Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

des livres dans la cuisine

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>

Avec le printemps, on a moins envie de plats en sauce et plus de légumes. Mais on n'a pas forcément le temps d'aller au marché... Je vous propose un repas facile à improviser, pour peu que vous ayez comme moi toujours quelques légumes au congélateur, de la pâte feuilletée au frais, des oeufs (de mes poules) , un peu de crème fraîche et du chèvre... Ce n'est pas la cuisine du placard mais celle du frigo et du congélo! Et en plus c'est de saison!

Vous pouvez evidemment la réaliser avec des légumes frais si vous en avez!

 

 

avec une salade, le tour est joué!

avec une salade, le tour est joué!

Ingrédients :

réalisation 15mn, cuisson 30

1 pâte feuilletée ou brisée

3 oeufs

20cl de crème fraîche liquide légère

100gr de chèvre frais

100 gr de petits pois surgelés

100gr de petits pois mangetout

10 oignons grelot

2 carrottes

1 barquette de lardons fumés

sel, poivre

Dans une sauteuse chauffée à blanc, faites revenir vos lardons, puis ajoutez les carrottes coupées en batonnets, les petitspois, mangetout et oignons. Versez un demi verre d'eau, couvrez, baissez le feu et laissez cuire jusqu'à ce que tous les légumes soient tendres (10mn). Egouttez sur du papier absorbant, laissez refroidir.

Allumez le four sur th 6, 180°.

Dans un saladier, mélez oeufs, crème, fromage, sel 'légèrement les lardons et le fromage sont déjà salés), poivrez et mixez 30s pour obtenir un mélange homogène.

Etalez votre pâte dans un moule à tourte assez haut, piquez et repliez les bords si nécessaire.

Répartissez vos légumes, recouvrez du mélange précédent et enfournez pour 30mn.

Dégustez chaud ou tiède avec une bonne salade.

Et voilà, qui a dit que la cuisine c'était compliqué?

Quiche printanière aux légumes et chèvre

Voir les commentaires

La cuisine marocaine m'est familière depuis plus de 20 ans... c'est un pays qui m'attire beaucoup mais dont je n'ai pas encore foulé le sol...mais c'est en projet! Ma connaissance du Maroc est donc essentiellement culinaire, je cuisine marocain depuis 20 ans et je suis entourée de gens issus de ce pays... alors j'ai évidemment craqué pour le livre Maroc de Nadia Paprikas aux Editions Mango da,s la collection Easy ! J'ai beaucoup apprécié son stylisme gai, coloré et authentique qui reflète bien l'idée que je me fais du Maroc. Il donne envie d 'ouvrir l'ouvrage et de partir à la découverte de la cuisine marocaine. C'est le cas de tous les autres livres de la collection.

Cela faisait un moment que j'avais envie de me lancer dans les Bagrhirs ou crêpes mille trous,  souvent croisées dans différents ouvrages, sans toutefois oser franchir le pas.

Là, c'est très bien expliqué, avec un pas à pas, de jolies photos et une recette simple et efficace... Au petit déj, c'est délicieux nappées du bon miel crétois de mon ami Arnaud Gilet de terre2crète.

 

Simple et très très bon!

Simple et très très bon!

Une couverture qui donne envie de s'y mettre non?

Une couverture qui donne envie de s'y mettre non?

 

D'ailleurs Youssef, l'ami de ma fille Maïlys franco-marocain, les a beaucoup appréciées, ainsi que le pain à la poêle, le Batbout et le pain rhabti que j'ai aussi testés le même week-end... et il a une maman qui cuisine comme une chef! 

 

Là aussi, c'est un jeu d'enfant...

Ingrédients :

250gr de semoule de blé fine

 2 càs de farine blanche

10gr de levure boulangère

1 càc de levure chimique

50cl d'eau tiède

sel

Pâte :

Versez tous les ingrédients dans un saladier, mélangez puis mixer (mixer plongeant ou blender) pendant quelques secondes.

Filmez le saladier et laissez lever 40mn dans un endroit chaud et sans courant d'air.

Faites chauffer une poêle anti-adhésive et quand elle est bien chaude,versez une louche de pâte .

Vous devez obtenir des petits trous comme sur la photo et ne faites cuire que d'un côté.

c'est prêt!

c'est prêt!

Avant de servir, nappez de 4 càs d'eau, 4 càs de miel et 4 càs de beurre fondus ensemble au micro-onde ou sur le gaz.

Dégustez avec un bon thé, à la menthe ou pas...

Vous pourrez retrouver Nadia, l'auteure de ce très joli livre, au Salon du Livre gourmand de Maurecourt ce dimanche 10 avril 2016 et vous le faire dédicacer!

