Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

des livres dans la cuisine

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>

Tout d'abord, bonne année à tous, que cette année vous soit la plus douce possible pour vous et le vôtres, restez gourmands et curieux et continuez de croire en la vie même si parfois la sérenité est dure à garder!

Cela fait un moment que je n'ai pas papoté avec vous... parfois la vie prend le dessus et le temps manque.

Pour partager, il faut avoi renvie de le faire et comme ce n'était pas le cas, j'ai pris quelques vacances...

Ne vous en faites pas , il y a eu quelques réalisations tout de même, une jolie maison de pain d'épices et un sapin pour la déco de Noël de la bibliothèque, des bredele pour les amis et la famille, testé le nouveau livre Gâteaux de Christophe Felder et Camille Lesecq aux Éditions de la Martinière avec une forêt noire, une pavlova  et un baba ... et celui de Bernard Laurence Les desserts de Bernard avec sa tarte à l'orange, son broyé du Poitou et des baci di dama...

 

Bonne année 2016!
Bonne année 2016!
Bonne année 2016!
Bonne année 2016!
Bonne année 2016!
Bonne année 2016!
Bonne année 2016!
Bonne année 2016!
Bonne année 2016!

Voilà, ces quelques images pour vous faire patienter en attendant le prochain post quand j'aurai retrouvé l'envie de partager avec vous mes découvertes et expériences!

A très bientôt!

Voir les commentaires

Published by Caro - - Le petit journal de Caro

Même si les températures clémentes ne le laissent pas supposer, c'est l'automne et la saison des pommes! Car oui, ce fruit, s'il se garde très bien jusqu'au début du printemps, n'est jamais aussi bon qu'actuellement ( et je ne comprendrai jamais pourquoi en plein été on trouve encore de la tarte aux pommes à la carte de certains restau alors que l'on est en pleine saison des fruits rouges ou jaunes... )

En feuilletant le livre de Luana Belmondo ( maintenant que je ne peux plus la regarder sur Cuisine TV), je suis tombée sur cette recette qui avait l'air bien appétissante!

Alors le temps de préparer une pâte brisée (on double les quantités, c'est une tourte), de vérifier que l'on a des amaretti  et la bonne quantitée de pommes et voilà une petite tourte bien dorée pour le dessert dominical!

 

décors emporte-piécés pour un côté girly

décors emporte-piécés pour un côté girly

Ingédients pour une tourte pour 6 personnes,

temps de réalisation 30mn, cuisson 35mn

2 pâtes brisées ( soit 500gr de farine, 250gr de beurre 1/2 sel et 10cl d'eau)

5 pommes  (canada pour moi)

1 jus de citron

50gr de cassonade

1 càc de cannelle

50gr d'amaretti ( petits biscuits Fossier à la framboise pour moi)

50gr d'amandes effilées

1 jaune d'oeuf

30gr de beurre doux

Préparer votre pâte ou utiliser 2 abaisses du commerce.

Dans le premier cas, partager votre pâte en 2 galettes que vous aplatirez du plat de la main et filmerez avant de les réfrigérer 1h.

Pendant le temps de repos, préparez et poêlez les pommes dans le beurre, ajoutez le jus de citron, la cannelle et le sucre. Dès qu'elles deviennent tendres, débarassez dans un plat et ajoutez les biscuits concassés et les amndes grillées à sec dans une poêle.

Laissez refroidir.

Allumez le four sur th6, 180°.

Abaissez la première moitié de votre pâte et foncez un moule à tourte de 20cm de diamètre.

Lestez de haricots secs ou de farine emprisonnée dans un film étirable résistant au chaud et faites cuire 5mn à blanc.

Sortez, et étalez la compotée (rose pour moi vu la couleur de mes gâteaux et avec un arrière-goût de framboise), passez le pourtour au jaune d'oeuf .

Recouvrez de la seconde abaisse, faites bien adhérez les 2 parties grâce au jaune qui sert de "colle ". Soit vous faites un petit trou au milieu, vous dorez et vous enfournez, soit pour utiliser vos chute de pâte, vous vous amusez comme moi à décorer votre tourte avec différents emprote-pièces !

