Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

des livres dans la cuisine

1 2 3 4 5 6 > >>

Recherche pour “poulet coco”

Bon, je sais dimanche c'est l'épiphanie mais mon four est en panne (!-() alors je vous suggère si vous cherchez des idées de galette des rois d'aller faire un tour pour la recette de Lenôtre, ici pour celle au chocolat-thé ou encore pour celle citron-framboise avant que j'ai eu l'opportunité de faire la pralinée-chocolat que j'ai en tête !

Pour l'instant, j'ai plutôt besoin de légèreté...

Après toutes ces agapes, on se sent un peu lourd, nos estomac ont besoin de repos. Alors soit on adopte le régime détox proposé par Pat avec ses soupes, soit on cuisine light. Et la viande blanche est sans conteste la moins calorique et la plus digeste, je vous propose donc un poulet coco, pas trop épicé, accompagné d'un bon riz basmati qui, pour paraphraser un célèbre oncle "est toujours un succès" à la maison. Et puis comme ça vous oublierez un peu la grisaille qui plombe notre ciel et partirez grâce à cette cuisine créole un peu sous les îles, mme si en ce moment certaines essuient les âffres du climat. Spéciale dédicace ma collègue Isabelle qui doit essuyer à la Réunion un cyclone et à qui je pense bien fort en espèrant la retrouver bientôt avec son sourire éclatant à la bibliothèque!

 

DSC08369.JPG

Pour 6 personnes : réalisation 15mn, cuisson 30mn

 

6 cuisses de poulet ou un poulet découpé en morceaux

6 tomates ou une boîte de tomates pelées en conserve

2 gousses d'ail

1/2càc de grains de poivre

1càs d'huile

25cl de lait de coco

1 branche de thym

2 oignons

sel

2càs de coco râpée

 

Dans une cocotte, faite chauffer l'huile et mettez à rissoller les morceaux de poulet.


DSC08320.JPG

Pendant ce temps, épluchez les oigons et émincez-les.

Dans le mortier, écrasez le poivre et les gousse d'ail épuchée.


DSC08325.JPG

Quand le poulet est bien doré, ajoutez les oigons et baissez le feu. Laissez cuire jusqu'à ce qu'ils deviennet translucides.


DSC08323.JPG

Ajoutez le poivre et l'ail écrasés.


DSC08327.JPG

Si vous utilsez des tomates fraîches, pelez-les (sinon prenez les tomates en boîte égouttées) et ajoutez-les au mélange précédent en quartier, joignez le thym et couvrez pour 20mn.


DSC08331.JPG

Remuez de temps en temps. à la fin de la cuisson, versez le lait de coco.


DSC08332.JPG

Poursuivez la cuisson 10mn, rectifiez l'assaisonnement et servez parsemé de coco avec un riz blanc parfumé.


DSC08369-copie-1.JPG

 

Recette extraite de Soirée créole, aux éditions Dormonval.


Voir les commentaires

Published by Caro et Pat - - Les recettes de Caro salées

15mn_maxi.jpgSi vous êtes comme moi,  toujours à penser au repas du soir 1/4 d'heure avant de se mettre à table, j'ai trouvé un petit livre qui peut vous dépanner : 

"15 minutes maxi!" de Bérangère Abraham, Larousse, petit prix: 7.90€.

J'ai essayé la tarte épinards-Lait de coco, un vrai régal avec un goût exotique qui n'est pas désagréable. Et comme quand j'aime je pertage (et pas que sur FB) je vous donne la recette, Bérangère ne m'en voudra pas surtout si vous achetez le livre après avoir lu l'article et réalisé la recette !

Le mélange coco-épinards est très agréable, la douceur du coco adoucissant l'amertume des épinards, c'est idéal pour en faire manger aux petits qui n'en raffolent pas!

La tarte épinards-Lait de coco

Pour 4 pers,

il faut 150gr d'épinard (moi, c'étaient des épinards surgelés)

1 oignon

20gr de beurre

1 pâte brisée

Coriandre 

20cl de lait de coco

10 cl de crème liquide

3 oeufs

sel et poivre


Prêt! Partez !

Préchauffez le four à 180° (th 6) .

Dans une poêle avec le beurre, faites fondre les épinards tranquillement et ajouter la coriandre ciselée. Garnissez un moule à tarte avec la pâte et piquez-là.