Rendez-vous dimanche!

Rendez-vous dimanche!

Voir les commentaires

Blogueuse culinaire, oui mais aussi bibliothécaire à Maurecourt où nous organisons chaque année, Le salon du livre gourmand réunissant auteurs culinaires et amateurs de gastronomie pour des échanges culturels et gourmands. Cette année, nous accueillerons des auteurs qui nous proposent de "manger autrement", une tendance très perceptible actuellement avec l'émergence de la cuisine, bio, végétarienne, végétalienne, des fanes et épluchures et autres alternatives malignes.

A vos agenda, le 10 avril c'est le Salon du livre gourmand de Maurecourt

Toute la journée de 10h à 18h, vous retrouverez des ateliers, conférences, dédicaces animés par les auteurs présents qui seront ravis de partager et échanger avec vous.

Vous pourrez aussi vous ravitaller en produits régionaux au Marché des Gargantuades et vous restaurer au Camion qui fume d'un très très bon hamburger.

Pour le programme, Vous pouvez vous obtenir des informations pratiques ou vous inscrire aux différents ateliers, attention places limitées, par le biais du formulaire là.

A vos agenda, le 10 avril c'est le Salon du livre gourmand de Maurecourt

Voir les commentaires

Published by Caro - - Le petit journal de Caro

La cusine marocaine me touche particulièrement par ses accents méditerranéens, sa simplicité, l'emploi d'épices et d'herbes qui donne aux aliments des saveurs que j'affectionne beaucoup. J'adore tout mettre ou presque dans mon grand tajine en terre vernissée et laisser mijoter doucement. Des effluves parfumées envahissent alors la cuisine, et ensuite, on se régale d'une viande fondante et parfumée. C'est aussi une cuisine qui fait la part belle aux légumes et à la convivialité.

Le printemps est là, l'agneau aussi et on a envie de saveurs printanières. Les petits pois primeurs apparaissent sur les étals, il faut en profiter! alors pour changer du gigo ou de l'épaule rôties , traditionnellement servis à pâques, pourquoi ne pas opter pour un plat qui cuit presque tout seul sans prise de tête sur la cuisson du type "pour moi cuit", "ah non saignant" casse-tête quand on est nombreux à table!

un plat idéal à partager entre amis!

un plat idéal à partager entre amis!

Ingrédients pour 6 personnes

Réalisation 30mn

cuisson 1h30

Ingrédients pour 6 personnes

1,2 kg d'épaules d'agneau dégraissée en gros morceaux

3 oignons frais assez gros ou 6 petits

1 bouquet de coriandre

1kg de petits pois frais

500gr de féves écossées et épluchées (j'ai opté pour les extra fines de Picard mais il faut tout de même les ébouillanter et les éplucher)

1,5 càc de gingembre moulu

sel, poivre

1 pincée de pistils de safran

4 càs d'Huile dolive terre2Crete

1/2l d'eau

1 citron confit

Si vos oignons sont bien frais pas besoin de les éplucher. Coupez-les en gros morceau avec une partie des queues

Si votre boucher ne l'a pas fait, dégraissez au maximum votre épaule.

Dans le plat à tajine placé sur le feu avec un diffuseur, versez l'huile d'olive, les oignons, la vainde, les épices et l'eau . Si vous n'avez pas de tajine, une cocotte en fonte ou une sauteuse fait l'affaire.

 

 

y'a plus qu'à laisser mijoter...doucement, lentement

y'a plus qu'à laisser mijoter...doucement, lentement

Au premier bouillon, baissez le feu et/ou changez de feu pour un plus petit,et couvrez cela doit mijoter doucement. Laissez cuire 30mn, ajoutez une dizaine de brins de coriandre, laissez mijoter 15mn, ajoutez les petits pois et les féves et laissez cuire jusqu'à ce que les légumes soit cuits et la viande tendre.

De façon générale, je laisse toujours mes tagines cuire plus longtemps que le temps indiqué car cela dépend de la griosseur de vos morceaux de viande? il faut juste veiller à ce qu'il ne manque pas de jus et ne pas hésiter à ajouter de l'eau si necessaire.

Rectifiez l'asaisonnement, ciselez de la coriandre, coupez la peau du citron en petis dés, parsemez-en le plat puis servez avec un peu de semoule, de la purée d'herbe ( je vous donne la recette as soon as possible) et un pain plat à la poêle ( là aussi prochain post).

Bonn appétit, nous nous sommes régalés!

Bon appétit!

Bon appétit!

