Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

des livres dans la cuisine

Articles avec #la cuisine du monde

Le naan au fromage est une galette de pain blanc fourrée de fromage. en France on les fait avec des portions de fromage fondu, mais en Inde ils sont fourrés de paneer, sorte de lait caillé moulé en fromage dont vous pouvez trouver la recette dans le livre Naans & curries de Sandra Salmandjee aux éditions Mango.

Très appréciés des petits et grands, j'ai réalisé ces petites galettes avec beaucoup de plaisir!

 

 

Une jolie pile de naans prête à être dégustée
Une jolie pile de naans prête à être dégustée

Une jolie pile de naans prête à être dégustée

Ingrédients

Pour 6 galettes

500gr de farine de blé

125gr de yaourt bulgare ou velouté

8gr de levrure fraîche de boulanger

18cl d'eau

4 càs d'huile végétale

1càc de sucre

 1 càs de sel

6 portions de fromage fondu en triangle ou de paneer.

Pâte

Mélangez la farine, le sucre et le sel. creusez un puits et ajoutez, l'huile, le yaourt et la moitié de l'eau et pétrissez pendant 15 à 20mn au robot muni du crochet à pâte.

Ajoutez peu à peu la moitié de l'eau restante jusqu'à obtenir une pâte lisse, souple et non collante.

Recouvrez d'un torchon et laisser lever 2 h, la pâte doit doubler ou tripler de volume.

Nans

Divisez la pâte en 3 petites portions et glissez au centre le fromage, puis repliez les bords tout autour pour bien enfermer le fromage.

Moi j'ai laissé reposer 1/2h avant de les étaler en un disque d'environ 20cm très délicatement pour ne pas faire sortir le fromage.

Pour la cuisson, on utilise une poêle ou sauteuse munie d'un couvercle poà défaut du four tandoori.

Faites bien chauffer votre poêle, déposez le naan, puis le retourner au bout de 5mn.

Déposez une noix de ghee, beurre clarifié dont vous avez la recette sur le précédent post sur chaque galette et placer votre plat sur une assiette placée sur une casserole d'eau chaude pour les garder au chaud.

Dégustez avec vos curries!

 

 

 

 

A table !

A table !

Voir les commentaires

J'ai découvert Sandra Sanje du blog Bollywood Kitchen avec son premier ouvrage Inde consacré à la cuisine indienne. Le second, Nans & curries est toujours aussi bien conçu, avec de jolies photos et des recettes pas à pas qui facilitent la réalisation des différents plats proposés, en l'occurence des "pains" indiens, nans , chapatis et autres spécialités, ainsi que différents curries , de légumes, de poisson ou de viande!

Une variété de propositions qui m'a donné envie de concocter un repas indien, réalisé de A à Z pour les 14 ans de ma petite pestouille de coeur, Laïs, la fille de mon amie Vanessa, que je connais depuis sa naissance.

Un repas réalisé à 6 mains avec mes 2 amis pour un moment convivial et joyeux, entre parfums épicés et douceur sucrée du macaron XL, demandé par la reine de la fête, LaÏs, qui a fait honneur à tous les plats!

 

Un repas maison concocté de A à Z grâce à ces 2 livres
Un repas maison concocté de A à Z grâce à ces 2 livresUn repas maison concocté de A à Z grâce à ces 2 livres

Un repas maison concocté de A à Z grâce à ces 2 livres

Un repas indien, ne se déroule pas comme en France avec une entrée, un plat et un dessert mais est composé de multiples saveurs proposant tous les plats ensemble sur la table allant du sucré, amer, salé, pimenté, acide à l'astringent. 6 saveurs qui s'équilibrent tout au long du repas et  sur lesquelles reposent l'ayurveda (science de la longévité), et qui seraient nécessaires au quotidien pour être en bonne santé.