Dans un saladier, mélangez lait de coco, crème et fouettez les oeufs.

Salez, poivrez puis ajouter aux épinards.

Mélanger le tout, hop, sur la pâte à tarte et enfournez pour 45mm. 101 3027

 

J'ai aussi essayé le tajine de poulet aux pêches, ce n'est pas mal. Mais il y a aussi le saumon pané au sésame noir et émincé de radis noir, le Biryani de poulet aux noix de cajou, les Brochettes de St Jacques à l'orange et les tagliatelles de courgette à la vanille. de quoi alimenter quelques dîners... bref, achetez-le!


N'oubliez pas, pour notre anniversaire le 25 mai, c'est à vous de nous régaler!


Voir les commentaires

Published by Caro et Pat - - Les recettes salées de Pat

Avec le froid qui sévit actuellement, on a bien envie d'une bonne petite soupe réconfortante. Comme il me restait la carcasse du poulet utilisée pour faire un poulet coco, j'en ai profité pour la transformer en une bonne soupe repas, agrémentée de légumes divers, de petites pâtes rondes, d'une pointe de gingembre et d'ail.

Ingrédients

Bouillon

1 carcasse de poulet,1 poireau, 1 carotte, 1 oignon, 3 clous de girofle, sel

Mettre le tout dans un faitout avec 3l d'eau et laisser cuire à petits bouillons pendant 1h30.

Soupe

viande de poulet récupérée sur la carcasse, 1 poignée de haricots verts surgelés, petits pois mange-tout, 1 pomme de terre, 6 champignons de paris, 2 poignées de pâtes rondes ou petites pâtes de votre choix1 oignon, 2 gousses d'ail, 1 tronçon de gingembre, 2 càs de sauce soja et de nuoc man, sel, poivre

 

Epluchez et faites sauter dans une sauteuse, l'oignon et les gousse d'ail émincés, ajoutez les haricots, petits pois, la pomme de terre et les champignons, récupérez la carotte du bouillon et coupez-la en rondelles, ajoutez le bouillon, puis les pâtes. Laissez cuire 5mn, puis ajoutez le gingembre râpé et le nuoc man et la sauce soja.

Servez bien chaud et dégustez sans attendre

Si vous n'avez pas de carcasse de poulet, vous pouvez réaliser cette soupe avec 1 l de bouillon de poule réalisé avec 2 bouillon cube et 2 blancs de poulet.

Avec cette recette je participe au défi Cuisiner avec des restes de Recettes de

 

Voir les commentaires

Published by Caro - - Les recettes de Caro salées

COUV_Sophie-BATweb_1-1-.jpgTout le monde ou presque connaît Les cakes de Sophie et a essayé au moins une de ses recettes. Moi la première ! Il est d'ailleurs au top 10 ma bibliothèque culinaire... et l'on ne compte plus les imitations. Rendons à Sophie, ce qui est à elle, ses recettes sont toutes ou presque géniales, son imagination, même 10 ans après fait référence, je ne compte plus le nombre d'exemplaires achetés et offerts. Elle fut la première à les populariser et à proposer autre chose que le sempiternel cake olives-jambon. Je serais un peu plus réservée sur les autres titres parus, à part les terrines et les tartes, je crois que là, le filon s'épuise...  Dernièrement, je me suis dit que j'allais un peu m'émanciper et créer ma propre variation de ces fameux cakes. Comme je suis assez branchée épices et cuisine des îles, en regardant dans mon placard, je me suis dit que l'on pouvait faire quelque chose avec le curry et le lait de coco, mais comme j'aime aussi beaucoup le curcuma (les enfants en ont ras-le-bol, sous prétexte que c'est bon pour la santé, j'en mets même dans la vinaigrette...).

Voici donc la recette de mon cake au 4 "c" : curry, curcuma, carvi et coco, testé et approuvé par toute la famille au pique-nique de la fête à l'ancienne que nous organisions :

 

150 gr de farine IMG 7498

3 oeufs

20 cl de lait de coco

1/2 paquet de levure

1 cc de curry (pour moi curry à l'ancienne)

1/2 cc de curcuma

10 cl d'huile neutre

50 gr d'emmental rapé

1 cc de graines de carvi

2 tranches de jambon de poulet ou un reste de blanc de poulet

1 pincée de sel

poivre noir

 

Mettre le four à chauffer sur 180°, thermostat 6.