Voir les commentaires

Un cheese cake sans cuisson qui allie la douceur de la vanille, le moelleux du fromage frais au peps acidulé de la rhubarbe à la primeure fruitée des premières fraises. Du contraste, de la couleur pour les yeux, différentes textures et goûts pour les papilles, craquant et fondant pour le socle de shortbread... sur une idée dénichée dans la boutique angevine d'Aurélien Trottier  et dégustée avec mes amis Claire, Flore et Thibaut.

Un fond de shortbread, une première couche de cheesecake, un insert rhubarbe, une seconde couche de crème, un insert fraise et une dernière couche de crème... je n'ai pas tenté le fondant mais préféré un décor de circonstance qui allie fruits, chocolat et petits oeufs...

 

Ma réinterprétation...

Ma réinterprétation...

L'original d'Aurélien Trottier

L'original d'Aurélien Trottier

Ingrédients

Réalisation 2h30 sur 2 jours

Temps de congélation

1h pour chaque insert plus 4 minimum pour le gâteau entier

Pâte à shortbread

150gr de farine T 45

22gr de farine de mais

125gr de beurre

25gr de sucre glace

35gr de sucre en poudre

1 càc d'extrait de vanille

50gr de pistoles de chocolat blanc

Insert rhubarbe

500gr de rhubarbe (congélée pour moic'est pas encore la saison

80gr de sucre, jus d'un demi citron

8gr de gélatine (4 feuilles)

Insert fraises

250g de fraises  (garriguettes françaises pour moi)

25gr de sucre

jus d'1/2 citron

5gr de gélatine (2,5 feuilles)

Crème cheesecake vanille

1/2l de lait entier

6 jaunes d'oeufs

1 gousse de vanille

125gr de sucre

300gr de philadelphia

8gr (4 feuilles) de gélatine

 

Pâte à shortbread

Là  avec moitié des ingrédients.

Avec le fouet électrique ou le Robot muni du fouet mélanger le beurre mou et les sucres ainsi que l'extrait de vanille pour avoir une crème homogène. Ajouter les farines tamisées et amalgamer le tout spot au robot, soit à la spatule. ramasser en une boule.

Etaler la pâte entre 2 papiers sulfu sur 1,5 cm d'épaisseur, laisser reposer 45mn et découper un cercle (celui qui va vous servir pour le montage du gâteau).

En fournez pour 10-12mn,

Sortez et mettre à refroidir sur un volette.

Disposez les pistoles de chocolat blanc et laissez-les fondre avec la chaleur du biscuit. Etalez sur la surface du cercle, cela garantira au biscuit son croustillant.

Insert rhubarbe

Dans une casserole à feu doux, mettre à compoter la rhubarbe encore congelée avec le sucre. Laisser mijoter de 2 à 30 minutes, la compote doit être dénuée d'eau, comme un confit.

Réhydrater la gélatine dans de l'eau froide pendant 10mn.

Dans  le jus de citron légèrement chauffé,dissoudre la gélatine égouttée et incorporez au confit. Laissez refroidir.

Reprenez votre cercle ou un légèrement plus petit, huilez les bords et tendez un film étirable au fond pour éviter que le confit ne s'échappe. Posez-le sur une plaque à pâtisserie et versez le confit. Bloquez au froid (congélateur) pour 2h.

Insert fraises

Mixez les fraises avec le sucre et le jus de citron.

Faites tremper la gélatine.

Chauffez le tiers du coulis à feu doux, incorporez-y la gélatine pour la dissoudre et mélangez au reste de purée de fruit.

Reprenez le cercle, huilez, tendez le film, placez sur une plaque , versez le coulis et bloquez au froid pour 2h.

L'idéal est de faire ces 2 opération la veille ou le matin.

 

Crème cheesecake vanille

Faites bouillir le lait avec la vanille ouverte en 2 et grattée .

Pendant ce temps battez les oeufs avec le sucre et réhydratez la gélatine dans de l'eau froide.

Versez le lait bouillant sur les oeus en fouettent et remettez à chauffer doucement jusqu'à ce que le mélange nappe al cuillère; incorporez la gélatine et stoppez la cuisson en plongeant le fond e la casserole dans un saladier rempli de glaçons.

Dès que la crème est froide, incorporez le fromage, battez bien et mixez si vous avez des grumaux.

Réservez à température ambiante

Montage

Reprenez le cercle et montez le gâteau.On procède à l'envers en commençant pas le haut du âgteau.. 

Filmez le fond, placez sur une plaque à pâtisserie, plosez le rhodoïd sur tout le tour et fermez d'un morceau de scotch, versez un tiers de la préparation à cheesecake.

Bloquez au froid 1h.

Posez l'insert fraises démoulé.( Chauffez les bords sdu cercle qq instants au chalumeau) pour faciliter le démoulage.

