Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

des livres dans la cuisine

Articles avec #la boulange

Le naan au fromage est une galette de pain blanc fourrée de fromage. en France on les fait avec des portions de fromage fondu, mais en Inde ils sont fourrés de paneer, sorte de lait caillé moulé en fromage dont vous pouvez trouver la recette dans le livre Naans & curries de Sandra Salmandjee aux éditions Mango.

Très appréciés des petits et grands, j'ai réalisé ces petites galettes avec beaucoup de plaisir!

 

 

Une jolie pile de naans prête à être dégustée
Une jolie pile de naans prête à être dégustée

Une jolie pile de naans prête à être dégustée

Ingrédients

Pour 6 galettes

500gr de farine de blé

125gr de yaourt bulgare ou velouté

8gr de levrure fraîche de boulanger

18cl d'eau

4 càs d'huile végétale

1càc de sucre

 1 càs de sel

6 portions de fromage fondu en triangle ou de paneer.

Pâte

Mélangez la farine, le sucre et le sel. creusez un puits et ajoutez, l'huile, le yaourt et la moitié de l'eau et pétrissez pendant 15 à 20mn au robot muni du crochet à pâte.

Ajoutez peu à peu la moitié de l'eau restante jusqu'à obtenir une pâte lisse, souple et non collante.

Recouvrez d'un torchon et laisser lever 2 h, la pâte doit doubler ou tripler de volume.

Nans

Divisez la pâte en 3 petites portions et glissez au centre le fromage, puis repliez les bords tout autour pour bien enfermer le fromage.

Moi j'ai laissé reposer 1/2h avant de les étaler en un disque d'environ 20cm très délicatement pour ne pas faire sortir le fromage.

Pour la cuisson, on utilise une poêle ou sauteuse munie d'un couvercle poà défaut du four tandoori.

Faites bien chauffer votre poêle, déposez le naan, puis le retourner au bout de 5mn.

Déposez une noix de ghee, beurre clarifié dont vous avez la recette sur le précédent post sur chaque galette et placer votre plat sur une assiette placée sur une casserole d'eau chaude pour les garder au chaud.

Dégustez avec vos curries!

 

 

 

 

A table !

A table !

Voir les commentaires

Les bagels, j'ai déjà tenté car chez moi tout le monde en raffole, mais j'avais trouvé ça long et peu réussi, le trou disparait à la cuisson, il faut faire lever, pocher et cuire, donc je n'avais pas renouvelé l'expérience.... Donc je les achète!

Il y a quelques semaines, Réquia du blog Chez Requia,Cuisine et confidences... poste sur Facebook des bagels parfaits et nous parle de son ustensile magique, le moule à bagel de chez Lékué... la photo est bluffante, ils sont parfaits, dodus et dorés, appétissants...

Comme j'ai tendance à lui faire confiance sur le test des dernières nouveautés et autres, je n'ai pas hésité et j'ai cliqué pour commander cet objet magique. Eh bien, même si j'ai été "faible" sur ce coup là, je ne  regrette pas du tout, car j'ai testé et je valide à mon tour!

Avec la recette de Mercotte préconisée par Réquia, encore elle, voilà donc en image le résultat, vous conviendrez que c'est top, non?

Alors, vous en dites quoi?

Alors, vous en dites quoi?

De plus ce petit accessoire ne prend pas beaucoup de place car les 6 s'empilent et c'est très léger car en silicone! (faut bien que je vous convainque, non et que je me justifie). la tige  centrale permet de garder la forme trouée du bagel et de l'immerger dans le liquide lors du pochage. La base perforée facilite l'égouttage et la cuisson au four, c'est très astucieux! Cette marque espagnole est d'ailleurs coutumière de la création de ce genre de gadgets culinaires avec plus ou moins de bonheur... j'en ai testé plusieurs...

Ingrédients

pour 6 bagels

Réalisation

450g de farine T65,

10g de levure de boulanger,

9g de sel,

230g d’eau,

30g de sucre,

18g d’huile d’olive,

1càc de sucre

graines de courge, de sésame, de pavot, flocons d'avoine, gruyère rapé...

1 jaune d'oeuf


Pochage :

3l d’eau,

20g de fécule de pomme de terre,

20g de cassonade,

40g de sel.

