Publié le 17 Mai 2016

C'est la saison des asperges, profitons-en, après l'omelette et le velouté, j'ai craqué pour le risotto qui figure sur le blog de mon amie Edda, Un déjeuner de soleil, des recettes toujours top qui fleurent bon l'Italie dont elle est originaire. Un risotto crémeux et parfumé, avec des ingrédients frais du marché, du riz carnaroli, du parmesan en direct d'Italie, et de la bonne huile d'olive de mon ami Arnaud... Vous connaissez mon amour pour la cuisine italienne et ses produits, d'ailleurs cet été, nous partons en Toscane, dans la région du Chianti!

Comme il était servi en accompagnement d'un bon poulet bio au beurre d'herbe, je n'ai pas mis les chips de Bresaola, mais c'était tout de même délicieux, merci Edda!

J'ai un peu augmenté la quantité de riz, nous sommes 5 à table en ce moment!

 

 

bien moelleux et parfumé, un rsotto crémeux à souhait!

bien moelleux et parfumé, un rsotto crémeux à souhait!

Risotto à la crème d'asperges, asperges croquantes et chips de bresaola (pour 4 5 personnes)
 
Ingrédients
  • 400 g d'asperges vertes (1 botte)
  • 320 400 g de riz à risotto (Carnaroli, Arborio ou Vialone nano)
  • 1, 1,25 litre environ de bouillon de légumes chaud
  • 50 60 g de Parmigiano Reggiano râpé + quelques copeaux
  • 8 tranches de bresaola
  • 1 échalote
  • 1 1+1/3 verre de vin blanc sec
  • le zeste d'un citron jaune non traité
  • huile d'olive vierge extra
  • sel et poivre
La crème d'asperges :
1. Laver la botte d'asperges, retirer la partie basse plus coriace (sous l'élastique). Couper les pointes et les garder de côté. J'ai tout  éliminé la partie la plus dure car elles n'étaient pas en botte mais en vrac... à vous de juger! Car même en en coupant un bon quart, j'ai eu des fils dans ma crème ce qui est très désagréable. 
2. Couper le reste des asperges en rondelles. Les faire revenir dans une casserole avec 2 CS d'huile d'olive et le zeste de citron. Dès qu'elles colorent, couvrir avec un peu d'eau. Cuire à feu doux pendant dix minutes environ (elles doivent s'attendrir). Éteindre et mixer pour obtenir une crème. Vérifiez bien qu'elle est bien lisse car la mienne ne l'était pas, je l'ai passée au chinois pour la lisser car mes asperges étaient un peu filandreuses. Saler et poivrer.
Les chips de bresaola :
3. Pendant ce temps, chauffer une poêle sans matière grasse. Quand elle est bien chaude, y poser les tranches de bresaola et cuire à feu moyen jusqu'à ce qu'elles deviennent presque croustillantes (il faudra quelques minutes). Éteindre et mettre de côté.
4. Dans la même poêle faire sauter avec 1 CS d'huile d'olive les pointes d'asperges jusqu'à ce qu'elles colorent. Garder de côté.
Le risotto :
5. Éplucher puis émincez l'échalote et la faire revenir dans une casserole à fond épais avec 2 CS d'huile d'olive. Dès qu'elle colore, ajoutez le riz et mélangez. Quand il devient nacré, verser le vin blanc et laisser évaporer.
6. Verser petit à petit le bouillon chaud, une louche après l'autre, en attendant que la précédente soit absorbée. Mélanger régulièrement avec une cuillère en bois. Le riz est cuit quand il est fondant, crémeux, mais encore ferme à coeur (il faudra environ 18-20 minutes selon le type de riz). Deux minutes avant la fin de la cuisson incorporer la crème d'asperges.
7. Éteindre et procéder à la liaison en ajoutant le parmesan et 1 CS d'huile d'olive. Corriger l'assaisonnement. Servir le risotto de suite, bien chaud, avec les pointes d'asperges, deux chips de bresaola par personne et des copeaux de parmesan.

Nous ce fut avec un bon morceau de poulet et tout le monde en a repris!

Merci Edda pour cette bonne recette !

 

bon appétit!

bon appétit!

Voir les commentaires

Publié le 12 Mai 2016

Fin avril, nous avons traversé la Manche pour un petit périple dans le Devon et en Cornouaille. Nous gardions des souvenirs émerveillés de ses paysages bretons mâtinés de bocage normand découverts une dizaine d'années auparavant pour le mariage d'une amie... et comme nous fêtions nos 20 ans, nos enfants nous ont offert cette petite escapade en amoureux.

Les paysages sont toujours aussi beaux, les moutons omniprésents, les jardins magnifiques et maintenant on y découvre même de grands chefs qui subliment les produits locaux.