Recouvrez du second tiers de crème.

Bloquez au froid 30mn.

Ajoutez l'insert rhubarbe.

Recouvrez du restant de crème.

Laissez prendre 30mn.

Placez le disque de shortbread.

Bloquez 4h au froid (congel).

Puis mettez au frais une nuit pour que le gâteau reprenne une consistance appréciable.

Vous pouvez aussi le préparer bien avant, quelques jours avant, comme ça pas de stress le jour J Il faut juste penser à le décongeler 12h avant!

Démoulez et décorez de fruits, oeufs, petites fleurs de shortbread...

Bonne dégustation et Joyeuses Pâques à tous et plus particulièrement à nos amis belges qui ont bien été éprouvés hier...

 

 

Voir les commentaires

Chelsea buns pour les Anglais, Cinnamon rolls pour les Américains, Schneckenkuchen pour les Allemands,  Pain aux raisins ou escargot ou encore Chinois pour nous nous avons tous une version de pain brioché enroulé en spirale, avec des raisins secs et/ou bien de la crème pâtissière ( chinois) ou de la cannelle et du sucre.

Je vous ai déja proposé une version germano-américaine ici mais celle-ci inspirée du petit Marabout carré Un goûter à Londres est encore meilleure... certainement le fruit de mon expérience avec la brioche et de toutes mes tentatives pour obtenir un cinnamon roll conforme à mes souvenirs de dégustation. Son petit plus est certainement l'adjonction de pommes râpée dans la garniture de ces buns, de l'emploi de levure fraîche, de l'action du Robot KA avec la pâle et le crochet comme pour la brioche là et de générosité dans les proportions!

 

Pas très beaux mais si bons...

Pas très beaux mais si bons...

Pour 8 à 9 buns, préparation 30mn, repos 2h minimum, cuisson 20mn

Pâte

250gr 300gr de farine T 65 (bio)

2càc de levure de boulanger 15gr de levure fraîche

2 càs d'eau tiède

1 càc de sucre

1 càc de sel fin

150ml de lait tiède

1 oeuf battu

1 jaune additionné d'eau et de sel pour dorer

20gr de beurre doux en dés

Garniture

30gr de beurre fondu

80gr de raisins secs

1 pomme verte pelée et râpée 2 petites pommes bio gala pelées et râpées

50gr de sure blond de canne

Nappage

3 càs de sucre en poudre ,

2 càs d'eau

50gr de beurre doux fondu

3 càs de sucre en poudre cassonade brun

1 càc càs de cannelle en poudre

 

La pâte

10 à 15 mn avant :  délayer la levure dans le 2 càs d'eau additionnées de la càc de sucre.

Vous pouvez faire cette recette à la main en commençant par la farine et le beurre que vous incorporez au couteau, puis en ajoutant la levure, puis peu à peu le lait en finissant par l'oeuf battu et en pétrissant bien le tout pendant 10mn de sorte à optenir une pâte souple et lisse, un peu collante.

Moi j'ai opté pour le robot muni de la pâle  à pâte au début et du crochet en toute fin. Depuis que je boulange avec le Kitchen Aid, mes pâtes sont plus levées et je réussis toutes mes brioches, pâtes à pizza, pains etc. L'huile de coude c'est bien mais pas suffisant dans mon cas!

 

J'ai d'abord incorporé le beurre en faisant tourner la pâle quelques instants, puis ajouté levure+ eau+ sucre, puis le lait et enfin l'oeuf battu. J'ai fait tourner la pâle 10mn, puis le crochet pendant 2 à 3. La texture de la pâte doit être un peu collante, élastique et lisse.

Si elle est trop collante, il faut soit rajouter de la farine, soit diminuer le lait...

Bouler la pâte et couvrir d'un linge. mettez à lever 1h au chaud dans une pièce sans courant d'air.

Garniture

Dans une casserole, mélanger le beurre fondu, le sucre, les raisins et les pommes râpées.

Chemiser un moule rectangulaire de papier cuisson.

Dégazez la pâte (faites-la retombe ravec la corne) et étalez-là délicatement sur un plan de travail légèrement fariné en appuyant pas trop sur votre rouleau en un grand rectangle d'environ 30x25cm.

La pâte est un peu molle, je pense que si on réfrigère la pâte quelques heures ou une nuit comme pour la brioche, cela facilite l'étalage car elle est plus ferme.

Répartissez la garniture, en laissant un espace vierge de quelques centimètres à une extrémité de façon à pouvoir souder le rouleau avec les doigts, puis couper en 9 parts de 4 cm de haut à peu près. Placez-les par rangée de 3 dans le moule, couvrez et laisser pousser 1h à nouveau. Les buns doivent doubler de volume.