Le mien était composé d'une raïta, d'un curry de pois chiche, carottes et épinards, d'un poulet tandori ail et gingembre et de nans au fromage. La seule entorse fut le dessert, un macaron XL à la framboise, car en pâtisserie et douceurs, la France est championne!*

Pour cuisiner indien, comme le dit Sanjee, il faut pas mal d"ingrédients du placard dont les traditionnels épices qui sont légions, ça tombe bien, j'en ai toujours une desserte bien garnie, du gingembre et de l'ail frais, ça aussi il y en a toujours, du lait de coco, du riz basmati, des légumes secs et du ghee, beurre clarifié qui est facile à réaliser.

Ghee

Donc, première étape, le Ghee, beurre clarifié débarrassé de ses protéines qui permet de faire frire les épices sans le brûler et ainsi de dégager tous leurs arômes.

Cela s'achète aussi tout fait dans les épiceries indiennes.

Sinon faire cuire le beurre coupé en morceaux pendant 45mn à feu moyen, en écumant au fur et à mesure et en filtrant à la fin dans une passoire très fine. Mettre le tout dans un pot hermétique et conserver au frais.

Ingrédients

Curry de pois chiche, carottes et épinards ou Chana palak dahl

800gr de pois chiche sec ou 700 cuits

200gr de carottes,

200gr d'épinards jeunes

200gr de tomates concassées

1 oignon

2 gousses d'ail

3cm de gingembre frais

1 bâton de cannelle

4 gousses de cardamome

2 clous de girofle

1/2 càc de graines de fenouil

1càc de garam massala

20cl de lait de coco

1 càs de ghee

sel

Si comme moi, vous utilisez des pois chiches secs, mettez-les à tremper la veille au soir dans un grand saladier d'eau ; Réservez 2 càs de pois chiches avec un peu d'eau de trempage.

Epluchez les carottes et coupe-les en rondelles. Faites de même pour l'oignon que vous émincerez,  l'ail et le gingembre que vous pilerez dans le mortier avec un peu de sel.

Dans une sauteuse, faites chauffer le ghee et faites-y frire la cannelle, les clous de girofle, la cardamome et le fenouil.

Ajoutez les oignons et la purée ail-gingembre.

Laissez fondre l'oignon et ajoutez le reste de épices. Mélangez-bien et retirez les épices entières.

Mettez cette préparation dans le bol d'un blender avec les tomates concassées, le lait de coco ert les 2 càs de pois chiches réservés. Mixez jusqu'à obtenir une crème.

Versez dans la sauteuse, faites frémir pendant 5 mn puis ajoutez les carottes et pois chiches. couvrez et laissez cuire jusqu'à temps que le pois chiches soient tendres. Sanjee préconise 15mn avant d'ajouter les épinards, pour moi cela a été plus long, 1h30 car mes pois chiches n'étaient pas cuits!

Servez avec un riz basmati.

 

 

 

 

curry de pois chiches, carottes et épinards prê à etre dégusté

curry de pois chiches, carottes et épinards prê à etre dégusté

Pour les autres plats, rendez-vous plus tard, pour l'instant, je vous laisse digérer le curry!

 

Voir les commentaires

Cette soupe est inspirée d'une recette trouvée dans le dernier numéro de Vital Food, "le magazine de cuisine saine des filles malignes", que je vous invite à découvrir. C'est différent, coloré et healthy, la part belle est faite aux légumes de saison, même si on retrouve les tendances et actualités culinaires du moment, on a toujours de quoi s'inspirer et créer de nouvelles déclinaisons autour de produits du placard ou du frigo...

Là opération, je déstocke mon congélateur, j'utilise les légumes du frigo, et je change de la traditionnelle soupe de légumes du dimanche soir avec une soupe à base de bouillon épicé agrémentée de pâte et d'un peu de viande. Une cousine du Pho quoi qui est sensée détoxifier...

