les souvent pour qu’ils caramélisent partout.

Pendant ce temps, préchauffez le four Th6/180°.

Dans un saladier, mélangez poudre d’amande, farine, reste du beurre et le Roquefort pour faire une pâte à crumble.

Quand les endives sont cuites, les mettre dans un ramequin et parsemez le mélange à crumble.

Au four pendant 20mm.

101 4014 101_4015.JPG 101_4017.JPG

A servir en citant l’origine des endives et du Roquefort et c’est qui le plus fort, c’est vous !!!

 

 

Voir les commentaires

Published by Caro et Pat - - Les recettes salées de Pat

Quelle bonne idée ce défi Tour du monde du potiron de Recettes de cuisine, avec toutes ces courges qui envahissent les étals de nos marchés et nous qui n'en sommes pas encore fatigués, que de recettes en perspective ! Moi je vous emmène au Maroc avec un plat parfumé et épicé, contrebalancé par la belle douceur orangée du butternut... Saveurs garanties et unanimité des dégustateurs ! Moi, j'ai mijoté ça dans un plat à tagine en terre cuite, un vrai qui se pose sur le gaz avec un diffuseur, mais cela peut se faire aussi dans une cocotte au four ou tout doucement à feu doux... Allez, fermez les yeux et embarquez pour le Maroc et ses souks parfumés, si comme moi vous aimez les couleurs et saveurs de cette cuisine, vous serez comblés!


DSC07727.JPG

 

Pour 6 personnes, préparation 15mn, cuisson 45 mn

3 coquelets

1 courge butternut

2 oigons ou 1 oignon rouge, 3 échalottes

2 gousses d'ail

1 courge butternut ou 1 tranche de potiron

1càc de graines de corindre

1 càc de graines de cumin

1/2 càc de gingembre moulu

4 cm2 de gigembre frais

safran*

3 bâtons de cannelle

1càs de miel

500ml de bouillon de vollaille

sel, poivre

HO

 

 

 

 

Faites revenir vos coquelets dans une cocotte avec 2càs de HO et un peu de beurre pour les faire dorer de toutes parts.

DSC07720.JPG

Coupez vos oignons et/ou échalottes en lamelleset faites revenir doucement dans un peu d'HO. Ajoutez l'ail écrasé.

DSC07721.JPG

Epluchez et coupez votre butternut en dés.

DSC07723.JPG

Pilez vos épices et ajoutez-les aux oignons pour les faire revenir et exhaler les parfums. 

DSC07724.JPG

 

Quant tout est coloré, disposez dans le plat à Tagine, un peu d'HO, les oignons, les dés de butternut,

DSC07726.JPG

les coquelets et versez le bouillon chaud ainsi que le safran et la cannelle. Portez à ébullition, réduisez le feu et faites mijotez tout doucement.

DSC07727

En fin de cuisson, incorporez le miel, laissez mijotez quelques minutes et ...


DSC07728.JPG

Coupez vos coquelets en deux et servez avec de la semoule. Merci à Lacath pour cette idée de recette légèrement adaptée.


DSC07729.JPG

 

Pour finir en beauté ce repas, servez un thé à la menthe avec des cornes de gazelles, promis, je vous donne la recette as soon as possible !



* Si vous n'avez pas de safran, vous pouvez le remplacer par 1 càc de curcuma.

Voir les commentaires

Published by Caro et Pat - - Défi-concours

Maintenant que vous savez faire les pains à hamburgers, le contenant, attaquons nous au contenu. Après l'atelier Pâtes d'Edda et Garofalo, il m'est venu des idées parfumées et ensoleillées : une base de veau hachée, des tomates séchées, de l'origan, des olives, du confit de tomates, des câpres, de l'oignon et de la mozza, sans oublier quelques feuilles de basilic. Voilà, vous allez pouvoir embarquer pour un petit voyage de l'autre côté des Alpes, il suffit de fermer les yeux et de croquer dans ce burger!


DSC07672.JPG

 

Pour 6 burgers italiens :

préparation 20mn, cuisson 10mn

 

6 pains à l'origan

coulis de tomates

roquette

6 tranches de speck ou pancetta

2 aubergines frites à l'huile

700 gr de veau haché (demandez au boucher, il sait faire)

4 pétales de tomates séchées en petits dés

8 olives noires hachées

1càs d'origan

1 boule de mozzarela de bufflonne

1càs de câpres

1càs de basilic ciselé

1 oignon doux haché

1càs de confit de tomate

1 tomate fraîche coupée en dés

sel poivre

 

Mélangez la viande hachée et les différents éléments.