Faites chauffer le four sur th 6, 180°.

Dorez au jaune.

Enfournez pour 20mn jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.

Nappage

Arrosez du glaçage réalisé avec le sucre et l'eau, puis saupoudrez de sucre et de cannelle.

Pour la touche perso, j'ai ajouté du beurre fondu, préféré le sucre roux et plus de cannelle car je n'étais pas satisfaite du résultat trop sec à mon goût.

A vous de voir, voilà ce que cela donne quand vous rompez un petit buns, on apperçoit la pomme râpée gorgée de beurre qui apporte du moelleux sucré sans que cela ne soit trop riche ou doucereux comme une crème pâtissière. C'est vraiment là que se fait la différence!

 

Bien levé et moelleux, un régal !

Bien levé et moelleux, un régal !

C'est sans fausse modestie que je peux affirmer que ces buns ont fait un carton chez mes testeurs qui les ont élus "les meilleurs jamais dégustés" et en ont redemandé plus pour la prochaine fournée...

 

Voir les commentaires

Dans la série agrumes, les clémentines bio de L'Amap ont fini elles aussi en marmelade! S'il est vrai que les déguster fraîches est un régal, sur la fin on finit par se lasser, d'autant qu'elles étaient pleines de pépins, bah oui, on ne peut pas tout avoir et les mauvaises habitudes ont la vie dure...

Je les ai donc transformées en une délicieuse marmelade qui mêle pulpe et peau, comme elles sont bio, qui se mariera très bien avec les scones ou ensoleillera mes tartines au petit dej!

bien parfumée, acidulée, miam!

bien parfumée, acidulée, miam!

Alors pour la recette, c'est une adaptation très libre de ce que j'ai pu lire sur le net ici et là.

Réalisation : 1h préparation+ 24h de repos + 40mn de cuisson

Ingrédients pour 4 pots :

1, 2kg de clémentines bio

1 jus de citron

500gr de sucre cristal ou de cane bio

 

Laver et brosser les fruits, puis les couper en morceaux en éliminant les parties blanches et les épepiner si besoin..., c'est pour cela que c'est long la préparation!

Puis mettre le tout dans le bol du robot muni du couteau et hacher jusqu'à obtenir une purée grossière.

Peser, moi il m'est resté  à peu près un kilo de pulpe et peau mélées. Ajouter le jus de citron et le sucre et laisser reposer une nuit.

 

 

Maintenant repos!

Maintenant repos!

Le lendemain, porter à ébulition dans un faitout ou bassine, écumez et laisser confire à feu doux en remuant de temps en temps pour que cela n'accroche pas au fond de la casserole.

Laver et ébouillantez vos pots, retournez-les sur un torchon propre et dès que la confiture commence à prendre, tet de la goutte dur une assiette froide, stoppez la cuissson.

Là j'ai remixé pour obtenir une marmelade plus homogène et j'ai mis en pot. Vissez et retournez les pots. Il n'y a plus qu'à déguster!

C'est prêt!

C'est prêt!

Voir les commentaires

Published by Caro - - Les recettes de Caro sucrées

Cela faisait un moment que je voulais me lancer dans la réalisation de spatzles pour étrenner la râpe que mon amie Karen m'a offerte (merci Tupperware) et faire honneur à mes origines lorraines. Bon c'est plutôt alsacien ou allemand, mais cela vient de l'Est non?

 

spatzles, ciboulettes et oignons frits, yummy!

spatzles, ciboulettes et oignons frits, yummy!

Comme je travaille dans une bibliothèque dont la spécificité est d'organiser un salon gourmand, qui aura lieu cette année le 10 avril 2016, nous avons un rayon "livres de cuisine" assez développé... ce qui est formidable, ainsi je n'encombre pas ma bibliothèque culinaire personnelle de trop d'ouvrages, je pioche sur cette étagère. après une période Italienne avec My little Italie, que j'ai fini par acheter car il m'était indispensable, je suis tombée dans  Le grain de sel de Bernard, livre qui rassemble 150 recettes glanées autour du monde... J'ai déjà testé le butter chicken, puis hier les spatzles!

J'en profite pour remercier Bernard qui a eu la gentillesse de me faire figurer dans sa blogroll, c'est super gentil ça d'autant que nous ne nous connaissons pas ! Je l'ai raté l'année dernière au salon!

Bref, ce monsieur adore voyager et ramener des tas de recettes des endroits qu'il a visité. Un autre point commun!

Mon cher et tendre est aussi un grand voyageur et son récent séjour à Nuremberg lui a fait découvrir ce plat, il est ans sa période sans viande ni alcool, ce qui est dur en Allemagne, pays de la bière et de la charcuterie... Il était ravi de ma trouvaille et a gentiment dit que les miens étaient meilleurs que ceux goûtés là-bas!