Moi j'ai délayé la levure dans 2 càs d'eau tiède avec 1 càc de sucre et laisser reposer 10-15mn, mais vous pouvez la mettre émiettée comme conseillé par Mercotte.

Disposer le farine dans le bol d'un robot patissier muni du crochet, ajouter la levure, le sel et le sucre. Ajouter ensuite l’huile d’olive et l’eau (température ambiante) et pétrir pendant environ 8 min pour obtenir une pâte souple et non collante (ajouter de la farine si besoin).
Diviser le pâton en 6 portions égales et pétrir chaque pâton pour obtenir une jolie boule bien lisse. Les aplatir légèrement puis former un trou au centre et enfiler chaque bagel sur un des moules en silicone. Laisser pousser pendant environ 2h à température ambiante ou 1hdans le four en mode étuve (les bagels doivent doubler de volume). 

Quand cette levée est terminée, porter l'eau à ébullition avec le sucre cassonade, le sel et la fécule et pocher les bagels les uns après les autres pendant environ 20 à 30 secondes en tenant les moules par le haut de la tige (un jeu d'enfant avec ces moules !).

Disposer les moules sur une plaque de four, badigeonner le dessus avec du jaune d'oeuf et parsemer de graines. Préchauffer le four à 210°C et enfourner les bagels pour 15 à 20 minutes de cuisson. Laisser refroidir avant de retirer des moules.

Pour déguster, coupez en 2 et toastez la face mie sous le grill du four quelques instants ou au grille pain en position 2.

Traditionnellement, on le déguste avec du cream cheese, Philadelphia, par exemple, du saumon fumé, des concombres et ou de la salade, mais vous pouvez les garnir selon vos envies, chèvre, roquette et jambon cru... bref, cela peut faire un repas du soir amusant où toute la famille compose son bagel selon ses goûts ou vous pouvez organiser des bagels parties avec vos amis!

 

 

Et voici le mien, au saumon fumé et cream cheese plus salade... c'est ainsi que je les aime!

Et voici le mien, au saumon fumé et cream cheese plus salade... c'est ainsi que je les aime!

Comme le bagel a été exporté aux USA et Canada par les immigrants juifs d'Europe de l'Est, il fait maintenant parti des classiques de la cuisine américaine, j'en profite donc pour participer au défi cuisine américaine de Recette de dont j'étais jury le mois dernier!

 

Voir les commentaires

Chelsea buns pour les Anglais, Cinnamon rolls pour les Américains, Schneckenkuchen pour les Allemands,  Pain aux raisins ou escargot ou encore Chinois pour nous nous avons tous une version de pain brioché enroulé en spirale, avec des raisins secs et/ou bien de la crème pâtissière ( chinois) ou de la cannelle et du sucre.

Je vous ai déja proposé une version germano-américaine ici mais celle-ci inspirée du petit Marabout carré Un goûter à Londres est encore meilleure... certainement le fruit de mon expérience avec la brioche et de toutes mes tentatives pour obtenir un cinnamon roll conforme à mes souvenirs de dégustation. Son petit plus est certainement l'adjonction de pommes râpée dans la garniture de ces buns, de l'emploi de levure fraîche, de l'action du Robot KA avec la pâle et le crochet comme pour la brioche là et de générosité dans les proportions!

 

Pas très beaux mais si bons...

Pas très beaux mais si bons...

Pour 8 à 9 buns, préparation 30mn, repos 2h minimum, cuisson 20mn

Pâte

250gr 300gr de farine T 65 (bio)

2càc de levure de boulanger 15gr de levure fraîche

2 càs d'eau tiède

1 càc de sucre

1 càc de sel fin

150ml de lait tiède

1 oeuf battu

1 jaune additionné d'eau et de sel pour dorer

20gr de beurre doux en dés

Garniture

30gr de beurre fondu

80gr de raisins secs

1 pomme verte pelée et râpée 2 petites pommes bio gala pelées et râpées

50gr de sure blond de canne

Nappage

3 càs de sucre en poudre ,

2 càs d'eau

50gr de beurre doux fondu

3 càs de sucre en poudre cassonade brun

1 càc càs de cannelle en poudre

 

La pâte

10 à 15 mn avant :  délayer la levure dans le 2 càs d'eau additionnées de la càc de sucre.