Battre les oeufs dans un saladier. Dans le verre doseur, mélanger farine, curry, curcuma et levure (toujours mêler la levure à la farine avant de l'incorporer au reste de l'appareil, cela évite les grumeaux et assure une bonne levée de la pate), les ajouter aux oeufs battus puis le lait de coco, l'huile et le gruyère. Couper le poulet en dés et le joindre à la préparation, ainsi que le poivre et carvi. Verser dans un moule à cake et enfourner pour 30 minutes. Vérifier la cuisson avec la pointe d'un couteau avant de sortir et laisser refroidir avant de démouler.

Déguster tel quel ou avec une salade à la vinaigrette de curcuma (pour la photo, il faudra patienter, je suis en week-end en Ardèche, où il pleut, donc je blogue du mac de mon amie Régine )!

J'ai réitéré l'expérience pour la pause dîner du trajet Paris-Lyon (ce qui explique la photo prise sur une aire d'autoroute), toujours aussi appréciée par les miens et validée par Stive, chef du restaurant le Goût des hôtes, qui a gardé le reste du cake pour son apéro avec des amis.  

 

Autre variation, le cake Framboise-menthe à ma façon :

 

150 gr de farine

1 sachet de levure

50 gr de sucre roux

1 cc de stévia

3 oeufs

200 gr de framboises

2 branches de menthe

1 sachet de coulis de framboises (Picard)

150 gr de beurre fondu 1/2 sel

ou 1 pincée de sel si beurre doux

 

Allumer le four à 180°, thermostat 6.

Battre les oeufs entiers, le sucre et la stévia jusqu'à ce que le mélange soit mouseux et jaune clair,

Ajouter farine +levure, coulis, puis les feuilles de menthe et mixer le tout avec un mixeur plongeant. La pâte prend une couleur verdâtre peu appétissante mais ne vous arrêtez pas à son aspect, le résultant est bufflant! Faites fondre le beurre au micro-ondes pendant 1mn, ajouter à l'appareil, bien mélanger pour obtenir une pâte homogène.

Verser la moitié de la pate dans le moule beurré (si pas anti-adhésif ou silicone), Disposez les framboises entières, recouvrir du reste de pâte et enfournez pour 30 mn, toujours vérifier la cuisson avec une aiguille à tricoter ou la lame du couteau.

IMG 7638Je vous conseille de déguster le cake le lendemain avec un bon thé, les arômes de menthe et framboise se révèlent encore plus harmonieux après repos. L'ajout de stévia permet de mettre un peu moins de sucre sans altérer le goût, quant au beurre, il n'existe pas de succédané qui donne de bons résultats! Bonne dégustation... Stive, mon beau-frère restaurateur, lui a fait un sort au petit dej, avec les pancakes que je lui avait concoctées, la recette viendra plus tard, d'autant que ce week-end nous avons aussi testé le brookies et les lasagnes de ravioles proposées par Sylvie sur Amuses-bouches!

 

 

 

Voir les commentaires

Published by Caro et Pat - - Les recettes de Caro salées

J'ai découvert Sandra Sanje du blog Bollywood Kitchen avec son premier ouvrage Inde consacré à la cuisine indienne. Le second, Nans & curries est toujours aussi bien conçu, avec de jolies photos et des recettes pas à pas qui facilitent la réalisation des différents plats proposés, en l'occurence des "pains" indiens, nans , chapatis et autres spécialités, ainsi que différents curries , de légumes, de poisson ou de viande!

Une variété de propositions qui m'a donné envie de concocter un repas indien, réalisé de A à Z pour les 14 ans de ma petite pestouille de coeur, Laïs, la fille de mon amie Vanessa, que je connais depuis sa naissance.

Un repas réalisé à 6 mains avec mes 2 amis pour un moment convivial et joyeux, entre parfums épicés et douceur sucrée du macaron XL, demandé par la reine de la fête, LaÏs, qui a fait honneur à tous les plats!

 

Un repas maison concocté de A à Z grâce à ces 2 livres
Un repas maison concocté de A à Z grâce à ces 2 livresUn repas maison concocté de A à Z grâce à ces 2 livres

Un repas maison concocté de A à Z grâce à ces 2 livres

Un repas indien, ne se déroule pas comme en France avec une entrée, un plat et un dessert mais est composé de multiples saveurs proposant tous les plats ensemble sur la table allant du sucré, amer, salé, pimenté, acide à l'astringent. 6 saveurs qui s'équilibrent tout au long du repas et  sur lesquelles reposent l'ayurveda (science de la longévité), et qui seraient nécessaires au quotidien pour être en bonne santé.