Et cela permet d'utiliser les oeufs de mes poulettes qui continuent de pondre malgré l'hiver!

C'est relativement simple à faire, le plus long ce sont les oignons frits!

Pour 4 personnes, réalisation et cuisson 45mn

Ingrédients :

Oignons frits

2 oignons (doux des Cevennes pour moi)

farine

huile de friture (pépins de raisin)

Spatzles

500 gr de farine ( 65 bio)

20gr d'huile (pépins de raisin)

300ml d'eau

4 oeufs (3 pour moi ceux des poulettes sont gros)

1/2 càc de sel

200gr de fromage de montagne ( emmental et conté pour moi)

ciboulette

 sel, poivre, muscade

2 càs de crème liquide ( euh j'ai zappé!, avec tout ce fromage c'était assez riche)

40gr de beurre salé

Oignons frits

Epluchez et coupez vos oignons en tranches fines, puis les séparez et les roulez dans la farine. Moi j'ai pris un saladier Tupperware, j'y ai mis les oignons puis la farine, j'ai fermé et bien secoué le tout. Impec, même pas besoin de les passer dans le tamis pour oter l'excès de farine.

Prenez  une casserole ou le récipient que vous utilisez pour la friture, versez un fond d'huile, juste assez pour y plonger les rondelles d'oignons par petites quantitée, chauffez à 180° ou dès que cela fume légèrementn testez la chaleur en y plongeant une rondelle, cela doit gresiller et commencer à dorer.

Préaprez un plat recouvert de papier absorbant. Et continuez jusqu'à épuisement des oignons.

Réservez.

Mettez une grande casserole d'eau à bouillir. Salez l'eau.

Spatzles

J'ai opté pour le robot muni de la pale à pâte, j'ai d'abord mélangez la farine, le sel, l'huile et l'eau puis ajouté les oeufs battus en augmentant la vitessse pour bien incorporer les oeufs. Le mélange ressemble à une pâte à crêpe épaisse.

Si comme moi vous avez le bon ustensile, la spatzle party ou une râpe à spatzle, c'est super, vous la posez sur la casserole et vous y versez la pâte en plusieurs fois, ma cocotte est grande, 2 fois ont suffit, puis vous râcler avec une spatule, moi j'ai un racloir fourni avec.
Ne raclez pas trop vite sinon les spatzles seront tout petits! Dès qu'ils remontent à la surface, ils sont cuits. Egouttez au fur et à mesure dans un saladier

 

Ca fume, c'est chaud!

Ca fume, c'est chaud!

Allumez le four sur 180°, th 6.

Je n'ai pas ajouté de gras, le fromage l'étant déjà bien assez pour moi.

Dans un plat à gratin, j'ai alterné, plusieurs couches de pâtes, sel, poivre, muscade et fromages fraîchement râpés, fini par une couche de fromage et des oignons frits pour les réchauffer.

Le fromage doit fondre et ne pas gratiner.

J'ai servi les spatzles saupoudré de ciboulette ciselée avec une salade verte et le reste des oignons frits.

Succès garanti et c'est un plat complet, pas de viande nécessaire pour nous !

 

Gratin de spatzles ou Käsespätzle

Voir les commentaires

Ce fameux gâteau lorrain qui tourne sur les réseaux sociaux depuis 2012 s'est rappelé à mon bon souvenir hier sous forme d'un post d'Hervé des Ateliers d'Hys, grand promoteur du dit gâteau, avec une variation au citron... Citron, oh le bel agrume qui enchante les papilles de ma famille addict au dit fruit. Avec mon fils Robin, nous nous sommes fait un devoir de tester toutes les tartes citron meringuées des pâtisseries environnantes et d'en établir un classement : la pâte doit être croquante mais pas dure, la crème très citronnée et la meringue aérienne... c'est dire notre addiction! Gentiment, mon fiston prétend que la mienne est la meilleure, il sait parler à sa maman ce charmeur!

Bref, hésitant entre la cake citron de Felder ou la fameuse tarte, inspirée par la fête du jour et mon amour des coeurs, je me suis lancée en un clin d'oeil dans la confection de ce gâteau de voyage très moelleux car exclusivement constitué de beaucoup de blancs d'oeufs, de farine, de sucre et de beurre. Là, on y ajoute le zeste râpé de 2 citron, cela tombe bien, il m'en reste plein de ma dernière commande Corto et en plus ils sont bio. De plus, je ressors un moule en forme de coeur qui fait toujours son effet, même si mon cher et tendre se contrefiche de la dite fête, moi je n'y résiste pas (moins le côté commercial, c'est mignon et comme c'est aussi la fête des amis cela permet de dire à tous ceux qui sont loin qu'on les aime)!