Après une magnifique journée ensoleillée, au coeur du petit village de pêcheurs de Port Isaac, nous sommes tombés sur l'annexe de Nathan Outlaw, sorte de Jamie Oliver cornouaillien, auréolé de 2 étoiles Michelin et dont la cuisine version Fish Kitchen est plus abordable.

Vraie découverte, j'y suis entrée par hasard, au culot et comme il était tôt, 18h30, nous avons pu déguster en version tapas, differents plats de son cru.

 

 

Limande sole beurre dherbes, rillette haddock citronnée, tartare de maquereau, betteraves marinées et mayo gingembre, merlu en tempura, mayo herbe et légumes condiments, et la note sucrée, sponge cake comme un financier, crème d'amande, rhubarbe pochée.  Limande sole beurre dherbes, rillette haddock citronnée, tartare de maquereau, betteraves marinées et mayo gingembre, merlu en tempura, mayo herbe et légumes condiments, et la note sucrée, sponge cake comme un financier, crème d'amande, rhubarbe pochée.
Limande sole beurre dherbes, rillette haddock citronnée, tartare de maquereau, betteraves marinées et mayo gingembre, merlu en tempura, mayo herbe et légumes condiments, et la note sucrée, sponge cake comme un financier, crème d'amande, rhubarbe pochée.  Limande sole beurre dherbes, rillette haddock citronnée, tartare de maquereau, betteraves marinées et mayo gingembre, merlu en tempura, mayo herbe et légumes condiments, et la note sucrée, sponge cake comme un financier, crème d'amande, rhubarbe pochée.  Limande sole beurre dherbes, rillette haddock citronnée, tartare de maquereau, betteraves marinées et mayo gingembre, merlu en tempura, mayo herbe et légumes condiments, et la note sucrée, sponge cake comme un financier, crème d'amande, rhubarbe pochée.

Limande sole beurre dherbes, rillette haddock citronnée, tartare de maquereau, betteraves marinées et mayo gingembre, merlu en tempura, mayo herbe et légumes condiments, et la note sucrée, sponge cake comme un financier, crème d'amande, rhubarbe pochée.

Nathan Outlaw ne cuisine que des produits de la mer issus de la pêche locale, très frais et sublimés par quelques herbes ou condiments qui les mettent en valeur et rehaussent leur goût. C'est simple mais très, très efficace! Et le petit côté restau de poche dans une vieille maison de pêcheur aux murs blanchis à la chaux, c'est aussi un très réussi. On s'y sent bien tout de suite.

Le service est jeune et éfficace, les cuissons plus que justes et rien n'est gras... subjuguée, je suis repartie avec son livre Fish Kitchen en VO, bien décidée à reproduire ces bonnes idées et mriages dans ma cuisine.

L'extèrieur, la carte et l'ardoise avec qq bouteilles!
L'extèrieur, la carte et l'ardoise avec qq bouteilles!L'extèrieur, la carte et l'ardoise avec qq bouteilles!

L'extèrieur, la carte et l'ardoise avec qq bouteilles!

Ce que nous avons préféré c'est la limande sole au beurre d'herbes, entre le beurre d'escargot et le pesto, relevé de citron... tout pour nous plaire et pas sorcier à faire.

Réalisé à 8 mains sur une idée de mon cher et tendre de retour du marché un samedi avec tous lesz ingrédients nécéssaires, avec sa complicité, celle de mon fiston Baptiste et de son amie Marion, voici donc ce fameux beurre d'herbes dont vous n'allez plus pouvoir vous passer! C'est aussi très bon avec les pasta!

Ingrédients

1 gousse d'ail (nouveau en ce moment c'est la saison)

1 échalotte

10 g de feuilles de menthe fraîches

10 g de feuille de basilic fraiches

20g de feuilles de persil plat

20 gr de roquette

2 anchois au sel

7 câpres

1 tsp de moutarde anglaise ( à l'ancienne pour nous)

le jus d'un citron (bio)

300g de beurre doux

sel

Réalisation du beurre

Hachez finement au couteau l'échalotte et l'ail de façon à obtenir une pâte.

Puis hachez ensemble menthe, basilic, persil et roquette très finement.

Détaillez les câpres et les anchois en tout petits morceaux pour parvenir à nouveau à la consistance d'une sorte de pâte.

Maintenant réunissez le tout et mixez pendant 10mn . Moi j'ai utilisé mon magimix muni du couteau.

Ajoutez la moutarde et le jus de citron, puis le beurre doux. Mixez jusqu'à ce que le beurre prenne une jolie teinte verte, puis roulez-le en boudin dans un film étirable et réfrigérez pendant une heure au moins.