Le mien était composé d'une raïta, d'un curry de pois chiche, carottes et épinards, d'un poulet tandori ail et gingembre et de nans au fromage. La seule entorse fut le dessert, un macaron XL à la framboise, car en pâtisserie et douceurs, la France est championne!*

Pour cuisiner indien, comme le dit Sanjee, il faut pas mal d"ingrédients du placard dont les traditionnels épices qui sont légions, ça tombe bien, j'en ai toujours une desserte bien garnie, du gingembre et de l'ail frais, ça aussi il y en a toujours, du lait de coco, du riz basmati, des légumes secs et du ghee, beurre clarifié qui est facile à réaliser.

Ghee

Donc, première étape, le Ghee, beurre clarifié débarrassé de ses protéines qui permet de faire frire les épices sans le brûler et ainsi de dégager tous leurs arômes.

Cela s'achète aussi tout fait dans les épiceries indiennes.

Sinon faire cuire le beurre coupé en morceaux pendant 45mn à feu moyen, en écumant au fur et à mesure et en filtrant à la fin dans une passoire très fine. Mettre le tout dans un pot hermétique et conserver au frais.

Ingrédients

Curry de pois chiche, carottes et épinards ou Chana palak dahl

800gr de pois chiche sec ou 700 cuits

200gr de carottes,

200gr d'épinards jeunes

200gr de tomates concassées

1 oignon

2 gousses d'ail

3cm de gingembre frais

1 bâton de cannelle

4 gousses de cardamome

2 clous de girofle

1/2 càc de graines de fenouil

1càc de garam massala

20cl de lait de coco

1 càs de ghee

sel

Si comme moi, vous utilisez des pois chiches secs, mettez-les à tremper la veille au soir dans un grand saladier d'eau ; Réservez 2 càs de pois chiches avec un peu d'eau de trempage.

Epluchez les carottes et coupe-les en rondelles. Faites de même pour l'oignon que vous émincerez,  l'ail et le gingembre que vous pilerez dans le mortier avec un peu de sel.

Dans une sauteuse, faites chauffer le ghee et faites-y frire la cannelle, les clous de girofle, la cardamome et le fenouil.

Ajoutez les oignons et la purée ail-gingembre.

Laissez fondre l'oignon et ajoutez le reste de épices. Mélangez-bien et retirez les épices entières.

Mettez cette préparation dans le bol d'un blender avec les tomates concassées, le lait de coco ert les 2 càs de pois chiches réservés. Mixez jusqu'à obtenir une crème.

Versez dans la sauteuse, faites frémir pendant 5 mn puis ajoutez les carottes et pois chiches. couvrez et laissez cuire jusqu'à temps que le pois chiches soient tendres. Sanjee préconise 15mn avant d'ajouter les épinards, pour moi cela a été plus long, 1h30 car mes pois chiches n'étaient pas cuits!

Servez avec un riz basmati.

 

 

 

 

curry de pois chiches, carottes et épinards prê à etre dégusté

curry de pois chiches, carottes et épinards prê à etre dégusté

Pour les autres plats, rendez-vous plus tard, pour l'instant, je vous laisse digérer le curry!

 

Voir les commentaires

Et voici donc les résultats de  "J'ai la patate! le 73ème défi proposé par le site Recettes de animé par mon copain Stéphane Gigandet. Nous vous proposions de faire preuve de créativité culinaire avec la patate, pomme de terre ou patate douce, ce qui laissait de la place à autant d'interprétations salées ou sucrées... nous avons donc été gâtées mais le jury et moi-même avons eu la difficile tâche de vous départager...

C'est donc avec beaucoup de plaisir que nous avons dévoré des yeux vos réalistations et choisi...(roulements de tambours ou pub comme ds les émissions de concours culinaires de M6!)
 

Sur la plus haute place du podium :

La délicieuse et appétissante Charlotte à la patate douce et aux citrons verts de Douceurs antillaises

 

 

Sur la seconde marche, les mignons

Cupcakes à la patate douce et aux marshmallows de Un cupcake, l'addition

 

 

 

Et sur la 3ème marche,

Tartelettes à la patate douce, cacao, vanille et chantilly coco du Monde merveilleux d'Elodie...