Je l'agrémente d'un lemon curd, d'un glaçage royal et de tranches de citrons confites... un vrai régal, nous étions 3 il n'en reste qu'une pauvre petite part!

aussi beau que bon!

aussi beau que bon!

Pour 4 personnes : Temps de préparation 30 minutes Temps de cuisson  45 minutes environ à 180° selon la puissance de votre four :

Ingrédients :

Gâteau

210 gr de blancs d oeufs

185 gr de sucre semoule

135 gr de farine T45

125 gr de beurre fondu refroidi

Zestes de 2 citrons jaunes bio

Un peu de beurre et de sucre semoule pour le moule

Lemon curd

2 oeufs,  zeste et jus de 2 citrons bio, 100gr de beurre, 100gr de sucre

Déco

2 citrons

200ml d'eau

300gr de sucre semoule

1 blanc d'oeuf

150gr de sucre glace

2 càc de jus de citron

6 gavottes

Gâteau

Préchauffer votre four à 180°

Faire fondre le beurre et laisser refroidir

Beurrez votre moule, verser un peu de sucre semoule au fond de votre moule puis répartir sur les bords et sur le fond.

Réserver votre moule au réfrigérateur

Zester vos 2 citrons et mélanger les au sucre semoule réserver pendant 10 minutes

Dans la cuve de votre robot monter vos blancs oeufs bien fermes et verser la moitié de vos sucre citronné pour les serrer

Une fois vos blancs bien fermes versez les dans un grand saladier

A l aide d' une maryse verser le reste de sucre citronné sur vos blancs d oeufs mélanger

Rajouter ensuite votre farine prélablement tamisée puis votre beurre fondu refroidi.

Mélanger le tout délicatement

Verser dans votre moule

Mettre au four prélablement chauffé à 180° 30 minutes environ

Le laisser refroidir 30mn ds son moule puis le démouler sur une volette.

Lemon curd

Préparer un lemon curd commeet le mixer pour l'aérer et le rendre bien homogène. Le réfrigérer. Le mieux derait de le préparer la veille.

Déco

Couper 2 citrons en fines tranches, les blanchir puis les faire confire dans un sirop de sucre (200ml d'eau pour 300gr de sucre).

Glaçage

Préparer une glace royale avec 150gr de sucre glace, 1 blanc d'oeuf et 2 càc de jus de citron. Mettre le tout dans le bol du robot et battre pendant 5 à 10mn. Ajouter une pointe de colorant jaune en gel.

Réduire en morceaux 6 gavottes.

Couper le biscuit en 2, et fourrer de lemon curd.

Refermer le gâteau et lisser le glaçage dessus à l'aide d'une spatule. Parsemer de miettes de gavottes sur les côtés.

Laisser sécher, puis disposer dessus les tranches confites, parsemer de bonbons mimosa.

Soit vous attendez le lendemain pour le déguster car les parfums auront eu le temps de se développer soit vous craquez comme nous.

A déguster avec le thé Vive le thé ! au citon et gingembre du Palais des thés...

 

 

pause totallement citronnée

pause totallement citronnée

Voir les commentaires

Les anniversaires de mes proches sont toujours des occasions de leur faire plaisir avec des gâteaux personnalisés ou étonnants... c'est ma façon de les célébrer en leur consacrant du temps et en me lançant des défis! Quand j'ai su que ma filleule Léane serait là pour son anniversaire alors qu'elle vit dans le Sud et moi en région parisienne, je me suis dit qu'il fallait marquer le coup avec un gâteau spécial qui lui fasse plaisir et dont elle se rappellera un petit moment. L'idée du gravity cake que je vois tourner sur les réseux sociaux et blogs de mes copines a soudain ressurgi. Qui n'aime pas les sucreries? Ces fameux M&ms ou treets de nos jeunes années? Et puis question esbrouffe, ces billes colorées qui semblent défier l'apesenteur et sortir miraculeusement de leur paquet pour venir s'échouer sur un gâteau entouré de fingers, y'a pas mieux, non? Puis comme j'aime vraiment bien les défis et que je suis un peu maso, j'ai réitéré le lendemain pour un goûter familial avec un gâteau chocolat caramel.

 

 

Gravity Cakes pour la jolie Léane et mes neveux

Je me souvenais de celui de Sylvie d'Amuses-bouche, ma référence en cake design mais je suis aussi passé par le blog de Sandra OKcebon qui a fait un post bien détaillé par Il était une fois la pâtisserie.