Faites cuire 30mn, saupoudrez de sucre glace et servez tiède avec un peu de crème frâiche pour plus de gourmandise!

 

et une compote rose pour aller avec le côté girly!

et une compote rose pour aller avec le côté girly!

Voir les commentaires

La caillette est un petit pâté individuel emblématique de la Provence, surtout de l'Ardèche et de la Drôme, à base de porc, de vert (salade, chou, épinard, blettes, herbes...), le tout haché et bien relevé et enveloppé d'une crépine. Chaque famille a sa version et chacun sa préférence! Il existe 2 variétés, une au vert, l'autre à la pomme de terre. Comme vous l'aurez compris, nous préférons celle au vert!

 

bien rondes et dorées...

bien rondes et dorées...

Pour mon cher et tendre, c'est toute son enfance, ses vacances dans la Drôme et chaque retour en Provence donne lieu à la recherche de la meilleure caillette. Elle doit être bien assaisonnée, pas trop grasse et le mélange viande/vert doit être assez harmonieux.

Si vous vous trouvez du côté de Barjac entre Ardèche et Gard, allez goûtez celles de la charcuterie La tradition gardéchoise de Barjac et ses autres spécialités, elles ont retenu toute notre attention et enchanté nos papilles...

De retour d'Avignon, je me suis lancée à la réalisation des miennes pour le plus grand plaisir de ma famille... elles n'ont pas fait long feu, signe, il me semble, de réussite! 

Vous pouvez les déguster chaudes, parfois accompagnées d'une sauce crémeuse comme en Ardèche, mais nous les préférons froides, avec ou sans cornichon, en entrée, en en-cas et vous n'aurez aucun mal à trouver votre façon de les accomoder.

La mienne est le résultat de 20 années de dégustation et de prospection au travers de blogs, sites, livres ( merci Lilly de la cuisine de Lilly pour le joli livre sur la cuisine provençale) conseils familiaux...

Ingrédients pour une quinzaine de caillettes, préparation 30mn, cuiccon 40mn

500gr de foie de porc ( à commander chez votre boucher)

500gr d'échine de porc

250gr de gorge de porc ou de lard gras ( gorge pour moi)

200gr de crépine de porc

2 gousses d'ail

1 échalotte

1 càs de thym

1/2 càs de sarriette

1/2 càs de marjolaine

4 feuilles de sauge

800gr de vert de blettes (1/2 blettes 1/2 épinards pour moi)

1/2 bouquet de persil

14gr de sel

poivre noir selon votre goût

20cl de vin blanc

Commandez la viande chez votre boucher.

Nettoyer le vert (pour les blettes ôtez les côtes blancheset la nervure centrale des épinards)  et faites le cuire 8 mn dans un autocuiseur ou 10mn à l'eau bouillante. Egouttez et bien presser pour faire sortit toute l'eau et ne plus avoir que 400gr de légumes cuits. Hachez-les.

Mettez la crépine à tremper dans l'eau froide.

 allumez le four sur 210°, th 7.

Hachez les viandes détaillées en morceaux à la grosse grille d'un hachoir à viande, ajoutez les herbes, l'ail et l'échalotte hachés, le sel et le poivre.

Puis le vert et bien mélanger.

Egoutez la crépine et découpez-là en carrés de 10x10cm.

Formez 15 boules de farce que vous envelopperez de façon hermétique dans chaque carré de crépine en posant la fermeture de chaque petit paquet obtenu face contre le fond du plat à four. Continuez jusqu'à épuisement des éléments.

 

 

Et voilà, direction le four!

Et voilà, direction le four!

Rangez le tout dans un plat à four et arrosez de vin blanc. recouvez le plat d'un papier alu et enfournez pour 30mn.

Découvez et laissez cuire 10mn jusqu'à obtention d'une jolie couleur dorée sur le dessus de vos caillettes.

Laissez refroidir et réfrigérez une nuit minimum avant de déguster.

Comme tout pâté, la caillette est meilleure 48h  après mais encore faut-il tenir jusque là!

 

 

 

l'équilibre viande/vert est respecté!

l'équilibre viande/vert est respecté!