Vous pouvez faire cette recette à la main en commençant par la farine et le beurre que vous incorporez au couteau, puis en ajoutant la levure, puis peu à peu le lait en finissant par l'oeuf battu et en pétrissant bien le tout pendant 10mn de sorte à optenir une pâte souple et lisse, un peu collante.

Moi j'ai opté pour le robot muni de la pâle  à pâte au début et du crochet en toute fin. Depuis que je boulange avec le Kitchen Aid, mes pâtes sont plus levées et je réussis toutes mes brioches, pâtes à pizza, pains etc. L'huile de coude c'est bien mais pas suffisant dans mon cas!

 

J'ai d'abord incorporé le beurre en faisant tourner la pâle quelques instants, puis ajouté levure+ eau+ sucre, puis le lait et enfin l'oeuf battu. J'ai fait tourner la pâle 10mn, puis le crochet pendant 2 à 3. La texture de la pâte doit être un peu collante, élastique et lisse.

Si elle est trop collante, il faut soit rajouter de la farine, soit diminuer le lait...

Bouler la pâte et couvrir d'un linge. mettez à lever 1h au chaud dans une pièce sans courant d'air.

Garniture

Dans une casserole, mélanger le beurre fondu, le sucre, les raisins et les pommes râpées.

Chemiser un moule rectangulaire de papier cuisson.

Dégazez la pâte (faites-la retombe ravec la corne) et étalez-là délicatement sur un plan de travail légèrement fariné en appuyant pas trop sur votre rouleau en un grand rectangle d'environ 30x25cm.

La pâte est un peu molle, je pense que si on réfrigère la pâte quelques heures ou une nuit comme pour la brioche, cela facilite l'étalage car elle est plus ferme.

Répartissez la garniture, en laissant un espace vierge de quelques centimètres à une extrémité de façon à pouvoir souder le rouleau avec les doigts, puis couper en 9 parts de 4 cm de haut à peu près. Placez-les par rangée de 3 dans le moule, couvrez et laisser pousser 1h à nouveau. Les buns doivent doubler de volume.

Faites chauffer le four sur th 6, 180°.

Dorez au jaune.

Enfournez pour 20mn jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.

Nappage

Arrosez du glaçage réalisé avec le sucre et l'eau, puis saupoudrez de sucre et de cannelle.

Pour la touche perso, j'ai ajouté du beurre fondu, préféré le sucre roux et plus de cannelle car je n'étais pas satisfaite du résultat trop sec à mon goût.

A vous de voir, voilà ce que cela donne quand vous rompez un petit buns, on apperçoit la pomme râpée gorgée de beurre qui apporte du moelleux sucré sans que cela ne soit trop riche ou doucereux comme une crème pâtissière. C'est vraiment là que se fait la différence!

 

Bien levé et moelleux, un régal !

Bien levé et moelleux, un régal !

C'est sans fausse modestie que je peux affirmer que ces buns ont fait un carton chez mes testeurs qui les ont élus "les meilleurs jamais dégustés" et en ont redemandé plus pour la prochaine fournée...

 

Voir les commentaires

Aujourd'hui je vous propose une pizza individuelle colorée et gourmande, idéale pour un dîner entre copains avec un bon verre de vin!

J'aime beaucoup les pizza avec de la charcuterie et de la roquette. Elles sont goûteuses et gourmandes, pour peu que l'on choisisse des ingrédients de qualité.

La mienne est à la coppa corse qui a un goût inimitable et est peu grasse. Son leger fumé s'allie parfaitement au piquant légèrement poivré de la roquette.