 

 

 

 

Merci à Tous pour vos nombreuses participations et votre créativité!

 

En attendant, il vous reste une semaine pour participer au défi de novembre Cuisine américaine

Aux Etats-Unis, Novembre est le mois de Thanksgiving (qui a lieu le jeudi 24 novembre 2016). Thanksgiving est encore plus que Noël le moment où les américains cuisinent pour recevoir leur famille. A cette occasion, le jury du défi cuisine de novembre vous propose de découvrir la cuisine américaine, ou de vous en inspirer. Vous pouvez participer au défi avec des recettes traditionnelles de Thanksgiving : la fameuse dinde avec sa sauce aux airelles, les tartes à la citrouille, à la patate douce, aux noix de pécan et de macadamia etc. Ou piocher dans les autres mets que l'on associe avec les Etats-Unis : le cheesecake de New York, les langoustes du Maine, le poulet frit du Sud, lez pizzas "deep dish" de Chicago... A chaque Etat sa spécialité !

Pour participer, il faut proposer une (ou plusieurs, jusqu'à 3) recettes américaines, d'inspiration américaine ou qui font penser aux USA.

Pour vous mettre dans l'ambiance, vous pouvez voyager avec moi en image et en cuisine...

En me suivant dans :

Mes pérégrinations gourmandes new yorkaises

Voici quelques idées :

 

Mon New York Philadelphia cheesecake , une recette ramenée de mon voyage là-bas, authentique et calorique, mais très couleur locale!

 

 

 

 

Cookies au beurre de cacahuète ou cookies de la baby-sitter, une recette glanée au fil de mes pérégrinations dur la blogosphère

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

French toast et sa poelée d'ananas miellées, une recette qui me vient de mon amie américaine Pam que je connais depuis 32 ans...

 

 

 

 

 

Mon Canada place burger ramené de Vancouver et de mon road trip au Canada avec mes amis Canadiens, la Golsteyn Family.

 

 

 

Donc, comme vous pouvez le constater j'ai beaucoup d'affinités avec nos amis d'Amérique du Nord et leur cuisine. Une partie de mon coeur est de l'autre côté de l'Atlantique et, même s'ils ont eu aucun goût en politique dernièrement, j'y retournerai avec un grand plaisir déguster leur cuisine qui, si elle est parfois un peu calorique, nous inspirent beaucoup et est très métissée . On peut très bien manger aux States ou au Canada, suffit de choisir le bon restau!

So, now, go and cook, we're expecting our recipies. You've got until the 31rd of november to propose us your interpretation of american Cuisine! Hurry up, one week to be the number one :-)

Voir les commentaires

En ce début d'année, on a envie de légèreté... et cette petite soupe l'est. De plus, cela se fait avec un reste de poulet, donc un autre bon point, on recycle, plus de gaspillage! Avec quelques légumes, on accomode et on déguste!

Il faut dire qu'au fur et à mesure du week-end, la maison se vide. Après les fêtes, tout le monde regagne ses pénates et la vie reprend...

Le grand a retrouvé Lyon et sa vie d'étudiant en prépa, le petit va reprendre le lycée, leur papa s'est envolé pour Hong-Kong et moi je reste là, avec mon chien et mes casseroles:-(

1-DSC02596.JPG

Alors, je cuisine et cette petite soupe est un peu comme un antidote à la morosité... c'est une recette familiale mise au point avec ma soeur Manue. Le principal c'est d'avoir une carcasse de poulet et des restes, de les plonger dans un grand volume d'eau avec un oignon piqué de clous de girofles, un poireau, un bouquet garni, sel, poivre, ail. A ce bouillon, on ajoute des légumes, un oignon, des vermicelles, Nuoc man, sauce soja et voilà un dîner léger!

1-DSC02594.JPG

Soupe chinoise au poulet

Pour 4 personnes

 

2 poireaux

2 oignons

3 gousses d'ail

1 carrotte

pousses de soja

Vermicelles de riz

2à 3 champignons noirs

quelques champignons de Paris

 carcasse et des restes de poulet

clous de girofle

1 bouquet garni

2càs de sauce coja et de Nuoc Man

Epluchez les légumes.