Coupez la mozza en 6 gros morceaux. Dans un cercle, disposez une couche de viande, posez au centre le cube de mozza et recouvrez d'une nouvelle couche. Pressez et démoulez; faites de même pour les 6 autres steacks.

DSC07662.JPG

Coupez les pains en 2 et toastez-les dans le four ou dans une poêle. Faites cuire les steak à la poêle 5mn de chaque côté pour que la mozza fonde à coeur.

Sur la première moitié de pain, étalez un càs de coulis, 2 lamelles d'aubergine, le steack, le speck ou pancetta, la roquette et refermez. piquez d'un pic à brochette et servez avec de la roquette.


DSC07667.JPG

Voir les commentaires

Published by Caro et Pat - - Les recettes de Caro salées

Après les rataventures, la burger série! Et il est vrai que je n'ai pas attendu que ce petit sandwich rond rempli de bonnes choses soit tendance pour me lancer. Déjà à mon retour de vacances l'année dernière je vous avais proposé un Canada place burger en hommage à la Colombie britannique et ses saumons!

Là j'ai tout fait  et même le pain, aidée en cela par un petit opus bien pratique "Burgers, bagels&Co" de Caroline Wietzel dans la collection Toquades, aux éditions First.

DSC07539.JPG

Généralement les pains proposées sont blancs et mous, là vous obtiendrez un pain plus compact et moins mou. rien ne vous empêche de varier les plaisirs en utisant une farine moins raffinée, type 65 ou 80  ou d'utiliser un mélange de céréales.

Pour ce premier post : les pains, rien de bien compliqué si vous êtes familiers de la MAP (Machine à Pain) ou si vous avec un robot pétrisseur, type K...Aid .

Pour ma part, j'ai multiplié les quantités par 2 et rajouté un peu de liquide car lje n'arrivais pas à la texture élastique souhaitée. De plus, diluer la levure dans un peu de lait tiède aide aussi à bien l'incorporer dans la pâte, mais si vous êtes adepte du pain maison, vous savez déjà cela!

 

Donc il est préconisé de la farine blanche T55, celle que l'on utilise pour le pain. Petite explication sur les types de farine rouvée sur  le net. celle que vous achetez au supermarché est de type 45, pour les autres, mieux vaut aller en magasin bio ou se fournir directement au moulin. Le type (T) de la farine représente la quantité de son dans la farine. La T45 et la T55 son toutes deux des farines blanches, La farine T45 contient moins de son et est donc plus pure et contient plus de gluten que la T55 ce qui la rends plus adapté à la pâtisserie car le gluten est la protéine qui va apporter l’élasticité et la liaison. La farine T55 est plus souvent utilisé en boulangerie mais aussi pour les pâtes à tarte, justement car elle contient moins de gluten et donc d’élasticité.

Ajoutez 5cl d'eau à la pâte.

J'ai testé le robot K...Aid et la MAP, là avantage à la MAP.

 

Proportions pour 6 petits pains

500gr de farine T55

1,5 càc de levure de boulanger sèche

30gr de beurre ramolli

15gr de beurre fondu

1càs de sucre cristallisé

18cl de lait

15cl 20cl d'eau

1càc de sel

graines (sésame, pabot, lin...) ou herbes (origan, fenouil...)

 

 

Fiates tiédir le lait. Dans 2 càs délayez la levure. Dans le bol du robot ou la MAP ou à la main, versez les ingrédients secs et ajoutez la levure et le lait plus l'eau à température ambiante. Pétrissez pendant 3 mn (à la MAP, mettez sur programme "pâte levée"), puis ajouter le beurre ramolli. Pétrissez jusqu'à ce que la pâte soit lisse et se détache du saladier (à la Map, laissez le programme se dérouler). Sinon à la main ou au robot, formez une boule, couvrez et laissez lever pendant 1 h.

DSC07654.JPG

Rabattez la pâte et diisez-là en 6 morceaux et façonnez-la de facçon à obtenir des petits pains ronds. Couvrez et laissez lever 10mn.

Préchauffez le four à 200° chaleur tournante th 7.

Faire fondre le beurre, badigeonnez les pains et parsemez de graines ou herbes.


DSC07656.JPG

Enfournez pour 12 à 15mn.


DSC07657.JPG


Après , vous n'avaez quze l'embarras du choix : au poisson comme le Belle-île


DSC07552.JPG

 

au poulet comme le Cajun

 

DSC07563.JPG

 

ou au veau avec l'Italien , une création dont je vous donne la recette très bientôt!