Pizza à la coppa corse, parmesan reggiano et roquette

Depuis que j'ai découvert le livre de Laura Zavan, My little Italy, aux Editions Marabout, je ne fais plus que sa recette de pâte à pizza car elle est idéale! Bon il vous faut un bon robot, c'est mieux et un peu de patience mais cela donne de très bonnes pizza avec une pâte souple et moelleuse qui fait vraiment la différence... et ce livre est une mine, incontournable si comme moi vous appréciez la cuisne italienne authentique

 

 

Pizza à la coppa corse, parmesan reggiano et roquette

Pour 4 petites pizza, réalisation 10mn, cuisson 5/7 mn

Pâte

Réalisation 15mn, levée 1h à 2h , (repos 12h c'est mieux)

Ingrédients

500gr de farine bio 65

3 càc de sel de mer

4 càs d'huile d'olive bio

250ml d'eau tiède

1 càc de sucre

25gr de levure de boulanger fraîche

Délayer la levure dans 2 càs d'eau tiède avec le sucre et laisser reposer 15mn.

Pendant ce temps mélanger les ingrédients secs et préparer les autres.

Dans le bol du robot mmuni de la pale à pâte, mélanger farine, levure, eau, huile et sel en prenant garde à ne pas la mettre directement en contact avec la levure.

Laisser tourner 10mn à vitesse moyenne jusqu'à ce que la pâte soit bien élastique et souple.

 

Bouler dans le fond d'un saladier et laisser lever dans un endroit chaud, près du four allumé et dans une pièce dépourvue de courants d'air, 1 à 2h jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

Là soit vous dégazez la pâte (faire retomber) et étaler votre pâte et dressez vos pizza, soit vous la fimez et la laisser reposer une nuit au frais.

 

Pizza

réalisation 10mn, cuisson 5/7mn

Ingrédients

un pot de sauce tomate bio

16 petits artichauts en conserve (facultatif)

1 pain de mozzarella spéciale cuisson 250gr

16 tranches de coppa corse ou autre

1 morceau de parmesan reggiano de 100gr

150gr de roquette

500gr de pâte

Allumez votre four sur 210, th 7 sur chaleur tournante.

Divisez votre pâte en 4 et étalez-les en 4 disque de 20cm environ.

Nappez légèrement de sauce tomate, coupez la mozzarela en tranches et repartissez également sur les pizza.

Enfournez pour 5 à 7 mn, selon votre four. dès que la pâte colore et que la mozza commence à faire des bulles, la pizza est prête.

Disposez sur chacune, 4 tranches de coppa, des copaux de parmesan frais et une poignée de roquette.

Dégustez avec une salade roquette, miam!

 

Voir les commentaires

La Provence, le Sud, Avignon, Montélimar l'été, un jardin bordé de lauriers roses, une piscine toute bleue, des serviettes qui sèchent et  un acacia à l'ombre duquel une famille déjeune... scène de vacances familiales dans la maison de Tatie, surnommée "Papillon" par mon fiston car elle portait une robe marine où s'envolaient une multitude de papillons colorés.

En janvier, Tatie est partie... elle nous laisse avec tout plein de jolis souvenirs comme celui-ci. J'ai encore du mal à réaliser que je ne la verrai plus...qu'elle ne présidera plus nos grandes tablées familiales. 

 

 

Elle est presque aussi belle que celle du pâtissier!

Elle est presque aussi belle que celle du pâtissier!

Ce Gâteau des rois, alternative à la galette à la frangipane et spécialité provençale, un brioche aux écorces d'orange parfumées à la fleur d'oranger, est l'un de nos derniers souvenirs communs de partage. Car elle était gourmande, Tatie, malgré son diabète et toute une kyrielle de problèmes de santé. C'est ce souvenir qui a déclenché l'envie de refaire ce gâteau et de vous le proposer!

Grâce au cadeau de mon amie Lilly de la Cuisine de Lilly, "L'authentique cuisine de Provence" de Gui Gedda et Robert Monetti aux Éditions Ouest France, je n'ai pas eu à chercher bien loin la recette! Merci !

 

merci Lilly!

merci Lilly!

Ingrédients pour 6 personnes,

Réalisation 20mn, repos 12h minimum, levée 1 à 2h

20 gr de levure fraîche

2càs de lait tiède

80gr de sucre

250gr de farine

1 pincée de sel

100gr de beurre mou

3 oeufs

50gr d'écorces d'oranges confites en dés

1càs d'eau de fleur d'oranger

1 cà s de confiture d'abricots

bigarreaux, angélique et écorces d'oranges confits

sucre en grain

Délayer la levure dans le lait tiédi.