 

Dans un grand fait-tout, mettez un oignon piqué de 4 clous de girofle, 2 gousses d'ail, un poireau et le bouquet garni, salez, poivrez, recouvrir de 3 litres d'eau et laissez bouillir 2 heures au moins.

Filtrez le bouillon (on doit obtenir un litre) et récuperez les morceaux de poulet et découpez-les en dés.

Ciselez le second oignon, l'ail, le poireau, et découpez les champignons et  la carotte en lamelles.

Faites les revenir dans un peu d'huile neutre. Ajoutez les pousses de soja et les vermicelles, ajoutez le bouillon, les sauces.Laissez frémir quelques minutes et servez.

Sivous n'avez pas de reste de poulet, vous pouvez réaliser cette recette avec 2 bouillon de poule et une escalope de poulet, mais le but c'est de recycler!

1-DSC02592.JPG

Bonne dégustation :-)

Voir les commentaires

Published by Caro - - Les recettes de Caro salées

Maintenant qu’il fait bien chaud , on a envie de frais!

Alors, je le répète, les vacances, c’est ...  ne pas faire la cuisine pendant des heures, car nous aussi, on a envie de faire la crêpe au soleil (ou sous les UV, si le soleil n’est pas au rendez-vous).

Mais, ce n’est pas une raison pour manger n’importe quoi au hasard des points « bouffe » rencontrés au détour des chemins des vacances.

Voici un plat (complet) à faire la veille et qui fait son petit effet sur la table.

Une terrine de poulet et ses légumes d’été.

101_3483.JPG

Il faut

-4 beaux blancs de poulet

-2 courgettes

-2 carottes

-1 poivron rouge

-2 sachets de gelée déshydratée

-1 bouillon de volaille

-1 bouquet d’estragon

-1 c/s d’huile d’olive, sel, poivre.


101_3486.JPG 101_3478.JPG

 101_3487.JPG

Préparez votre gelée en suivant les indications du paquet

Portez à ébullition une casserole d’eau avec le bouillon.

Faire pocher les blancs de poulet à feu doux (10mm)

Epluchez les carottes, courgettes, poivron.

Faites revenir à la poêle avec l’huile d’olive sur feu moyen (10mm).

Mélangez les légumes et les blancs de poulets cuits et coupez en morceaux.

 

 Salez et poivrez selon votre convenance et rajoutez l’estragon ciselé.

Mettre dans une terrine (ou un moule à cake) et versez la gelée encore liquide

Mettre au frigo et à manger le lendemain ou 4h minimum (pour les gourmands)


101_3489.JPG


Et voilà un repas qui ne demande pas trop de temps et

BONNE VACANCES  

 

 

Voir les commentaires

Published by Caro et Pat - - Les recettes salées de Pat

Quand Dorian a publié cette recette de mousse au chocolat onctueuse, je me suis dit : "Je vais tenter," moi qui n'aime pas la vraie mousse au chocolat... cela m'intriguait, comme pas mal de mes amies blogeuses, mêler avocat, lait de coco et chocolat, que pouvait-on tirer de ces saveurs exotiques... Peut-on appeler ce mélange crémeux et brillant, un peu comme un beurre en pommade ou un crémeux, mousse telle est la question mais c'est rapide et étonnement bon!

 

Mousse chocolat avocat mon coco!

Mousse chocolat avocat mon coco!

J'ai utilisé du chocolat à 70%, et augmenté les doses de sucre et de lait mais au final, cela est bon et très ressemblant à l'originale, photographiquement parlant!

 

Mousse au chocolat et avocat mon coco ! Onctuossimaaa !!!

Ingrédients : 180g de chocolat noir à pâtisser – 9 15cl de lait de coco – 1 avocat mûr – 1ou 2 4 càs de sirop de canne – 1 pincée de sel *– ½ gousse de vanille - de la noix de coco déshydratée en poudre
Cassez le chocolat en morceaux dans un petit saladier. Portez à ébullition le lait de coco au micro-ondes. Versez-le sur le chocolat, couvrez le saladier d'une assiette et laissez reposer pendant 3 minutes.
Normalement votre chocolat aura fondu et vous pourrez tout mélanger et obtenir une mousse onctueuse. Si le chocolat n'a pas totalement fondu passez-le quelques secondes au micro-ondes.
Pelez puis coupez en morceaux l'avocat et mettez-le dans un mixer. Fendez la vanille en deux et grattez les graines au dessus du mixer. Ajoutez aussi le chocolat au coco et le sirop de canne.
Mixez le tout jusqu'à obtenir une mousse très très onctueuse.
Remplissez  des verrines ou des verres avec la mousse, vous pouvez le faire à la poche à douille comme moi ou plus simplement à la cuillère.
Mettez au frais une bonne heure.
Au moment de servir, parsemez de la noix de coco en poudre sur la mousse.