DSC07669.JPG

Allez, bon burgers pour le bouquin de Caroline Wietzel, c'est par là :



Voir les commentaires

Published by Caro et Pat - - Livres Gourmands

Une recette trouvée chez Paprikas qui la tenait elle-même de la popotte de Manue qui l'avait extraite du livre de cuisine des Desperate housewifes et intitulée "Les cookies de la baby sitter" pour écluser mon beurre de cacahuète maison piqué chez Zekitchounette qui avait servi pour la confection de mes hamburgers cajun (oui, il faut que je finisse ce post sur les hamburgers maison). Une belle collaboration où personne ne sera lésé et tout le monde cité ! Bref plutôt que de vous entretenir longtemps de mes pérégrinations de blogueuse, quelques photos qui parlent d'elles-même!


DSC07677.JPG

 

Comme ce sont les vacances scolaires, cela peut occuper un après-midi avec les enfants, et leur montrer que l'on peut réaliser facilement et à moindre coût du beurre de cacahuète avec un sachet et un robot, puis de très bons cookies avec quelques ingrédients supplémentaires. Donc pour le beurre de cacahuète j'ai suivi les indications de Zekitchounette, avec un paquet de cacahuète et quelques gouttes d'huile, c'est très simple et là on est sure de ne pas avoir d'additif ou de trucs bizarres dans le pot, en plus c'est ludique et ça se conserve très bien au réfrigérateur!

Pour les cookies, je suis allée chez Paprikas mais je vous réécris la recette, je sais que c'est fastidieux d'ouvrir les liens même si je les mets scrupuleusement. Merci à toutes pour vos idées !


Pour 4 personnes
Préparation : 20 min
Cuisson : 15 à 20 min 8-10 mn

Ingrédients :

- 200 g de farine ordinaire
- 1 cuillère à café de levure
- 125 g de beurre doux 1/2 sel
- 150 g de sucre + un peu pour saupoudrer
- 1 œuf
- 1 sachet de sucre vanillé *
- 200 g de beurre de cacahuète
- 100 g 50g de pépites de chocolat

Préparation :

Préchauffez le four à 180 °C (th. 6).

Mélangez la farine et la levure dans un bol et réservez. Dans un saladier, fouettez vivement le beurre et le sucre à l’aide d’un batteur électrique, jusqu’à ce que le mélange soit onctueux. Me suis plantée, j'ai lu "beurre" et j'ai mis le beurre de cacahuète, auquel j'ai ajouté le beurre et le sucre, j'ai tout placé dans le bol du K...Aid et j'ai fouetté puis repris le cours de la recette. Puis ajoutez l'œuf, la vanille et le beurre de cacahuète, et fouettez à nouveau. Incorporez enfin le mélange farine/levure et battez encore, de sorte qu’il ne reste plus aucune trace blanche.


Pour la confection des cookies, je les ai façonnés, d'abord en cylindre que j'ai coupé au couteau en tranches épaisses, puis aplati avant d'y planter les pépites (d'ailleurs avec cette technique on n'utilise pas les 100gr, et je ne sais pas si 50 est encore le bon poids, les miennes sont petites, donc...) J'ai remarqué que si je n'aplatis pas mes cookies, ils sont trop épais et n'ont pas la bonne tête, alors maibntenant je procède comme cela.


Formez une boule avec 2 cuillères à soupe de cette pâte et mettez-la sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Enfoncez la pointe des pépites dans la pâte. Saupoudrez de sucre. Laissez cuire environ 15 à 20 minutes (selon votre four), jusqu’à ce que les cookies soient légèrement colorés. Pour moi 10mn c'est largementa assez, voire même 8mn car ils étaient un chouille trop cuits! a vous de voir! Sortez du four et laissez refroidir complètement avant de servir. Vous pouvez conserver ces cookies jusqu’à 4 jours dans une boîte hermétique.


DSC07674.JPG

 

Dégustez avec un bon verre de lait comme les Américains ou un thé comme les Anglais!

 

DSC07685.JPG

 

* un petit truc pour le sucre vanillé : dans un gros pot, versez du sucre semoule (pour moi de canne bio) et au fur et à mesure ajoutez-y les gousse de vanille que vous faites régulièrement infuser pour parfumer vos entremets et autres gâteau. Le sucre s'aromatise ainsi et plus de sucre vanillé à acheter !

Et pour le livre La cuisine des Desperate Housewifes c'est  là :


Voir les commentaires

Published by Caro et Pat - - Le petit journal de Caro

des livres dans la cuisine

Des recettes, coups de coeurs gastronomiques et littéraires, tests et expériences, balades et pérégrinations gourmandes pour une cuisine colorée et décompléxée !

Hébergé par Overblog