Mélanger farine et sucre, ajouter la levure+lait, les oeufs battus, le beurre, le sel, les écorces et l'eau de fleur d'oranger et bien mélanger au robot muni de la pâle à pâte pendant 10mn jusqu'à ce que la pâte soit bien élastique et filante.

Ramener en boule, filmer et réserver au frais pour une nuit.

Le lendemain, poser la boule de pâte sur une plaque à pâtisserie habillée d'une feuille de papier sulfurisé et pratiquer un trou en son centre  pour former une couronne et laisser pousser sous un torchon 1 à 2h dans une pièce chaude et dépourvue de courants d'air.

Bon le mien a rapidement disparu avec la levée donc c'est à revoir... de même que je pense qu'il faut s'inspirer de la recette de la brioche pour plus de légèreté et de fondant.

Une seule pousse me paraît un peu juste même si la brioche a un goût et une texture agréables en suivant ces recommandations, je pense qu'on peut encore les améliorer...

Allumez le four sur 7 210° , une fois la taille souhaitée obtenue, dorer au pinceau avec un jaune d'oeuf additionné dune pincée de sel et d'un càs d'eau. Enfournez pour 25mn , laisser refroidir sur une volette.

Faire tiédir la confiture*, enduisez-en la brioche et décorer de grains de sucre sur le pourtour et de fruits confits coupés sur le dessus.

Je vous conseille de la déguster avec un thé à la fleur d'oranger du Palais des thés !

* celle de mon amie Lilly qui accompahgnait le livre, trop bonne aux amandes effilées et amaretto !

 

Gâteau des rois provençal en souvenir de Tatie papillon
Gâteau des rois provençal en souvenir de Tatie papillon

Voir les commentaires

Et oui, le temps passe si vite que j'ai raté l'anniversaire de mon blog! 4 ans que je partage avec vous mes recettes, mes coups de coeur, mes envies culinaires... 4 ans qui sont passés comme un éclair et pour le fêter pas un gâteau comme à mon habitude mais une focaccia qu''adorent mes amis amapiens (les membres de mon AMAP, Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne, ) et que nous partageons ensemble lors des distributions de paniers, oeufs, fromages et huile d'olive de Terre2Crête.

Une focaccia bien dorée et gonflée prête à être dégustée

Une focaccia bien dorée et gonflée prête à être dégustée

Car c'est surtout cela, pour moi un blog, échanger et partager... bon cela évite aussi d'avoir à donner se recettes sur des bouts de papier à droit et à gauche, on dit "allez donc voir sur le blog", cela permet de faire des rencontres comme Gabrielle, mon amie du Sud, Pascale, Dorian, Edda, Isa-Marie, Lilly, Karen, Réquia, Cathy, Saïda, Mademoiselle M, Valérie, Françoise, Nathalie, Marina, Audrey, Sylvie, Hervé, Birgit, Cécile, Lady Milonguera, Clothilde and Co. C'est une communauté aux codes définis, où tou le monde n'est pas beau et gentil mais où dans l'ensemble on peut rencontrer de belles personnes, suffit de faire un peu attention où l'on met les pieds!

Allez trêve de bla-bla, merci à mes fidèles lecteurs et à tous ceux qui un jour ont cliqué sur www.deslivresdanslacuisine.com :-)

La recette est inspirée de celle d'Edda dans son livre "Un déjeuner de soleil en Italie", j'y mets juste plus d'huile d'olive, de l'Origan et utilise une farine bio, Amap oblige !

Pour une focaccia pour 6 personnes

Pour le levain à faire 30mn avt

50gr de farine bio 65

8g de levure sèche de boulangerie

50gr d'eau tiède

Mélanger levure sèche, eau tiède et farine puis laisser reposer 30mn.

Pâte

450gr de farine  (bio 65 pour moi)

10gr de sel

1càs de sucre

250gr d'eau

4/6 càs d'huile d'olive Terre2Crête

Nappage :

40gr d'huile d'olive, 50gr d'eau et 10gr de fleur de sel, parsemez d'Origan ou de romarin

Mélanger tous les ingrédient secs soit à la main sur le plan de travail soit dans le bol du robot muni de la pale à pâte, puis ajouter le levain, puis l'eau et l'huile d'olive. La pâte doit être souple et ne plus coller aux parois (5/7mn, puis mettre le crochet à pâte et laisser tourner 5mn. Puis bouler et laisser lever couvert d'un torchon propre humide dans un endroit dénué de courants d'air.