 

Un bouillon très parfumé et nourissant

Un bouillon très parfumé et nourissant

Ingrédients pour 4 personnes

1 oignon

2 petits piments (j'ai zappé)

2 gousses d'ail

1 bâton de cannelle

2 étoiles de badiane

1càc de graines de fenouil

1 càc de graines de coriandre ( ma touche +)

20 gr de gingembre

1,5l de bouillon de légumes.

1càc de piment d'Espelette

1 paquet de nouilles de riz (udon au blé pour moi)

2 cçs d'huile d'olive

400gr d'épaule de porc (5 tranches de poitrine de porc bio sorties du congelateur)

2 citrons vert 1 citron jaune

100gr de cacahuètes torréfiées (pas notre tasse de thé)

coriandre (congelée pour moi)

pousses de soja  4/5 champignons de Paris en fines lamelles citronnées

1 carotte coupée e, filament à l'économe

sel poivre

 

Peler et couper l'oignon, le faire revenir dans un peu d'huile pendant 5mn. Réservez

Pelez et émincez le gingembre et le taillez en tranches fines. Epluchez l'ail .

Dans une cocotte, mettre l'ail et les épices et faire revenir une minute. ajoutez le bouillon, le gingembre et l'oignon.

Laissez mijoter 20mn pour bien infuser les parfums des épices.

Chauffer l'huile dans la poêle et faire rissoler les tranches de poitrine jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées de chaque côté(+ou- 5mn).

Cuire vos nouilles dans de l'eau bouillante comme indiqué sur le paquet.

Filtrez le bouillon.

Dans de grands bols, répartissez, le bouillon, les pâtes et la viande coupée en petits morceaux, Parsemez de  coriandre, ajoutez champignons et carotte émincés.

Nous avons tous adoré ce bouillon parfumé et léger. C'est un plat équilibré et complet. Au Vietnam, on le déguste au petit déjeuner, pour nous ce fut au souper! Bonne dégustation...

 

 

 

Voir les commentaires

La cusine marocaine me touche particulièrement par ses accents méditerranéens, sa simplicité, l'emploi d'épices et d'herbes qui donne aux aliments des saveurs que j'affectionne beaucoup. J'adore tout mettre ou presque dans mon grand tajine en terre vernissée et laisser mijoter doucement. Des effluves parfumées envahissent alors la cuisine, et ensuite, on se régale d'une viande fondante et parfumée. C'est aussi une cuisine qui fait la part belle aux légumes et à la convivialité.

Le printemps est là, l'agneau aussi et on a envie de saveurs printanières. Les petits pois primeurs apparaissent sur les étals, il faut en profiter! alors pour changer du gigo ou de l'épaule rôties , traditionnellement servis à pâques, pourquoi ne pas opter pour un plat qui cuit presque tout seul sans prise de tête sur la cuisson du type "pour moi cuit", "ah non saignant" casse-tête quand on est nombreux à table!

un plat idéal à partager entre amis!

un plat idéal à partager entre amis!

Ingrédients pour 6 personnes

Réalisation 30mn

cuisson 1h30

Ingrédients pour 6 personnes

1,2 kg d'épaules d'agneau dégraissée en gros morceaux

3 oignons frais assez gros ou 6 petits

1 bouquet de coriandre

1kg de petits pois frais

500gr de féves écossées et épluchées (j'ai opté pour les extra fines de Picard mais il faut tout de même les ébouillanter et les éplucher)

1,5 càc de gingembre moulu

sel, poivre

1 pincée de pistils de safran

4 càs d'Huile dolive terre2Crete

1/2l d'eau

1 citron confit

Si vos oignons sont bien frais pas besoin de les éplucher. Coupez-les en gros morceau avec une partie des queues

Si votre boucher ne l'a pas fait, dégraissez au maximum votre épaule.

Dans le plat à tajine placé sur le feu avec un diffuseur, versez l'huile d'olive, les oignons, la vainde, les épices et l'eau . Si vous n'avez pas de tajine, une cocotte en fonte ou une sauteuse fait l'affaire.