Voir les commentaires

Cela fait un moment que ces roses tournent sur les réseaux sociaux et que certaines de mes amies ( Céline et Isa) me disent : "A toi de jouer !" à grand renfort de vidéo youtube pour m’appâter... comme je suis un peu réfractaire aux modes, j'ai pris le temps de la réflexion, puis je m'y suis mise en y apportant ma touche avec une version poire-chocolat moins présentable mais très gourmande!

 

C'est assez facile, cela fait de l'effet et cela a beaucoup plus à ma tablée dominicale qui a tout englouti ;-)

 

Et voilà le résultat avant cuisson...

Et voilà le résultat avant cuisson...

Ingrédients pour 12 roses

2 pâtes feuilletées à étaler ( Picard)

3 pommes rouges

2 grosses poires bien mûres

75 gr de chocolat noir à pâtisser

5 à 10 cl de crème liquide

1/2 pot de confiture d'abricot

1/2 citron

Allumez le four sur 180°, th 6.

Pour la version pommes-abricot

Lavez les pommes, ôter leur coeur avec un évidoir ou creusez-le. Coupez-les en 2.

Puis soit avec une mandoline ou un couteau, détaillez en fines tranches que vous mettrez dans un plat allant au micro-onde avec le jus d'un 1/2 citron et couvrez d'eau. Enfournez pour 3mn à 900w pour précuire les pommes et les assouplir.

Sur une grille recouverte de papier absorbant ou d'un torchon, disposez les tranches pour les égouttez et les faire refroidir.

Etalez le plus finement possible la première pâte en un grand rectangle (30x40cm), puis coupez en 6 bandes de 4/5 cm de large.

Sur chaque bande, tartinez la confiture d'abricot puis disposez, en les faisant se chevaucher, les rondelles sur la partie haute des bandes.

Puis repliez la partie basse pour faire un chausson qui emprisonne la partie basse des pommes.

Maintenant enroulez cette bande pliée sur elle-même comme un gros escargot,  et soudez le bord pour que le tout tienne. Vous avez formé une rose constituée à la base de pâte feuilletée et de pétales de pommes.

Certains conseillent de les mettre dans des caissettes en papier ou des moules à muffins pour conserver la forme, moi j'ai utilisé des cercles à tartelettes pour éviter que la pâte ne soit trop serrée et que le coeur ne cuise pas bien, car c'est là la seule difficulté, obtenir une cuisson homogène.

Aux 30mn de cuisson conseillées, j'ai ajouté 10mn en couvrant les rose de papier alu pour éviter que les pommes ne noircissent.

 

 

 

Cuites à coeur et bien épanouies!

Cuites à coeur et bien épanouies!

J'ai réitéré l'opération avec les poires mais sans l'étape de pré-cuisson et en confectionnant une ganache épaisse avec le chocolat et la crème en passant le tout 1mn au micro-onde en lissant le tout à la spatule.

Je l'ai tartinée sur les bandes, puis disposé les tranches de poires dessus, repli et enroulement en spirale. Les poires ont tendance à se casser au début mais c'est tout de même faisable et c'est surtout très gourmand, la poire et le chocolat c'est classique mais incontournable !

 

C'est moins joli mais c'est bon alors?

C'est moins joli mais c'est bon alors?

Voir les commentaires

L'automne apporte toute une nouvelle palette de couleurs et de saveurs. Aux orangés des courges, répond l'ivoire de la poire qui se marie si bien avec les fromages. Mariage classique avec le roquefort, je lui ai adjoint là une double dose de chèvre... et un peu de crème et d'oeufs pour lier le tout. Et hop au four!

Et cela fonctionne bien, très bien même, plébiscite autour de la table familiale pour cette douceur sucrée-salée qui change de la traditionnelle quiche lorraine pour un soir de semaine.

Tarte poires, chèvre et roquefort : sucré-salé de saison!

Ingrédients pour 4 personnes, préparation 10mn, cuisson 30mn

1 pâte feuilletée

10cl de crème liquide

2 oeufs

1/2 chèvre frais (type petit Billy)

2 poires mûres

1/2 bûche de chèvre

50gr de roquefort

 

Allumez le four sur 190°, th 6/7.

Déroulez votre pâte dans un moule à tarte de 22cm.