Quand la pâte à doublé de volume, étalez-là du plat de la main en un grand rectangle d'épaisseur régulière, posez-le sur un papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie et marquer du doigt régulièrement.

 

De petits cratères prêts à êtres dorés

De petits cratères prêts à êtres dorés

Couvrez de film et mettez un nuit au réfrigérateur ou laissez lever 30mn pendant que votre four chauffe à 220°, soit th 8.

Moi je préfère faire la pâte en fin de journée, réfrigérer 12 h minimum et la cuire le moment voulu.

Préparez le "nappage", soit 40gr d'huile d'olive, 50gr d'eau et 10gr de fleur de sel, parsemez d'Origan ou de romarin et enfournez pour 20-25mn, jusqau'à ce que la pâte soit dorée et rebondie, vous pouvez rebadigeonner du mélange restant, laissez tiédir et déguster tel quel coupé en carrés.

on déguste, vite il n'y en aura pas pour tout le monde!

on déguste, vite il n'y en aura pas pour tout le monde!

Voir les commentaires

J'adore quand littérature et cuisine se rejoignent, et c'est bien le cas lorsque vous vous lancez dans la lecture du romand e Sarak McCoy, "Un goût de cannelle et d'espoir" . Vous entrez de plein pied dans la seconde guerre mondiale, mais du côté allemand, celle fois-ci, dans la ville de Garmisch au coeur de la bäckerei des Schmidt, Elsie, Hazel et leurs parents boulanger-pâtissiers de père en fille.

Parallèlement, 60 ans plus tard, on suit la vie de Reba, Riccky, Elsie et Jane, à El Paso, au Texas où Elsie a ouvert sa propre bakerie, reprenant les recettes de son père.

Le livre et les Schnecken à la cannelleLe livre et les Schnecken à la cannelle
Le livre et les Schnecken à la cannelle

Le livre et les Schnecken à la cannelle

Je vous conseille la lecture de ce joli roman qui dresse un portrait en demi-teinte de la population allemande, oscillant entre nazisme convaincu et septicisme, tous les Allemands n'ont pas porté l'uniforme, ni tous adhéré à l'idéologie nazie, certains ont même résisté et sauvé des juifs...Le tout dans des effluves de pains et pâtisseries "Brötchen", Lebkuchen", "Thomasplichen, Schnecken et Schwarzwälder Kirschtorte". Pour ce qui se passe à El Paso, je vous laisse le découvrir !

 

Bref, on n'a qu'une envie, c'est concocter soi-même ces spécialités allemandes pour pouvoir enfin croquer dedans. Et c'est possible car, à la fin, les recettes les plus marquantes sont proposées.

J'ai jeté mon dévolu sur les escargots à la cannelle, en référence au titre et parce que j'adore cela les Schneckens !

C'est une pâte à brioche roulée, fourrées au sucre et à la cannelle qui cuit sur un lit de beurre et de sucre parsemé de noisettes, c'est consistant mais idéal pour le matin au petit déjeuner ou lors de la pause thé ou café.

Alors on y va!

Pour une douzaine d'escargots

Pâte

3 tasses et demi de farine 45 =465 gr

3 càs de sucre

1/2 càc de sel

7g de levure de boulanger rapide

1/2 tasse de lait + 2càs = 150ml de lait

1/2 tasse de beurre doux = 113gr

2 oeufs

Glaçage

1 oeuf,

2 càs de lait

Garniture

1 càs de cannelle en poudre

3 càs de sucre blanc et 1/2 tasse de sucre brun = 65 gr

Sirop

1/2 tasse + 1 càs  = 130 gr de beurre doux

2càs de sucre blanc

1/2 tasse de sirop d'érable

 1 tasse de noisettes grillées concassées = 130 gr ou tout autre fruits secs du placard

 Pâte :

Mettre les ingrédients secs dans le bol du robot muni de la pâle à pâte, faire tourner 30 secondes.