 

 

 

 

 

Vert pré et prêt à consommer

Vert pré et prêt à consommer

Ce beurre se conserve une semaine au frais et se congèle très bien. comme ça, vous en avez toujours sous la main.

Nous l'avons servi avec des filets de barbue toute fraîche pêchée de Granville, mais tout poisson blanc grillé fait l'affaire!

Déposez une rondelle de ce beurre directement sur le filet juste salé, posé dans une assièttte chaude et ne faite pas cuire pour ne pas perdre la belle couleur verte et les parfums des herbes fraîches.

Notre version et celle de Kitchen
Notre version et celle de Kitchen

Notre version et celle de Kitchen

Et pour finir, de beaux paysages et notre rituel, le cream tea avec scones et clotted cream et/ou sponge cake qui valent bien les crêpes bretonnes !

Coucher de soleil Port Isaac, crique, jardin fleuri ,cream scones, sponge cake et un petit coucou bien emmitouflée!
Coucher de soleil Port Isaac, crique, jardin fleuri ,cream scones, sponge cake et un petit coucou bien emmitouflée!
Coucher de soleil Port Isaac, crique, jardin fleuri ,cream scones, sponge cake et un petit coucou bien emmitouflée!
Coucher de soleil Port Isaac, crique, jardin fleuri ,cream scones, sponge cake et un petit coucou bien emmitouflée!
Coucher de soleil Port Isaac, crique, jardin fleuri ,cream scones, sponge cake et un petit coucou bien emmitouflée!
Coucher de soleil Port Isaac, crique, jardin fleuri ,cream scones, sponge cake et un petit coucou bien emmitouflée!

Coucher de soleil Port Isaac, crique, jardin fleuri ,cream scones, sponge cake et un petit coucou bien emmitouflée!

Voir les commentaires

Publié le 9 Mai 2016

Ce dessert vite réalisé donne la part belle aux fruits de saison, fraises et rhubarbe dont la note acidulée s'allie à la douceur et au croquant du crumble, revisité et allégé avec petits pains complets, de la farine de riz demi complète et des pralines roses concassées, donc peu de sucre !

Tout rose!

Tout rose!

Ingrédients

Pâte à crumble

70gr de petits pains suédois complets

80gr de farine de riz 1/2 complète bio

115gr de pralines roses concassées

90gr de beurre

60gr de sucre bio roux et/ou blanc

Fruits

500gr de fraises (Cléry)

1kg de rhubarbe

25gr de sucre bond bio

1/1càc de vanille en poudre

Les fruits

J'ai commencé par épucher et tronçonner ma rhubarbe, puis je l'ai mise ds le pichet micro-plus Tup avec les 25g de sucre et la vanille et 4mn au micro-ondes à 700 wt.Mais vous pouvez faire votre compote de façon plus traditionnelle à la casserole en veillant à ce que les fruits soient tendres mais pas décomposés.

Laisser refroidir, déposer ds le plat choisi et ajouter les fraises coupées en 2 qui nécessitent pas de pré-cuisson, elle cuisent très vite.

La pâte à crumble

Ecrasez les petits pains en laissant quelques gros morceaux soit ds le bol du robot muni du couteau, soit au pilon ds le mortier ou ds un sac de congélation que vous écrasez au rouleau.

Allumez le four sur 180° th 6.

Mettre dans une jatte; ajoutez la farine de riz, les pralines concassées et le beurre a température ambiante coupé en petits morceaux, malaxez du bout des doigts pour obtenir un sable grossier, puis ajoutez le ou les sucres. Répartissez de façon homogène pour couvrir totalement les fruits.

Enfournez pour 20 à 25mn, dès que le dessus blondi eet doré, c'est prêt!

Servez tiède avec une boule de glace à la vanille... vous aimez?

Chez moi ils ont tout dévoré et en redemandent!

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Caro

Publié dans #Les recettes de Caro sucrées, #Les crumbles

Publié le 6 Avril 2016

Toujours à la recherche d'idées pour utiliser les très bonnes oranges bio de Corto, en feuilletant le très beau livre de Mr Conticcini  La Pâtisserie des rêves aux éditions Grund, j'ai jeté mon dévolu sur ce qu'il appelle un biscuit mais qui me fait diablement penser à un hybride de cake et de financier...

Comme toujours avec Conticcini, c'est un peu long et compliqué, mais pas autant que la tarte à l'orange déjà testée et qui vous plaît beaucoup, c'est un best du blog.  Donc il faut du temps et de la patience, toutefois on est récompensé de son labeur par l'émoi de nos papilles soulevé par cette saveur "douce amère" caractéristique du confit d'orange, la signature du chef.

Et comme c'est aussi" très très bon" comme dirait François-Régis Gaudry, on ne regrette rien et vos invités vous en redemandent!

 

Moelleux, parfumé et très très bon !