Epluchez vos poires et disposez-les en lamelles sur l'abaisse de pâte.

Coupez le roquefort en petits morceaux et éparpillez-le sur les poires.

Puis coupez la bûche en tranches et disposez-les de façon harmonieuse.

Dans un petit saladier, cassez les oeufs et mélangez au fouet avec le chèvre frais et la crème. Poivrez mais ne salez pas, le chèvre et le roquefort le sont déjà.

Répartissez sur les fruits et le fromage et enfournez pour 30mn.

Sortez du four quelques minutes avant de déguster avec une bonne salade...

Bon appétit

 

Voir les commentaires

Comme des millions de Français j'adore la cuisine asiatique, la déguster mais aussi la préparer. Mélange de saveurs, d'épices, de condiments, c'est un vrai voyage gustatif. C'est aussi très pratique et rapide car on coupe tout en petit morceaux et cela cuit rapidement. Ma bible "La cuisine vietnamienne et chinoise" aux éditions Marabout date de 1976 m'a été transmise par ma maman et c'est toujours elle qui me guide car testées, retestées et améliorées, ses recettes sont inratables, simples, pas d'ingrédients trop exotiques, et goûteuses !

 

Sauté de porc à l'aigre-doux, un classique de la cuisine asiatique

Pour 4 personnes, préparation 15mn, cuisson 20mn

Ingrédients :

400gr de sauté de porc (dans l'échine plus moelleux, tranche ou filet mignon selon vos goûts)

2 oeufs battus

1càs de maîzena

50gr de farine

1 tassse de bouillon de viande

20cl de sauce soja

4 cà s de sauce tomate

1/2 ananas frais

1 poivron

4 oignon blanc ou 1 doux

4 càs de vinaigre de cidre ou de jus de citron

2 càs de sucre

1 peu de gingembre frais (facultatif)

huile de friture

 

Coupez le porc en gros dés et faites le mariner dans la moitié de la sauce soja pendant 15 mn.

Pendant ce temps, coupez l'ananas de la même manière que la viande, épluchez et émincez les oignons et le poivron.

Battez les oeufs en omelette dans une première assiette creuse et versez la farine dans la seconde.  Puis passez chauqe morceau dans l'oeuf puis dans la farine comme si vous la paniez.

Dans une sauteuse, versez 1 cm d'huile de fritureet faites chauffer à feu vif . Dès qu'elle fume, déposez-y les morceaux de viande. Il faut qu'ils soient saisis et dorés mais pas brulés. Donc surveillez bien et retournez au bout de 5mn.

Dès qu'ils sont dorés sur les 2 faces, égoutez sur du papier absorbant. Essuyez votre sauteuse, puis remettez votre viande en baissant le feu et ajoutez-y la sauce tomate, le sucre et le vinaigre et le reste de sauce soja.

Laissez mijotez 10mn à feu doux, puis ajoutez les légumes et le gingembre, laissez mijoter 5mn , rectifiez l'assaisonnement si nécéssaire et ajoutez le bouillon avec la maîzena délayée.

Laissez épaissir le temps d'un bouillon et servez avec un riz blanc.

Bon voyage et bonne dégustation.

 

Sauté de porc à l'aigre-doux, un classique de la cuisine asiatique

Voir les commentaires

Ayant cherché sur Internet et dans mes nombreux ouvrages de cuisine marocaine une recette de chermoula qui correspondent à mes souvenirs gustatifs, j'ai mis au point celle-ci, sachant que chacun semble avoir sa propre formule, et chaque pays du Maghreb sa variante!

Cet assaisonnement peut agrémenter une salade de légumes, un tajine de viande ou un poisson. Souvent des sardines d'après mes recherches. Pour ma part, ce fut une grosse daurade sauvage cuite au barbecue. Je l'ai utilisée en marinade et en accompagnement.

 

 

Coriandre, persil, ail, oignons, épices et huile d'olive

Coriandre, persil, ail, oignons, épices et huile d'olive

La mienne est constituée d'herbes fraîches, d'ail, d'oignons frais et d'épices.