Mes recommandations : Comme le dit Dorian, l'avocat doit être mûr mais pas trop, moi j'ai rencontré quelques problèmes pour mixer l'avocat qui devait être un poil pas assez mûr, mais j'ai rajouté du liquide (lait+sirop ) car mon chocolat était très fort en cacao, essayez du chocolat à 60% cela ira peut-être mieux... N'hésitez pas à bien mixer avec une girafe parce qu'au blender cela ne le fait pas!

Verdict de mes testeur : on ne sent asolument pas le goût du coco et de l'avocat et c'est bon, mais ce n'est pas une mousse au chocolat...

M'en fout, moi j'aimeueueueueueu! Merci Dorian pour tes bonnes idées! Mais avocat et chocolat cela fonctionne, c'est originaire du même continent, non? *Quant au sel, je ne sais pas à quoi il sert, je n'en ai pas mis, Dorian a oublié de le préciser !

Voir les commentaires

Traditionnellement, les Yakitori (yaki = grillé et tori = vollaille) sont des brochettes de volaille, principalement de poulet, même si maintenant on peut en déguster de boeuf, de poisson ou de porc. Elles sont très populaires au Japon où l'on peut en manger à toutes heures de la journée.  Marinées dans du saké, du mirin ou de la sauce soja, elle sont ensuite grillées pour faire caraméliser la marinade, ce qui leur donne cet aspect laqué. De toutes celles que l'on peut déguster dans les restau "japonais", les boulettes de poulet sont mes préférées (avec celles de boeuf au fromage mais ce sera pour un autre jour), alors quand je suis tombée sur  Craquez pour les boulettes, de Faïza Mebazza aux editions Mango, un petit livre au format italien pas facile à ranger dans une bib, mais peu onéreux et rassemblant plein d'idées de boulettes, j'ai craqué ! Et voilà, comme mon mari m'achète régulièrement au marché des filets de poulet ( et qu'on en a tous marre du poulet curry...), je suis passée à l'action même si je n'avais pas tous les ingrédients sous la main, j'ai remplacé et le résultat n'est pas mal, quoique la sauce soit un peu épaisse...

DSC00601.JPG

Pour 8 brochettes

4 filets de poulet

1oeuf

1 échalotte

1cm2 de gingembre frais

quelques brins de cive (il fait froid et cela ne pousse plus beaucoup dans ma jardinière...)

1 càs de vinaigre de riz (à l'origine mirin)

1/2 càc de galanga

2 càs de chapelure

2 càs de Maïzena

sel/poivre

2càs d'huile

 

sauce

5 càs de sauce soja

2 càs de de Maïzena

2 cà s de sucre

2 càs de vinaigre de riz (mirin)

 

 

 

Placez dans le bol du robot muni du couteau, le poulet en morceaux ainsi que l'échalotte et la cive. Mettez en marche quelques instants puis ajoutez le gingembre râpé, l'oeuf, le vinaigre, le galanga, la maïzena, la chapelure, sel, poivre.

Façonnez des boulettes de la grosseur d'une noix et mettez -les au frais.

confectionnez la sauce en portant tous les éléments à ébulition et en laissant reduire quelques minute mais attention, cela épaissit vite et risque d'attacher.

 

Faites chauffer l'huile et mettez-y à cuire les boulettes en les retournant pour qu'elles cuisent sur toutes leurs faces. Finissez en arrosant de sauce et laissez caraméliser. Piquez sur des piques à yakitori en bambou et servez avec de la sauce soja sucrée et du riz gluant.

DSC00603.JPG

 

Voir les commentaires

Published by Caro et Pat - - Les recettes de Caro salées

1 2 3 4 5 6 > >>
Haut

des livres dans la cuisine

Des recettes, coups de coeurs gastronomiques et littéraires, tests et expériences, balades et pérégrinations gourmandes pour une cuisine colorée et décompléxée !

Hébergé par Overblog