Moelleux, parfumé et très très bon !

Les proportions sont données pour un petit moule de 16 à 18cm, j'ai donc modifié les propostions pour un moule de 26cm. Trouver un moule à cake de 18 ou 20 cm dans le commerce c'est difficile mais cela devrait se regler ds les prochains jours!

Préparation 1h minimum et pas 35 il faut déjà 45mn pour le confit...

Ingrédients

3 blancs doeuf

125gr de beurre + une noix pour le moule

135gr de poudre d'amande

65 gr de farine 45

1 oeuf entier + 1 jaune

45 gr de sucre glace

135gr de cassonade

le zeste rapé de 2 oranges bio

1 goussse de vanille

1,5 càc rase de levure chimique

3 pincées de fleur de sel

20gr de sucre en grain

 

Pour le confit d'orange

6 à 8 oranges bio (1/2 sanguines1/2 douces pour moi) soit 100gr de peau

25cl de jus

Je vous conseille de commencer par cela, voire de le faire la veille ou bien en avance, il faut l'utiliser froid, l'idéal serait d'en avoir toujours sous la main au frais... La recette est expliqué en pas à pas ici

Pâte

Faites fondre le beurre et laissez le le cuire à feu moyen 1à 2 mn jusqu'à temps qu'il deviennne légèrement noisette. Stoppez la cuisson en le transvasant ds un bol et laissez refroidir. Ce sont les ferments lactiques du beurre qui deviennnent bruns.

Allumez le four sur 180° (170 si vous avez un four précis) ou th 6.

Dans un saladier ,ou bol du robot mini de la pâle pour moi, mélangez pincées de sel, poudre d'amande,  80 gr de cassonade, sucre glace et les grains de la gousse de vanille grattée ainsi que les zeste et les 3/4 du confit . Ajoutez l'oeuf et le jaune. Bien mélanger

Versez le beurre refroidi et bien mélangez, puis incorporez la farine+ levure en 2 fois.

Montez les blancs doucement avec le restant de la cassonade. Ils ne doivent pas être trop fermes mais mousseux.

Maintenant il faut incorporer 1/3 des blancs au fouet pour ramollir la pâte puis le restant à la spatule.

Cela se fait très bien, pas de souci...

Toutefois l'opération suivante est un peu difficile.

Dans votre moule beurré et parsemé de sucre en grain, versez la moité de la pâte, puis 1/2 du confit restant, recouvrez du reste de pâte .

PH Conticcini préconise une cuissonde 30mn, pour moi ce fut quasiment une heure, donc rajouter des tranches de 5 à 10mn et vérifier bien la cuisson, le pic à brochette doit ressortir sec!

Remarque et critiques constructives :

Le temps de réalisation est minimisé

Le confit ne reste pas au centre du gâteau comme sur la photo du bouquin mais à tendance à tomber au fond...

Comme pour les autres recettes testées, on peut regretter que la rédaction ne soit pas chronologique, par exemple :

  • C'est ridicule de commencer par monter les blancs en neige car le temps que vous réalisiez les différentes opérations pour la pâte, ils attendent et retombent.
  • Si vous n'attendez pas que votre beurre noisette soit froid, vous rsiquez de cuire les oeufs de pâte...

En résumé, il manque certains conseils pratiques... c'est vraiment conçu pour des pâtissers éclairés car la complexité des ingrédients et de la mise en oeuvre demande beaucoup de temps.

Mais c'est délicieux, entre les parfums de beurre, fleurs de sel, vanille, le moelleux de l'amande et la douce amertume du confit, c'est une explosion de saveurs pour le palet. Mr Conticcini merci pour cette belle idée mais la prochaine fois que vous faite un livre, je veux bien le relire et tester la faisabilité de vos recettes ;-)

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le 5 Avril 2016

Avec le printemps, on a moins envie de plats en sauce et plus de légumes. Mais on n'a pas forcément le temps d'aller au marché... Je vous propose un repas facile à improviser, pour peu que vous ayez comme moi toujours quelques légumes au congélateur, de la pâte feuilletée au frais, des oeufs (de mes poules) , un peu de crème fraîche et du chèvre... Ce n'est pas la cuisine du placard mais celle du frigo et du congélo! Et en plus c'est de saison!

Vous pouvez evidemment la réaliser avec des légumes frais si vous en avez!

 

 

avec une salade, le tour est joué!

avec une salade, le tour est joué!