Alors armée de leurs conseils, je me suis lancée...

Pour le gâteau, il faut en faire un assez épais et plutôt opter pour un moule droit à layer cake ( afin de coller les fingers, le mien fait 22 cm de diamètre pour 8 cm de haut. Il ne faut pas choisir un biscuit trop raffiné,il faut qu'il se tienne et ne monte pas trop sous peine de devoir le retailler pour avoir un dessus plat... J'ai donc opté pour un gâteau au yaourt et pépites de chocolat qui plaît généralement à tous,  mais vous pouvez choisir un gâteau au chocolat ou un layer cake comme là.

Pour le gâteau au yaourt :

8 oeufs

2 yaourts nature ou vanille

200gr de beurre

300gr de farine + 1 sachet de levure ou 300gr de faine à gâteau

200gr de sucre

150gr de pépites de chocolat au lait

Pour la déco

Ganache ou chocolat :

200gr de chocolat (lait ou noir, de préférence en pistoles mais celui du supermarché fait aussi l'affaire

15cl de lait

500gr de M&Ms ou autre bonbons chocolatés de votre choix, ca marche avec le kit kat balls les maltesers, les smarties...

100gr de chocolat

1 paille

1 pique à brochette en bois

1 petit pinceau plat

2 paquets de fingers ou équivalent

Pour faciliter le démoulage, chemiser le fond de votre moule d'un cercle de papier sulfurisé et graissez bien son pourtour.

Dans le bol du robot, mêlez oeufs, yaourts et sucre de façon à obtenir un mélange homogène. Faites fondre le beurre 1'30'' au micro-ondes. Ajouter farine et levure tamisée, puis le beurre fondu et les pépites.

Versez dans votre moule et enfournez pour mimimum 50mn à 180°, th 6.

Vérifiez la cuisson avec un pic à brochette, s'il n'est pas assez cuit poursuivez la cuisson 10mn.

Le mieux est de réaliser le biscuit la veille pour qu'il soit bien froid.

Pour le nappage, une ganache au chocolat comme expliqué ici ou une crème comme avec la sauce caramel beurre salé ici

 

Donc retailler le dessus du gâteau si nécéssaire et napper de ganache à la spatule de façon à bien le recouvrir. Mettez au frais une heure, puis coller les fingers sur une partie du pourtour en veillant à délimiter une part du gâteau qui accueillera la coulée de bonbons. recouvrez cette part vierge de M&Ms.

C'est là que les choses sérieuse vont commencer, faites chauffer le chocolat doucement au bain, marie ou par implusionde 30 seconde au micro-ondes.

Prenez la paille et introduisez le pic à brochette dedans jusqu'au coude. Plantez-la dans le gâteau au 3/4 de la coulée. Et recouvrez-la entièrement de chocolat fondu. Puis commencez à amonceler autour les M&MS en vous servant du chocolat comme colle à l'aide du pinceau.

Récupérez un sachet individuel de M&Ms, bourrez-le de papier absorbant et fixez-le sur la paille avec de l'adhesif double face.

Là, Sandra conseille vivement le spary réfrigérant pour solidifier au fur et à mesure votre coulée de bonbons... Comme je n'en avais pas, j'ai juste réfrigéréré 3 fois mon gâteau 1/2 heure pour pouvoir consolider mon montage et j'ai ainsi réussi, non sans avoir maudit mon idée à la noix plusieurs fois... mais comme je suis têtue, j'y suis parvenue et j'ai même réitéré le lendemain forte de mon expérience!

Sur cette photo vous pouvez vous rendre compte de la progression... et du bazar!

 

chemin à moitié parcouru...

chemin à moitié parcouru...

Bref, il faut s'armer de patience, refaire fondre doucement son chocolat, nettoyer son pinceau plusieurs fois. L'avantage, c'est que l'on peut picorer des billes chocolatés pour tromper le stress et qu'une fois fini, on est très fièere de soi!

Et voici mon second réalisé avec ce gâteau au chocolat et la crème d'amuse bouche et du chocolat blanc comme "colle".

J'ai opté pour le recouvrement total car il n'était pas très droit...

Gravity Cakes pour la jolie Léane et mes neveux

Et voici la reine du jour...

Gravity Cakes pour la jolie Léane et mes neveux

Bon c'est perfectible, on voit le chocolat "colle " mais c'était une première et une seconde, on ne dit jamais 2 sans 3, quoique je me pose la question...

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>
Haut

des livres dans la cuisine

Des recettes, coups de coeurs gastronomiques et littéraires, tests et expériences, balades et pérégrinations gourmandes pour une cuisine colorée et décompléxée !

Hébergé par Overblog