Ingrédients

1 bouquet de coriandre et 1/2 de persil

4 gousses d'ail

2 petits oignons frais (facultatif)

1 càc de cumin

1 càc de paprika

1/2 càc de gingembre

1/2 càc de piment

le zeste d'un cirton rapé fin

sel, poivre

15 cl d'huile d'olive

 

Laver et hacher les herbes.

Epluchez les gousses d'ail, les oignons. Ecrasez les gousses et hachez les oignons.

Râpez le citron.

Réunir et mélangez le tout avec les épices et incorporez l'huile.

 

C'est prêt.

 Pour le poisson, farcissez-le et enduisez les 2 faces. Filmez et laisser reposer 1/2 heure pour les petits poissons et 2h pour les gros.

Nous l'avons testé en marinade et sauce sur une daurade, c'est délicieux!

Après libre à vous d'adapter les ingrédients en fonction de vos goûts.

 

Voir les commentaires

Published by Caro - - Les recettes de Caro salées

Avant de vous livrer la recette de ce crumble, petite séquence "émotion" ...

Une bouchée d'émotion...

Une bouchée d'émotion...

La mirabelle est ma madeleine de Proust, donc je ne peux vous donner cette recette sans évoquer mon enfance passée en grande partie à Scy-Chazelles sur les hauteurs de Metz dans la maison de mes grands-parents-paternels.

Quand j'aperçoit cette petite boule dorée sur les étals du fruitier, une bouffée de nostalgie m'envahit et des souvenirs heureux resurgissent...Imaginez une maison lumineuse avec une vue magnifique sur la vallée de la Moselle, plantée sur une colline au milieu de la nature... Un peu en contrebas le potager, puis le verger, royaumes de Grand-père, où poussaient des mirabelliers, arbre fruitier emblématique de la Lorraine. La cueillette se faisait en famille et nos doigts devenaient poisseux du sucre qui coulait de ces petites prunes jaunes au goût de miel tandis que nos paniers se remplissaient. Une partie était consommée sur place, c'était comme déguster un rayon de soleil... soleil que Mamy tentait d'emprisonner dans ses confitures et conserves qui alimentaient, les années d'abondance, toute la famille en desserts et tartines. La saison dure quelques semaines et parfois les gelées tardives amputent la récolte. A Metz, c'est aussi prétexte à faire la fête les deux derniers week end d'août, défilé de chars, élection de la reine des mirabelles, fête foraine et animations diverses et variées, pour le programme de 2015 c'est , il est encore temps d'y aller!

Voilà, sachez donc que je n'achète que des mirabelles lorraines et qu'il est très difficile de me vendre autre chose que des fruits de qualité ! Choisissez-les jaunes, souples mais fermes et brillantes, dès qu'elles ternissent et foncent c'est trop tard. Pour plus de sûreté, goutez en une. Utilisez-les rapidement c'est un fruit qui ne se garde pas.

Natures, elles sont divines mais passent vite, c'est donc prétexte à faire des tartes, compotées,  clafoutis et crumbles pour ne pas les perdre. Vous pouvez les associer à des reine-claudes ou des pommes pour varier les saveurs.

Pour cette variation de crumble vite faite alliant croquant des noissettes et amandes à la douceur fruitée, vous avez besoin

Ingrédients pour 3 crumbles individuels ou 1 pour 3/4 personnes

Réalisation 10mn, cuisson 15mn

Allumez le four sur 180°, th 6.

60gr de petits pains suédois complets (type Kripolls) émiettés

25 gr d'amandes effilées et noisettes concassées

80gr de beurre 1/2 sel

80gr de sucre brun

400 gr de mirabelles

Dénoyauter les prunes et répartissez-les dans les 3 plats individuels.

Des mirabelles, oui mais lorraines, dorées et brillantes

Des mirabelles, oui mais lorraines, dorées et brillantes

Emiettez les petits pains et sabler grossièrement avec le beurre sans amalgamer la pâte. Ajouter le sucre et renouveler l'opération, puis joignez les fruits secs.

Recouvrez les fruits et enfournez pour 15 mn.

Servez tiède, avec ou sans glace vanille et régalez-vous vite, la saison est courte!

C'est prêt!

C'est prêt!