Ingrédients :

réalisation 15mn, cuisson 30

1 pâte feuilletée ou brisée

3 oeufs

20cl de crème fraîche liquide légère

100gr de chèvre frais

100 gr de petits pois surgelés

100gr de petits pois mangetout

10 oignons grelot

2 carrottes

1 barquette de lardons fumés

sel, poivre

Dans une sauteuse chauffée à blanc, faites revenir vos lardons, puis ajoutez les carrottes coupées en batonnets, les petitspois, mangetout et oignons. Versez un demi verre d'eau, couvrez, baissez le feu et laissez cuire jusqu'à ce que tous les légumes soient tendres (10mn). Egouttez sur du papier absorbant, laissez refroidir.

Allumez le four sur th 6, 180°.

Dans un saladier, mélez oeufs, crème, fromage, sel 'légèrement les lardons et le fromage sont déjà salés), poivrez et mixez 30s pour obtenir un mélange homogène.

Etalez votre pâte dans un moule à tourte assez haut, piquez et repliez les bords si nécessaire.

Répartissez vos légumes, recouvrez du mélange précédent et enfournez pour 30mn.

Dégustez chaud ou tiède avec une bonne salade.

Et voilà, qui a dit que la cuisine c'était compliqué?

Quiche printanière aux légumes et chèvre

Voir les commentaires

Rédigé par Caro

Publié dans #Les recettes de Caro salées, #Les tartes salées

Publié le 4 Avril 2016

La cuisine marocaine m'est familière depuis plus de 20 ans... c'est un pays qui m'attire beaucoup mais dont je n'ai pas encore foulé le sol...mais c'est en projet! Ma connaissance du Maroc est donc essentiellement culinaire, je cuisine marocain depuis 20 ans et je suis entourée de gens issus de ce pays... alors j'ai évidemment craqué pour le livre Maroc de Nadia Paprikas aux Editions Mango da,s la collection Easy ! J'ai beaucoup apprécié son stylisme gai, coloré et authentique qui reflète bien l'idée que je me fais du Maroc. Il donne envie d 'ouvrir l'ouvrage et de partir à la découverte de la cuisine marocaine. C'est le cas de tous les autres livres de la collection.

Cela faisait un moment que j'avais envie de me lancer dans les Bagrhirs ou crêpes mille trous,  souvent croisées dans différents ouvrages, sans toutefois oser franchir le pas.

Là, c'est très bien expliqué, avec un pas à pas, de jolies photos et une recette simple et efficace... Au petit déj, c'est délicieux nappées du bon miel crétois de mon ami Arnaud Gilet de terre2crète.

 

Simple et très très bon!

Simple et très très bon!

Une couverture qui donne envie de s'y mettre non?

Une couverture qui donne envie de s'y mettre non?

 

D'ailleurs Youssef, l'ami de ma fille Maïlys franco-marocain, les a beaucoup appréciées, ainsi que le pain à la poêle, le Batbout et le pain rhabti que j'ai aussi testés le même week-end... et il a une maman qui cuisine comme une chef! 

 

Là aussi, c'est un jeu d'enfant...

Ingrédients :

250gr de semoule de blé fine

 2 càs de farine blanche

10gr de levure boulangère

1 càc de levure chimique

50cl d'eau tiède

sel

Pâte :

Versez tous les ingrédients dans un saladier, mélangez puis mixer (mixer plongeant ou blender) pendant quelques secondes.

Filmez le saladier et laissez lever 40mn dans un endroit chaud et sans courant d'air.

Faites chauffer une poêle anti-adhésive et quand elle est bien chaude,versez une louche de pâte .

Vous devez obtenir des petits trous comme sur la photo et ne faites cuire que d'un côté.

c'est prêt!

c'est prêt!

Avant de servir, nappez de 4 càs d'eau, 4 càs de miel et 4 càs de beurre fondus ensemble au micro-onde ou sur le gaz.

Dégustez avec un bon thé, à la menthe ou pas...

Vous pourrez retrouver Nadia, l'auteure de ce très joli livre, au Salon du Livre gourmand de Maurecourt ce dimanche 10 avril 2016 et vous le faire dédicacer!

Rendez-vous dimanche!

Rendez-vous dimanche!

Voir les commentaires

Publié le 1 Avril 2016

Blogueuse culinaire, oui mais aussi bibliothécaire à Maurecourt où nous organisons chaque année, Le salon du livre gourmand réunissant auteurs culinaires et amateurs de gastronomie pour des échanges culturels et gourmands. Cette année, nous accueillerons des auteurs qui nous proposent de "manger autrement", une tendance très perceptible actuellement avec l'émergence de la cuisine, bio, végétarienne, végétalienne, des fanes et épluchures et autres alternatives malignes.

A vos agenda, le 10 avril c'est le Salon du livre gourmand de Maurecourt

Toute la journée de 10h à 18h, vous retrouverez des ateliers, conférences, dédicaces animés par les auteurs présents qui seront ravis de partager et échanger avec vous.

Vous pourrez aussi vous ravitaller en produits régionaux au Marché des Gargantuades et vous restaurer au Camion qui fume d'un très très bon hamburger.