Pendant ce temps, faites chauffer doucement le lait et le beurre, quand le beurre et fondu mais le mélange pas trop chaud ajouter les oeufs. Bien mélanger.

Ajouter au mélange sec, il faut que la pâte soit un peu collante, si elle est trop compacte comme la mienne, ajouter beurre et lait, je dirais que j'ai ajouté 50ml de lait et 70gr de beurre.

Faites tourner jusqu'à ce que la pâte se décolle des bords et soit élastique, passer au crochet ( cf recette de brioche ).

Ma pâte a bien levé, mais je pense qu'il serait bon de diluer la levure sèche dans un peu de lait et de farine, 15 à 30mn avant pour ne pas avoit l'aspect granuleux des grains de levure dans la pâte...

Bouler et laisser lever dans un saladier haut recouvert d'un torchon propre placé un endroit chaud jusqu'à ce qu'elle double de volume (1 à 2h).

Sur un plan fariné, donner quelques tapes à la pâte pour la dégazer et étalez-là à la main en un grand rectangle .

Glaçage

Battre l'oeuf et le lait.

Recouvrez le grand rectangle de ce glaçage en le badigeonant bien, ajouter la garniture, c'est à dire le sucre et la cannelle mélangé dans un bol.

Puis roulez la pâte sur elle-même en un gros escargot et couper avec un grand couteau en 12 parts.

Posez dans un grand plat ou une plaque à pâtisserie recouverte de sulfu où vous aurez disposé la 1/2 des noisettes concassées.

Allumez le four sur 180°, th 6, et laissez lever les escargots 20 mn.

Enfournez pour 20mn.

Sirop

Réalisez le sirop en battant sucre, sirop d'érable et beurre en crème.

Laissez refroidir 5 à 10mn les escargots, et enduisez-les du sirop et de noisettes concassées ou autres topings, déguster tièdes avec un thé ou un café !

NB : comme d'hab, je suis allée trop vite et n'ai pas tout lu, ce qui fait que j'ai étalé le sirop au fond de mon plat, ce qui a caramélisé les escargots pendant la cuisson, j'ai oublié le sucre dans la garniture, donc saupoudré dessus avec du rab de sirop, et bien c'était quand même bon!

 

 

 

Et voici les roulés ou escargots sous toutes les coutures
Et voici les roulés ou escargots sous toutes les coutures
Et voici les roulés ou escargots sous toutes les coutures
Et voici les roulés ou escargots sous toutes les coutures

Et voici les roulés ou escargots sous toutes les coutures

Voir les commentaires

Je suis devenue Fan, cela doit répondre à mon côté DIY, je la trouve belle et bonne!
Je suis devenue Fan, cela doit répondre à mon côté DIY, je la trouve belle et bonne!
Je suis devenue Fan, cela doit répondre à mon côté DIY, je la trouve belle et bonne!
Je suis devenue Fan, cela doit répondre à mon côté DIY, je la trouve belle et bonne!
Je suis devenue Fan, cela doit répondre à mon côté DIY, je la trouve belle et bonne!
Je suis devenue Fan, cela doit répondre à mon côté DIY, je la trouve belle et bonne!

Je suis devenue Fan, cela doit répondre à mon côté DIY, je la trouve belle et bonne!

Vue sur une vidéo sur Youtube, trouvée sur le blog "La popotte de Manue" et de Jacky, j'ai totalement craqué sur cette brioche en forme d'étoile ou de fleur ou s'entremêlent pâte à brioche et pâte à tartiner (maison pour moi). Il en existe plusieurs versions, moi je suis restée fidèle à la pâte à brioche apprise avec ma copine Cécile du Blog "Petites fourchettes et grandes cuillères", la recette du CAP pâtissier que vous retrouvez . Avec 1 kilo de pâte, je fais une belle brioche étoile des neige et une ronde sans tête aux pralines, celle qu'adore Karen de Karen and Co!