Voir les commentaires

Published by Caro - - Les recettes de Caro sucrées

C'est l'été, le potager donne et il faut maintenant songer à accommoder les beaux légumes bio qui y poussent. Les courgettes sont les premières à donner, puis les tomates bien rouges avec le soleil, les aubergines et les poivrons. De quoi faire de belles ratatouilles et déclinaisons oui, comme ici et   ou . Mais chaque année, je me retrouve avec une production record de courgettes!

On peut les farcir, les associer à des lardons dans une quiche aux légumes ou encore les faire gratiner. Ma dernière trouvaille qui a reçu l'assentiment de 2 tablées consécutives fut avec du chèvre frais et du basilic. J'ai aussi fait une variation au parmesan avec du 13 mois produit près de Coregio et rapporté directement d'Italie par mon cher et tendre.

 

 

Gratin gourmand

Gratin gourmand

La courgette étant fade, elle se marie très bien avec un fromage un peu typé qui apporte parfum et gourmandise à ce plat.

Pour 6 personnes préparation 20mn, cuisson 15/20mn

6 petites courgettes ou 4 courgettes moyennes

3 oignons blancs

1 poignée de feuilles de basilic

2 gousses d'ail nouveau

1 chèvre frais type "petit Billy"

1/2 crotin sec

15 cl de crème fraîche

1 oeuf

2càs d'Huile d'olive

Laver et couper les aubergines en gros dés sans les peler si elles sont bio comme les miennes. Epluchez et ciseler les oignons. Faites revenir les 2 dans une sauteuse avec l'huile d'olive, salez, poivrez et ajoutez l'ail écrasé.  Baissez le feu puis couvrez pendant 10mn jusqu'à temps que les légumes soient tendres mais pas trop cuits.

Allumez le four sur th 6, 180°.

Laissez refroidir, puis détendez le chèvre avec la crème, poivrez mais ne salez pas les légumes et le fromage le sont déjà. Ajoutez l'oeuf et le basilic ciselé. Egoutez les courgettes, et mélangez-les avec l'appareil précédent.

Répartissez dans 6 petits plats ou un grand, parsemez de lamelles de crotin et enfournez pour 15mn en individuel et 20mn en grand!

 

A déguster avec une viande grillée au barbecue et idéal pour un petit repas léger avec une salade verte!

Petits gratins de courgettes au chèvre frais et basilic

Voir les commentaires

Ces derniers temps n'ont pas été propices à la création culinaire, trop chaud pour cuisiner et pas faim du tout... alors il a fallu trouver des astuces, melon pastèques, salades... et gaspacho bien frais, aux saveurs relevées pour aguicher nos papilles et faire la part belle aux légumes de saison qui pointent dans nos jardins mais ne sont pas encore à maturité.

Rondes de piments pour gaspacho bien frais

Rondes de piments pour gaspacho bien frais

Pour 6 personnes, réalisation 15mn, réfrigération 4h minimum

Ingrédients

4 tomates

1/2 boites de tomates concassées

1 concombre

1 petite cougette* (facultatif)

2 gousses d'ail frais

20 cl d'huile d'olive

1/2 cà c de piment d'espelette

1 poivron rouge

2 tranches de pain de campagne

sel poivre

2 càs de vinaigre de xérès ou autre balsamique, cidre...

 

Détaillez et épuchez tous les légumes si, comme moi, vous êtes réfractaire à la peau des poivrons...

Mettez dans le bol du blender et mixez jusqu'à consistance de smoothie.

Ajustez l'assaisonnement selon votre goût, vous pouvez ajoutez plus d'ail ou d'huile d'olive et servez dans des petites verrines en entrée ou dans un apéro dinâtoire accompagné de dés de tomates, cocombre, poivrons, feuille de basilic...

C'est simple et très bon!

 

*J'ai ajouté une courgette pour voir car , elles étaient toutes tendres et fraîchement sorties du jardin mais vous pouvez vous en passer, ce légumes n'entrent pas dans la composition du gaspacho traditionnel!

Gaspacho au piment d'espelette

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>
Haut

des livres dans la cuisine

Des recettes, coups de coeurs gastronomiques et littéraires, tests et expériences, balades et pérégrinations gourmandes pour une cuisine colorée et décompléxée !

Hébergé par Overblog