Pour le programme, Vous pouvez vous obtenir des informations pratiques ou vous inscrire aux différents ateliers, attention places limitées, par le biais du formulaire là.

A vos agenda, le 10 avril c'est le Salon du livre gourmand de Maurecourt

Voir les commentaires

Rédigé par Caro

Publié dans #Le petit journal de Caro

Publié le 24 Mars 2016

La cusine marocaine me touche particulièrement par ses accents méditerranéens, sa simplicité, l'emploi d'épices et d'herbes qui donne aux aliments des saveurs que j'affectionne beaucoup. J'adore tout mettre ou presque dans mon grand tajine en terre vernissée et laisser mijoter doucement. Des effluves parfumées envahissent alors la cuisine, et ensuite, on se régale d'une viande fondante et parfumée. C'est aussi une cuisine qui fait la part belle aux légumes et à la convivialité.

Le printemps est là, l'agneau aussi et on a envie de saveurs printanières. Les petits pois primeurs apparaissent sur les étals, il faut en profiter! alors pour changer du gigo ou de l'épaule rôties , traditionnellement servis à pâques, pourquoi ne pas opter pour un plat qui cuit presque tout seul sans prise de tête sur la cuisson du type "pour moi cuit", "ah non saignant" casse-tête quand on est nombreux à table!

un plat idéal à partager entre amis!

un plat idéal à partager entre amis!

Ingrédients pour 6 personnes

Réalisation 30mn

cuisson 1h30

Ingrédients pour 6 personnes

1,2 kg d'épaules d'agneau dégraissée en gros morceaux

3 oignons frais assez gros ou 6 petits

1 bouquet de coriandre

1kg de petits pois frais

500gr de féves écossées et épluchées (j'ai opté pour les extra fines de Picard mais il faut tout de même les ébouillanter et les éplucher)

1,5 càc de gingembre moulu

sel, poivre

1 pincée de pistils de safran

4 càs d'Huile dolive terre2Crete

1/2l d'eau

1 citron confit

Si vos oignons sont bien frais pas besoin de les éplucher. Coupez-les en gros morceau avec une partie des queues

Si votre boucher ne l'a pas fait, dégraissez au maximum votre épaule.

Dans le plat à tajine placé sur le feu avec un diffuseur, versez l'huile d'olive, les oignons, la vainde, les épices et l'eau . Si vous n'avez pas de tajine, une cocotte en fonte ou une sauteuse fait l'affaire.

 

 

y'a plus qu'à laisser mijoter...doucement, lentement

y'a plus qu'à laisser mijoter...doucement, lentement

Au premier bouillon, baissez le feu et/ou changez de feu pour un plus petit,et couvrez cela doit mijoter doucement. Laissez cuire 30mn, ajoutez une dizaine de brins de coriandre, laissez mijoter 15mn, ajoutez les petits pois et les féves et laissez cuire jusqu'à ce que les légumes soit cuits et la viande tendre.

De façon générale, je laisse toujours mes tagines cuire plus longtemps que le temps indiqué car cela dépend de la griosseur de vos morceaux de viande? il faut juste veiller à ce qu'il ne manque pas de jus et ne pas hésiter à ajouter de l'eau si necessaire.

Rectifiez l'asaisonnement, ciselez de la coriandre, coupez la peau du citron en petis dés, parsemez-en le plat puis servez avec un peu de semoule, de la purée d'herbe ( je vous donne la recette as soon as possible) et un pain plat à la poêle ( là aussi prochain post).

Bonn appétit, nous nous sommes régalés!

Bon appétit!

Bon appétit!

Voir les commentaires

Publié le 23 Mars 2016

Un cheese cake sans cuisson qui allie la douceur de la vanille, le moelleux du fromage frais au peps acidulé de la rhubarbe à la primeure fruitée des premières fraises. Du contraste, de la couleur pour les yeux, différentes textures et goûts pour les papilles, craquant et fondant pour le socle de shortbread... sur une idée dénichée dans la boutique angevine d'Aurélien Trottier  et dégustée avec mes amis Claire, Flore et Thibaut.

Un fond de shortbread, une première couche de cheesecake, un insert rhubarbe, une seconde couche de crème, un insert fraise et une dernière couche de crème... je n'ai pas tenté le fondant mais préféré un décor de circonstance qui allie fruits, chocolat et petits oeufs...

 

Ma réinterprétation...

Ma réinterprétation...