 

 

y'a plus qu'à laisser mijoter...doucement, lentement

y'a plus qu'à laisser mijoter...doucement, lentement

Au premier bouillon, baissez le feu et/ou changez de feu pour un plus petit,et couvrez cela doit mijoter doucement. Laissez cuire 30mn, ajoutez une dizaine de brins de coriandre, laissez mijoter 15mn, ajoutez les petits pois et les féves et laissez cuire jusqu'à ce que les légumes soit cuits et la viande tendre.

De façon générale, je laisse toujours mes tagines cuire plus longtemps que le temps indiqué car cela dépend de la griosseur de vos morceaux de viande? il faut juste veiller à ce qu'il ne manque pas de jus et ne pas hésiter à ajouter de l'eau si necessaire.

Rectifiez l'asaisonnement, ciselez de la coriandre, coupez la peau du citron en petis dés, parsemez-en le plat puis servez avec un peu de semoule, de la purée d'herbe ( je vous donne la recette as soon as possible) et un pain plat à la poêle ( là aussi prochain post).

Bonn appétit, nous nous sommes régalés!

Bon appétit!

Bon appétit!

Voir les commentaires

Comme des millions de Français j'adore la cuisine asiatique, la déguster mais aussi la préparer. Mélange de saveurs, d'épices, de condiments, c'est un vrai voyage gustatif. C'est aussi très pratique et rapide car on coupe tout en petit morceaux et cela cuit rapidement. Ma bible "La cuisine vietnamienne et chinoise" aux éditions Marabout date de 1976 m'a été transmise par ma maman et c'est toujours elle qui me guide car testées, retestées et améliorées, ses recettes sont inratables, simples, pas d'ingrédients trop exotiques, et goûteuses !

 

Sauté de porc à l'aigre-doux, un classique de la cuisine asiatique

Pour 4 personnes, préparation 15mn, cuisson 20mn

Ingrédients :

400gr de sauté de porc (dans l'échine plus moelleux, tranche ou filet mignon selon vos goûts)

2 oeufs battus

1càs de maîzena

50gr de farine

1 tassse de bouillon de viande

20cl de sauce soja

4 cà s de sauce tomate

1/2 ananas frais

1 poivron

4 oignon blanc ou 1 doux

4 càs de vinaigre de cidre ou de jus de citron

2 càs de sucre

1 peu de gingembre frais (facultatif)

huile de friture

 

Coupez le porc en gros dés et faites le mariner dans la moitié de la sauce soja pendant 15 mn.

Pendant ce temps, coupez l'ananas de la même manière que la viande, épluchez et émincez les oignons et le poivron.

Battez les oeufs en omelette dans une première assiette creuse et versez la farine dans la seconde.  Puis passez chauqe morceau dans l'oeuf puis dans la farine comme si vous la paniez.

Dans une sauteuse, versez 1 cm d'huile de fritureet faites chauffer à feu vif . Dès qu'elle fume, déposez-y les morceaux de viande. Il faut qu'ils soient saisis et dorés mais pas brulés. Donc surveillez bien et retournez au bout de 5mn.

Dès qu'ils sont dorés sur les 2 faces, égoutez sur du papier absorbant. Essuyez votre sauteuse, puis remettez votre viande en baissant le feu et ajoutez-y la sauce tomate, le sucre et le vinaigre et le reste de sauce soja.

Laissez mijotez 10mn à feu doux, puis ajoutez les légumes et le gingembre, laissez mijoter 5mn , rectifiez l'assaisonnement si nécéssaire et ajoutez le bouillon avec la maîzena délayée.

Laissez épaissir le temps d'un bouillon et servez avec un riz blanc.

Bon voyage et bonne dégustation.

 

Sauté de porc à l'aigre-doux, un classique de la cuisine asiatique

Voir les commentaires

des livres dans la cuisine

Des recettes, coups de coeurs gastronomiques et littéraires, tests et expériences, balades et pérégrinations gourmandes pour une cuisine colorée et décompléxée !

Hébergé par Overblog