 

Une belle brioche aux pralines bien levée et moelleuse et une jolie brioche pour remercier le personnel du service de cancéro de l'Hôpital de St Germain-en-laye
Une belle brioche aux pralines bien levée et moelleuse et une jolie brioche pour remercier le personnel du service de cancéro de l'Hôpital de St Germain-en-laye

Une belle brioche aux pralines bien levée et moelleuse et une jolie brioche pour remercier le personnel du service de cancéro de l'Hôpital de St Germain-en-laye

J'ai donc préparé ma pâte à brioche classique, je l'ai faite lever une fois jusqu'à ce qu'elle double de volume puis réfrigérée une nuit ou 12h.

Le lendemain, j'en ai fait une grosse galette (1kg) que j'ai coupée en 6* et que j'ai boulée (165gr), puis je les ai étalées en cercle et découpées à l'aide de mon bol de KitchenAid ou saladier de 22 cm.

Pour ne pas que les différentes galettes collent entre elles, j'ai disposé une feuille de papier sulfu entre elles.

Puis je les ai réfrigérées une petite demi heure pour pouvoir étaler ma pâte à tartiner. Si vous aimez, utilisez du Nutella ou tout autre pate à tartiner, sinon moi je mélange 100gr de chocolat à 70% avec du bonchocolat au lait, je fait fondre le tout avec 10cl de crème liquide et j'ajoute 3 càs de pâte de noisettes et 1 de praliné (cacao Barry)... J'obtiens une pâte que je peux étaler sur les différents disques que je superpose. (si votre pâte est trop dure, la faire ramollir quelques seconde au micro-onde)

Je place ensuite un gobelet à expresso au centre du dernier cercle et je commence par couper en 4, puis en 8, et en 16. Utilisez un bon couteau d'office pour bien couper toutes les épaisseurs.

*selon l'envie on peut utiliser 4 ou 5 disques. avec les chutes et la dernière boule, j'ai fait ma brioche pralines. Ma première était faite de 4 cercles, la seconde de 5...

Boule, découpage de cercles , entreposage avec papier sulfu, et tartinage, puis coupage en 16Boule, découpage de cercles , entreposage avec papier sulfu, et tartinage, puis coupage en 16
Boule, découpage de cercles , entreposage avec papier sulfu, et tartinage, puis coupage en 16Boule, découpage de cercles , entreposage avec papier sulfu, et tartinage, puis coupage en 16
Boule, découpage de cercles , entreposage avec papier sulfu, et tartinage, puis coupage en 16Boule, découpage de cercles , entreposage avec papier sulfu, et tartinage, puis coupage en 16

Boule, découpage de cercles , entreposage avec papier sulfu, et tartinage, puis coupage en 16

Après, on tourne chaque part vers la gauche 2 fois et on obtient ainsi une fleur ou un flocon si on saupoudre de sucre glace après cuisson. On met à lever dans le four à 30° pendant 30mn et on cuit à 160° pendant 20mn ou plus selon votre four. Laissez refroidir sur une volette et dégustez avec un bon thé comme celui du Palais des thé, Hiokusaï..

Et voilà, vous avez 2 bonnes brioches pour vos goûters et petits-dejeûners, en plus comme il fait froid, on se contrefiche des calories!

Et avec cette belle brioche enneigée, une belle nouvelle, J'ai vaincu le crabe pour la seconde fois! Merci à tous pour vos attentions et soutien. La vie est belle :-)

 

Tea time, Flocon, étoile ou fleur et cadeau!
Tea time, Flocon, étoile ou fleur et cadeau!
Tea time, Flocon, étoile ou fleur et cadeau!

Tea time, Flocon, étoile ou fleur et cadeau!

Spéciale dédicace à Jean-Cri, Maï, Robin, Baptiste, Jean-Pierre, Maryse, Maman, Papa, Kiki, Arnaud, Cathy, Suzanne, Christian, Kinou, Tophe, Mum, Vaness, Pepsy, Clyde, Mina and Co et un énorme MERCI à Orlane ma superbe et très dynamique oncologue ainsi qu'à toutes les infirmières et aide- soignantes Christelle, Sophie, Caroline etc.

Voir les commentaires

des livres dans la cuisine

Des recettes, coups de coeurs gastronomiques et littéraires, tests et expériences, balades et pérégrinations gourmandes pour une cuisine colorée et décompléxée !

Hébergé par Overblog