L'original d'Aurélien Trottier

L'original d'Aurélien Trottier

Ingrédients

Réalisation 2h30 sur 2 jours

Temps de congélation

1h pour chaque insert plus 4 minimum pour le gâteau entier

Pâte à shortbread

150gr de farine T 45

22gr de farine de mais

125gr de beurre

25gr de sucre glace

35gr de sucre en poudre

1 càc d'extrait de vanille

50gr de pistoles de chocolat blanc

Insert rhubarbe

500gr de rhubarbe (congélée pour moic'est pas encore la saison

80gr de sucre, jus d'un demi citron

8gr de gélatine (4 feuilles)

Insert fraises

250g de fraises  (garriguettes françaises pour moi)

25gr de sucre

jus d'1/2 citron

5gr de gélatine (2,5 feuilles)

Crème cheesecake vanille

1/2l de lait entier

6 jaunes d'oeufs

1 gousse de vanille

125gr de sucre

300gr de philadelphia

8gr (4 feuilles) de gélatine

 

Pâte à shortbread

Là  avec moitié des ingrédients.

Avec le fouet électrique ou le Robot muni du fouet mélanger le beurre mou et les sucres ainsi que l'extrait de vanille pour avoir une crème homogène. Ajouter les farines tamisées et amalgamer le tout spot au robot, soit à la spatule. ramasser en une boule.

Etaler la pâte entre 2 papiers sulfu sur 1,5 cm d'épaisseur, laisser reposer 45mn et découper un cercle (celui qui va vous servir pour le montage du gâteau).

En fournez pour 10-12mn,

Sortez et mettre à refroidir sur un volette.

Disposez les pistoles de chocolat blanc et laissez-les fondre avec la chaleur du biscuit. Etalez sur la surface du cercle, cela garantira au biscuit son croustillant.

Insert rhubarbe

Dans une casserole à feu doux, mettre à compoter la rhubarbe encore congelée avec le sucre. Laisser mijoter de 2 à 30 minutes, la compote doit être dénuée d'eau, comme un confit.

Réhydrater la gélatine dans de l'eau froide pendant 10mn.

Dans  le jus de citron légèrement chauffé,dissoudre la gélatine égouttée et incorporez au confit. Laissez refroidir.

Reprenez votre cercle ou un légèrement plus petit, huilez les bords et tendez un film étirable au fond pour éviter que le confit ne s'échappe. Posez-le sur une plaque à pâtisserie et versez le confit. Bloquez au froid (congélateur) pour 2h.

Insert fraises

Mixez les fraises avec le sucre et le jus de citron.

Faites tremper la gélatine.

Chauffez le tiers du coulis à feu doux, incorporez-y la gélatine pour la dissoudre et mélangez au reste de purée de fruit.

Reprenez le cercle, huilez, tendez le film, placez sur une plaque , versez le coulis et bloquez au froid pour 2h.

L'idéal est de faire ces 2 opération la veille ou le matin.

 

Crème cheesecake vanille

Faites bouillir le lait avec la vanille ouverte en 2 et grattée .

Pendant ce temps battez les oeufs avec le sucre et réhydratez la gélatine dans de l'eau froide.

Versez le lait bouillant sur les oeus en fouettent et remettez à chauffer doucement jusqu'à ce que le mélange nappe al cuillère; incorporez la gélatine et stoppez la cuisson en plongeant le fond e la casserole dans un saladier rempli de glaçons.

Dès que la crème est froide, incorporez le fromage, battez bien et mixez si vous avez des grumaux.

Réservez à température ambiante

Montage

Reprenez le cercle et montez le gâteau.On procède à l'envers en commençant pas le haut du âgteau.. 

Filmez le fond, placez sur une plaque à pâtisserie, plosez le rhodoïd sur tout le tour et fermez d'un morceau de scotch, versez un tiers de la préparation à cheesecake.

Bloquez au froid 1h.

Posez l'insert fraises démoulé.( Chauffez les bords sdu cercle qq instants au chalumeau) pour faciliter le démoulage.

Recouvrez du second tiers de crème.

Bloquez au froid 30mn.

Ajoutez l'insert rhubarbe.

Recouvrez du restant de crème.

Laissez prendre 30mn.

Placez le disque de shortbread.

Bloquez 4h au froid (congel).

Puis mettez au frais une nuit pour que le gâteau reprenne une consistance appréciable.

Vous pouvez aussi le préparer bien avant, quelques jours avant, comme ça pas de stress le jour J Il faut juste penser à le décongeler 12h avant!

Démoulez et décorez de fruits, oeufs, petites fleurs de shortbread...

Bonne dégustation et Joyeuses Pâques à tous et plus particulièrement à nos amis belges qui ont bien été éprouvés hier...

 

 

Voir les commentaires

Publié le 7 Mars 2016

Chelsea buns pour les Anglais, Cinnamon rolls pour les Américains, Schneckenkuchen pour les Allemands,  Pain aux raisins ou escargot ou encore Chinois pour nous nous avons tous une version de pain brioché enroulé en spirale, avec des raisins secs et/ou bien de la crème pâtissière ( chinois) ou de la cannelle et du sucre.

Je vous ai déja proposé une version germano-américaine ici mais celle-ci inspirée du petit Marabout carré Un goûter à Londres est encore meilleure... certainement le fruit de mon expérience avec la brioche et de toutes mes tentatives pour obtenir un cinnamon roll conforme à mes souvenirs de dégustation. Son petit plus est certainement l'adjonction de pommes râpée dans la garniture de ces buns, de l'emploi de levure fraîche, de l'action du Robot KA avec la pâle et le crochet comme pour la brioche là et de générosité dans les proportions!

 

Pas très beaux mais si bons...

Pas très beaux mais si bons...

Pour 8 à 9 buns, préparation 30mn, repos 2h minimum, cuisson 20mn

Pâte

250gr 300gr de farine T 65 (bio)

2càc de levure de boulanger 15gr de levure fraîche

2 càs d'eau tiède

1 càc de sucre

1 càc de sel fin

150ml de lait tiède

1 oeuf battu

1 jaune additionné d'eau et de sel pour dorer

20gr de beurre doux en dés

Garniture

30gr de beurre fondu

80gr de raisins secs

1 pomme verte pelée et râpée 2 petites pommes bio gala pelées et râpées

50gr de sure blond de canne

Nappage

3 càs de sucre en poudre ,

2 càs d'eau

50gr de beurre doux fondu

3 càs de sucre en poudre cassonade brun

1 càc càs de cannelle en poudre

 

La pâte

10 à 15 mn avant :  délayer la levure dans le 2 càs d'eau additionnées de la càc de sucre.

Vous pouvez faire cette recette à la main en commençant par la farine et le beurre que vous incorporez au couteau, puis en ajoutant la levure, puis peu à peu le lait en finissant par l'oeuf battu et en pétrissant bien le tout pendant 10mn de sorte à optenir une pâte souple et lisse, un peu collante.

Moi j'ai opté pour le robot muni de la pâle  à pâte au début et du crochet en toute fin. Depuis que je boulange avec le Kitchen Aid, mes pâtes sont plus levées et je réussis toutes mes brioches, pâtes à pizza, pains etc. L'huile de coude c'est bien mais pas suffisant dans mon cas!

 

J'ai d'abord incorporé le beurre en faisant tourner la pâle quelques instants, puis ajouté levure+ eau+ sucre, puis le lait et enfin l'oeuf battu. J'ai fait tourner la pâle 10mn, puis le crochet pendant 2 à 3. La texture de la pâte doit être un peu collante, élastique et lisse.

Si elle est trop collante, il faut soit rajouter de la farine, soit diminuer le lait...

Bouler la pâte et couvrir d'un linge. mettez à lever 1h au chaud dans une pièce sans courant d'air.

Garniture

Dans une casserole, mélanger le beurre fondu, le sucre, les raisins et les pommes râpées.

Chemiser un moule rectangulaire de papier cuisson.

Dégazez la pâte (faites-la retombe ravec la corne) et étalez-là délicatement sur un plan de travail légèrement fariné en appuyant pas trop sur votre rouleau en un grand rectangle d'environ 30x25cm.

La pâte est un peu molle, je pense que si on réfrigère la pâte quelques heures ou une nuit comme pour la brioche, cela facilite l'étalage car elle est plus ferme.

Répartissez la garniture, en laissant un espace vierge de quelques centimètres à une extrémité de façon à pouvoir souder le rouleau avec les doigts, puis couper en 9 parts de 4 cm de haut à peu près. Placez-les par rangée de 3 dans le moule, couvrez et laisser pousser 1h à nouveau. Les buns doivent doubler de volume.

Faites chauffer le four sur th 6, 180°.

Dorez au jaune.

Enfournez pour 20mn jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.

Nappage

Arrosez du glaçage réalisé avec le sucre et l'eau, puis saupoudrez de sucre et de cannelle.

Pour la touche perso, j'ai ajouté du beurre fondu, préféré le sucre roux et plus de cannelle car je n'étais pas satisfaite du résultat trop sec à mon goût.

A vous de voir, voilà ce que cela donne quand vous rompez un petit buns, on apperçoit la pomme râpée gorgée de beurre qui apporte du moelleux sucré sans que cela ne soit trop riche ou doucereux comme une crème pâtissière. C'est vraiment là que se fait la différence!

 

Bien levé et moelleux, un régal !

Bien levé et moelleux, un régal !

C'est sans fausse modestie que je peux affirmer que ces buns ont fait un carton chez mes testeurs qui les ont élus "les meilleurs jamais dégustés" et en ont redemandé plus pour la prochaine fournée...

 

Voir les commentaires